Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 22:19
Joêl MERCIER, maire de Château d'Olonne contre la fusion et contre un débat ouvert, démocratique

Joêl MERCIER, maire de Château d'Olonne contre la fusion et contre un débat ouvert, démocratique

CASTELOLONNAIS, IL FAUDRA, LE 11 DÉCEMBRE 2016, PAR VOTRE VOTE MASSIF, MONTRER VOTRE  VOLONTÉ DE VOIR SE RÉALISER LA FUSION DES 3 COMMUNES

 

MÊME SI LE MAIRE VEUT LA FAIRE ÉCHOUER,

MÊME SI LA QUESTION POSÉE PAR SA FORME EN INDISPOSE BEAUCOUP,

MÊME SI LA PROPAGANDE FAITE PAR LE MAIRE EST INSUPPORTABLE ET ILLÉGALE.

 

LE MAIRE TRUSTE LA  PROPAGANDE QUI A UN CARACTÈRE ORIENTÉ ANTI-FUSIONNITE : UNE FAÇON D'ILLUSTRER CE QU'IL A APPELÉ SA "NEUTRALITÉ" QUI EST, EN RÉALITÉ, UN PARTI-PRIS INSIDIEUX ANTI FUSION

LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE SEUL RESPONSABLE JUSQU'À CE JOUR DE L'ÉCHEC DE LA FUSION ET DE SON RETRAIT DES DISCUSSIONS

Tout est bon pour le maire pour faire passer son message contre la fusion. Le maire se dit "neutre"  mais le bulletin municipal et le site de la mairie sont utilisés illégalement pour sa propagande insidieuse et même mensongère par exemple sur la nouvelle mairie, l'absence de projet, les projets de lotissements communaux...le document encarté dans le bulletin municipal est un monument d'intoxication.

Tout est bon pour justifier sa position qui, depuis les élections de 2014, a conduit à l'échec de cette fusion : C'est Monsieur Joël MERCIER maire et lui seul qui porte tout le poids de cet échec ; par ses déclarations intempestives contre ses collègues maires des deux communes sœurs à la presse, par ses attaques, par ses décisions municipales qui vont à l'encontre des décisions prises en début de mandat par les 3 maires  : Office de tourisme, choix d'un directeur, abandon d'un travail en commune en matière d'évènements culturels

 

LES MANOEUVRES INDIGNES DU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE CONTRE LA FUSION, CONTRE LES ÉLUS DE SA PROPRE MAJORITÉ...

Pour le maire de Château d'Olonne, tout est bon pour mettre en difficulté les élus conseillers municipaux qui ne sont pas totalement d'accord sur sa façon de procéder. Citons le refus d'une salle à la sénatrice Annick BILLON pour l'organisation de sa conférence du 28 novembre 2016. Elle a du se réfugier à OLONNE SUR MER. Citons encore une pseudo charte de bonne conduite des élus de la majorité présentée cet été 2016 qui semble tombée à l'eau mais fut un moyen de pression intolérable pour des élus conscients de leurs responsabilités ;

Le refus de doter de moyens financiers l'opposition alors que, pour la même opération la Ville des Sables d'Olonne en 2009, a participé au financement de la campagne de l'opposition...C'est donc bien légal et possible. Par contre, le maire se vote 30 000 euros pour sa propagande et utilise aussi les services municipaux pour sa propagande ce qui est illégal et rien pour ceux qui ne sont pas de son avis : Est-ce démocratique ? Est-ce légal ?
 

Connaissant les dates de réservation des salles pour des réunions publiques de l'opposition et de notre Association le maire organise en conséquence ses réunions le même jour que celles de l'opposition et  celle de CACO ...au moins il va pouvoir éviter le dialogue et la contradiction et le jeu démocratique.

C'est petit, mesquin, antidémocratique...et déshonorant pour la fonction de maire.

 

Castelolonnais,  ne vous laissez pas impressionner, influencer par cette campagne

Le 11 décembre 2016 VOTEZ OUI À LA FUSION

et, dès le 12 Décembre, défendez VOTRE OUI À LA FUSION !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CACO
commenter cet article

commentaires