Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 22:25
L'élu Eric GARDES, front de gauche, toujours prêt à bondir

L'élu Eric GARDES, front de gauche, toujours prêt à bondir

OLONNE-SUR-MER : UN CONSEIL MUNICIPAL CHAHUTÉ, INSTRUCTIF...EN FIN DE COMPTE PRESQUE CONSENSUEL

 

LES PLU AU PAYS d’OLONNE

Il y a un point commun entre les conseils municipaux : on paraît aimer parler PLU.

Le plan local d'urbanisme (PLU) est le principal document d'urbanisme, de planification au niveau communal et intercommunal.

Il remplace le plan d'occupation des sols (POS).

 C’est le code de l’urbanisme au niveau de la commune…mais l’urbanisme n’est pas une chose qui accepte d’être figé ont tenté d’expliquer la maire d’Olonne sur Mer et son adjoint à l’urbanisme.

Régis BERNARD résigné a bien fait remarquer qu’"on ne cesse de voter des modifications ".

Ce PLU, il est donc nécessaire de le toiletter de temps à autre : de petites modifications qui ne remettent pas en cause le PLU lui-même. En attendant, un PLU intercommunal !.

Pour une ville qui bouge comme OLONNE-SUR-MER il y a donc des modifications …qui ne sont pas des révisions. Ce lundi il y avait pas moins d’une dizaine de modifications sur lesquelles les élus devaient délibérer.

L’affaire fut menée au pas de charge : les oppositions passaient du vote contre au vote pour ou à l'abstention le tout en ordre dispersé. Selon leur perception du dossier.

 

LE DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE : UN BUDGET DE 24 millions d'euros

Les grands axes définis avant de voter le budget en mars prochain sont aisni présentés : 

Budget : 24,3 millions d’euros

Dont

Budget de fonctionnement

La section de fonctionnement s’équilibrera autour de 13,3 millions d'uros

Les frais de personnel

Une augmentation des dépenses de personnel comprise approximativement entre 2,1 % et 2,4 % est

envisagée par rapport au budget 2016.

Au titre des dépenses de personnel (chapitre 012), une somme de 5 975 700 € a été inscrite au budget 2016 et la somme réellement versée s’élève à 5 975 125,58 €

La commune a un effectif de 130 salariés EQP.

Pour 2017, une augmentation des charges de personnel comprise approximativement entre 2,1 % et 2,4 % est envisagée par rapport au budget 2016.

 

Budget investissement

La section d’investissement devrait s’équilibrer aux environs de 7 130 000€ comprenant 3 450 000 € d’opérations nouvelles

Les principaux programmes d’investissement sont :

• la Mairie annexe de la Jarrie

• la salle de réunion du presbytère

• la création d’une liaison entre le boulevard du Vendée Globe et l’allée des Genêts

• Tennis

• EHPAD Les Cordeliers

 

Certains investissements feront l’objet d’inscriptions en AP/CP (Autorisation de Programme /Crédits de paiement) :

• l’avenue François Mitterrand

• l’avenue Charles de Gaulle

 

Endettement

AU 1er janvier 2017, l’en-cours de la dette s’élève à 11 704 341,05 €.

La dette par habitant au 1er janvier 2017 représentera un montant estimé à 747 € (contre 811€ en 2015) inférieur à la moyenne des communes de la même strate démographique (944 € en 2015).

Quant au ratio de désendettement, il est de 4,36 années là où le seuil d’alerte est à 10 ans.

 

Les taux d’imposition seront relevés de 1% dans le cadre du rapprochement des taux qui ira avec la fusion des communes.

 

Cette présentation est soumise à débat .

Cette gestion a l'heur de plaire à l'opposant Régis BERNARD qui le dit. La maire Florence PINEAU et son Adjoint Yannick MOREAU marquent leur étonnement et leur satisfaction

 

 

 

INDEMNITÉS DES ÉLUS : UN DÉBAT DONT ON SE SERAIT PASSÉ

 

Nous ne développerons pas ce point débattu où Eric GARDES opposant de gauche a franchi la ligne jaune de la décence et de la correction. C’est habituel mais cela reste toujours déplacé et inutile.

 

Nous disons simplement et répéterons que le statut des élus est à revoir de fond en comble en France. Un élu municipal qui a des fonctions effectives avec délégations et s’investit sacrifie vie familiale et vie professionnelle. N’agissons pas de façon à dégouter les 500 à 600 000 élus bénévoles et les quelques rares élus cumulards d’indemnités en général  très justifiées.

 

Le terme "populisme " a été prononcé dans cette enceinte…Monsieur Eric GARDES sait-il ce que le populisme pourra lui coûter, à lui et à nous tous, un jour ? A-t-il senti la gêne qui s’est emparée de ses collègues de l’opposition même ?

 

Nous renvoyons cet élu à lecture du député René DAUSIÈRE qui, on l’espère, sera entendu un jour avant que les français soient définitivement dégoûtés des élus.

 

Le conseil municipal n'engendre pas que ire et mélancolieLe conseil municipal n'engendre pas que ire et mélancolie

Le conseil municipal n'engendre pas que ire et mélancolie

Partager cet article

Repost 0

commentaires