Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 23:19
En été, une zone humide peut être sèche...avec une végétaion caractéristique

En été, une zone humide peut être sèche...avec une végétaion caractéristique

LES ZONES HUMIDES RÉPERTORIÉES : DES DÉCISIONS CONTRADICTOIRES

On attribue à Clemenceau cette phrase  terrible dite, en fait, bien après la guerre 14/18 "La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires."

On pourrait dire que pour l'eau et sa sauvegarde, c'est une chose, aussi trop grave, pour la confier aux élus non avertis et à des professionnels dont les intentions ne sont pas toujours désintéressées voire impures comme certaines eaux. Par contre, les enjeux sont vitaux comme cela a été indiqué à Château d'Olonne lors du dernier conseil municipal.

Pendant des années le Syndicat mixte du SAGE (Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux) Auzance Vertonne  a battu la campagne pour répondre à l'exigence légale d'établir sur tout le territoire un inventaire des zones humides par bassin.

Ce travail fut fait dans l'indifférence pour nombre d'élus, avec attention par des organismes professionnels pleins d'arrière-pensées qui étaient loin de vouloir défendre l'intérêt général...

Nous avions fait des suggestions sur la base d'observations permettant d'identifier des zones humides oubliées. On voit ainsi la coulée verte du cours d'eau PUITS ROCHAIS s'arrêter quand on aborde le secteur de la Ferme de Villeneuve ...pour reprendre sur la fin de lit prés du bord de l'Océan (Anse du Vieux Moulin). Le promoteur a parfaitement gommé les traces des zones humides par des constructions d'une densité rare.

Il en est de même avec les sources du cours d'eau du TANCHET au niveau de ses sources sacrifiées sur l'autel de l'usine TMB du Taffeneau avec la bénédiction du Préfet de l'époque et du Conseil Général.

UNE CURIOSITÉ : trois pas en avant, trois pas en arrière...

Après ce long cursus administratif Il est proposé aux élus castelolonnais que le Schéma "arrêté" par le Préfet fasse l'objet de petites modifications dont une est particulièrement curieuse : il s'agit d'exclure une zone concernée par un projet de lotissement sur le site de la POITEVINIÈRE. Ce site fut l'objet de longues discussions lors de la création de la ZAC des Près de la Clais où le maire de l'époque, Jean-Yves BURNAUD, a estimé qu'il fallait exclure cette zone infestée de ce petit reptile charmant mais protégé qu'est le triton palmé !

Exclure cette zone cela signifiait  : éviter que les autorités déclarent cette zone protégée et que cela bloque encore le processus de création de la ZAC des Prés de la Clais, éviter un contentieux.

Maintenant la ZAC est bien partie (sans son appendice POITEVINIÈRE)...et la nouvelle municipalité imagine la possibilité d'un projet de lotissement.

Ceci a fait  dire à un élu d'opposition de gauche que les logements seraient bâtis sur pilotis ...de l'humour...pas sûr !

Cette marre de la POITEVINIÈRE sauvée par les tritons risque d'être squattée par des requins de l'immobilier...on a peut-être mal compris le débat ?

Citoyens attentifs, nous eûmes espérés un débat clair : l'ambiguïté sur ce dossier profitera à qui ? Décidément nous voyons le mal partout...mais c'est quand même, reconnaissez-le, bizarre de revenir sur une décision arrêtée par le préfet confirmant un précédent accord des élus castelolonnais et celle du SAGE où siègent les élus castelolonnais.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CACO
commenter cet article

commentaires

REGUIGNE REGIS 11/11/2016 16:30

Amis du CACO , savez - vous que les zones humides DOIVENT être répertoriées , cartographiées et remises en l ' état de ZONES HUMIDES le cas échéant par les soins de toute CLE de SAGE approuvé ? Dans le cas présent , une tâche , une mission , qui revient à la Commission Locale de l ' Eau du Schéma d ' Aménagement et de Gestion des Eaux du SAGE Auzance Vertonne Cours d ' eau littoraux . Dans ces conditions , il est de votre pouvoir , et de votre devoir , de mettre en demeure le président de cette CLE de venir s ' expliquer en public sur ce sujet des zones humides que vous , résidents du secteur , connaissez parfaitement , quitte à questionner les anciens du secteur sur ces zones . Ainsi , votre propos prendra sa meilleure et entière dimension . Nul mieux que les acteurs locaux , comme vous , ne peut faire avancer ces sujets réellement d ' intérêt général , et non de l ' intérêt de tel ou tel " bétonneur " soutenu indirectement par des décideurs mal informés sur cette problématique .
Amicalement de Régis Réguigne , président de la CLE du SAGE rivière le Loiret ( 2001 - 2008 ) , commandeur de l ' Ordre National du Mérite , ENVIRONNEMENT .