Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 21:50
La destruction de l'ancienne mairie crée un séisme qui ébranle la majorité municipale

La destruction de l'ancienne mairie crée un séisme qui ébranle la majorité municipale

FIN DE SOIRÉE SURRÉALISTE : UN MAIRE DÉBORDÉ PAR SA MAJORITÉ ET PAR L'OPPOSITION SUR LE SUJET DE LA COMMUNE NOUVELLE

 

18 questions de l'ordre du jour qui se passent dans l'ennui, sans débat...

LA BOMBE ...EN QUESTIONS DIVERSES

Puis viennent  les deux questions écrites des deux listes d'opposition sur la consultation sur la création d'une commune nouvelle englobant les 3 communes du Pays d'Olonne.

Le maire lit sa réponse certainement préparée avec une particulière attention même si sa lecture nous parut confuse.

Il conclut en demandant que ceux qui sont d'accord avec sa question lèvent la main...des bras se lèvent, personne ne les compte et les prises de parole commencent à se faire dans un parfait désordre. Pour l'opposition de droite  Mauricette MAUREL arrive à se faire entendre sans que le maire ne veuille la comprendre ! La sénatrice Annick BILLON prend acte.

Le maire espérait que, selon son ordre, le débat soit clos...mais il est demandé par des conseillers quelle question a-t-il posé même par des membres de sa majorité. Pourquoi n'y a-t-il  pas de débat, d'échange de liberté d'expression des élus ?

Pour le maire, le débat est clos ; pour les conseillers municipaux, en nombre, il ne l'est pas;

Y aurait-il eu  des conseillers municipaux  qui ont levé le bras sans savoir quelle question était posée?

Les auteurs des questions attendent encore leur réponse car le maire a  répondu aux deux questions par une autre question.

LA CONFUSION RÈGNE...le débat se déplace ...par petits groupes les élus discutent, essaient de placer leur point de vue auprès de la presse.

NOTRE ANLYSE DEMAIN...la nuit porte conseil mais déjà on peut dire qu'il s'est passé quelque chose de peut-être très important ce soir au Pays des Olonnes.

 

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires