Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 11:47
Le maire de Château d'Oonne Joël MERCIER

Le maire de Château d'Oonne Joël MERCIER

VOEUX 2017 DU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE AU PERSONNEL MUNICIPAL : DU SANG ET DES LARMES  POUR 2017 ?

 Un partie du propos du maire lors des vœux au personnel fut pour le moins étonnante voire choquante. En effet, lors de ces vœux le maire a dressé un tableau sombre du devenir du personnel municipal suite à l’espoir de fusion des communes.

Certes, l’avenir de la commune est scellé par le vote massif des castelolonnais pour la création de la commune nouvelle unique « Les Sables d’Olonne ».

Le maire peut-il alors encore s’opposer à la volonté populaire et à celle d'une part importante de sa propre majorité?

Se présentant comme le protecteur des agents municipaux victimes potentielles du changement due à la fusion il doit bien s’imaginer que PROTÉGER c’est présumer un danger, c’est provoquer la peur du lendemain. C'est utiliser une méthode contre productive : la peur n'a jamais incité l'individu à l'effort et  à la mobilisation. Le maire se sent-il incapable d'assumer sur le plan de la gestion des ressources humaines la gestion du changement qui doit intervenir dans les 3 communes ?

 

LA COMMUNE NOUVELLE UNIQUE SERA UN  VRAIS ET BONS MANAGERS

En effet, cette fusion réclamée et la création de la communauté d’agglomération donnent au personnel municipal une ouverture et des perspectives exceptionnelles. Pas de suppression d’emplois, le statut du personnel protégeant tous les salariés, ouverture de nouveaux postes…Il y aura du changement, de l’adaptation des postes, des formations...

Quand on constate le fonctionnement actuel de la mairie, le malaise latent profond qui sévit au niveau du personnel municipal castelolonnais, le taux d’absentéisme record de ce personnel municipal de Château d’Olonne, la marche vers la fusion des 3 communes ne peut que lui être bénéfique voire enthousiasmante pour les agents municipaux.

 

DES VŒUX QUI N’ÉTAIENT PAS QUE DU BONHEUR

Dans son discours des vœux au personnel municipal de ce jeudi 5 janvier 2017 le maire Joël MERCIER n’est pas allé dans ce sens d’un avenir prometteur. Il a osé proposer pour cette année au personnel au contraire une année difficile.

Au lieu de motiver le personnel municipal, le maire a donc eu un discours négatif et perturbant.

Le maire Joël MERCIER joue ainsi un jeu dangereux que nous avions déjà dénoncé : il prend le personnel municipal en otage de ses positions anti fusionnistes confuses, passées ou encore actuelles comme si le 11 décembre 2016 les castelolonnais n’avaient pas dit OUI massivement à la commune unique. Poursuivant dans ce sens il va contre la volonté populaire, il perd alors toute légitimité.

Car en agissant ainsi le maire atteste par ce discours qu'il reste persuadé en son for intérieur que la fusion n’est pas une chose acquise.

Est-ce un combat d’arrière-garde ?

Ce qui est certain, c’est que le personnel municipal a été troublé par ces vœux qui n’étaient pas que du bonheur pour demain.

Partager cet article

Repost 0
Published by CACO
commenter cet article

commentaires