Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 22:14
UNE SIGNALÉTIQUE DONT IL FAUDRA SE SOUVENIR

UNE SIGNALÉTIQUE DONT IL FAUDRA SE SOUVENIR

LA COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION COMMENCE À FAIRE L'INVENTAIRE DE SON HÉRITAGE ET À LE GÉRER EN SE DONNANT UNE LIGNE DE CONDUITE.

 

Ce sont les vacances (encore) et certains élus doivent avoir droit à un peu de repos.

Pourtant l'ordre du jour de ce conseil communautaire léger a permis d'avancer dans l'étude des dossiers lourds qui sont tombés dans l'escarcelle de la Communauté d'Agglomération :

- les déchets,

- les subventions aux associations,

- NUMERIMER,

- le pôle équestre,

- transports publics.

Comme dans tout héritage le bénéficiaire doit accepter ce qui est au crédit mais aussi ce qui est au débit, ce qui est bon et ce qui est moins bon.

Sur les dossiers de ce soir c’est l’épreuve du feu pour la solidarité intercommunale.

Le Pôle NUMERIMER c’est un pari sur le devenir économique : un pari cela se gagne ou se perd. Mais ne rien faire sous prétexte qu’il y a un risque d’échec, c’est condamner l’agglomération à l’inaction.

Étendre le réseau de transports publics aux 4 nouvelles communes non encore desservies c’est un investissement important. Le réaliser c’est aussi prendre le risque d’un échec mais c’est la marque de la mise en œuvre de la solidarité intercommunautaire.

Quant au Pôle Équestre qui est le bébé de l’ex Communauté de Communes Auzance Vertonne ’est effectivement un cadeau empoisonné. Il y a des décisions immédiates à prendre sans revenir sur un passé douloureux et rechercher des responsables. C’est vraiment un test pour la Communauté d’Agglomération. Revenir sur le passé n’apportera rien de positif…avançons pour résoudre les problèmes et promouvoir ce qui doit l’être et peut-être éliminer, modifier ce qui ne pourra plus être poursuivi à l'identique.

Pour les subventions 2017, c’est la somme de 617 000 € qui sera attribué au monde associatif pour son fonctionnement et pour la création d’événements. Un geste fort en direction des bénévoles et surtout la mise en place d’une politique de suivi, de rigueur pour éviter les doublons ou pire la course aux subventions communales, intercommunales, départementales, régionales…une politique naissante qui doit accompagner la mise en valeur des réalisations de l’agglomération.

La Communauté d’Agglomération n’a que 4 petits mois d’existence : elle devra trouver ses marques dans la sérénité comme ce soir vendredi 7 avril 2016.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CACO - dans AGGLOMERATION
commenter cet article

commentaires