Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 16:38
conseil Municipal du 28 novembre 2016 : le maire Joêl MERCIER concentré avant l'annonce d'un avis de tempête

conseil Municipal du 28 novembre 2016 : le maire Joêl MERCIER concentré avant l'annonce d'un avis de tempête

CHÂTEAU D’OLONNE : LA CRISE ÉCLATE AU GRAND JOUR  AU SEIN DU CONSEIL MUNICIPAL

 

Nous vous devons des explications aussi claires que possible pour que chaque citoyen et particulièrement les castelolonnais aient une idée plus précise de la situation qui se vit au sein de la municipalité castelolonnaise. Elle ne sera pas sans conséquence sur l’avenir.

JOEL MERCIER UTILISE LES MÉTHODES DE SON PRÉDECESSEUR  JEAN-YVES BURNAUD MAIS LES TEMPS ONT CHANGÉ

Les élections municipales de 2014 ont totalement  modifié le paysage politique du Pays des Olonnes : trois maires qui se sont déclarés favorables à la fusion des 3 communes du Pays d'Olonne sont élus dont ceux d’OLONNE SUR MER et des SABLES D’OLONNE l On passe du mode copinage et marchandage  entre maires lors de la précédente mandature à celui de la gestion plus rationnelle et rigoureuse de leurs collectivités pour ces deux derniers maires.

Avant 2014, c’était le règne des compromis et des compromissions où se régalait le maire Jean-Yves BURNAUD qui en savait tant avec ses 25 ans de mandat qu’il pouvait faire chanter ses collègues et obtenir d’eux le meilleur comme le pire : un piscine dont on reparlera, un Vendéopôle projet inepte et ruineux, la ferme de Villeneuve, le Pôle santé…

Après les élections de mars 2014, le maire de Château d’Olonne s’est retrouvé face à deux maires qui s’étaient affichés pour la fusion et furent élus avec  cette promesse et de plus, ces deux maires étaient d’accord sur la nécessité de gérer autrement vue la catastrophe de la gestion de la CCO.

Le Maire de Château d'Olonne tenta de manœuvrer en louvoyant pour renvoyer la fusion des communes aux calendes grecques mais ses collègues ne suivirent pas sa démarche et aussi la population veillait.

 

CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 28 NOVEMBRE 2018 : LE MAIRE EN CONFLIT OUVERT AVEC LES MEMBRES DE SA MAJORITÉ

La presse et nous-mêmes avons donné quelques informations mais, encore une fois, il nous faut donner un éclairage plus conforme à la réalité crue de cette soirée que nous avons vécue.

Après l’abattage par le Conseil Municipal de 18 questions d’un intérêt relatif il y eut les deux questions posées par les oppositions

Voir : 

http://www.olonnes.com/2016/11/chateau-d-olonne-le-conseil-municipal-devoile-les-manoevres-du-maire-et-de-son-adjointe-isabelle-doat.html

Il faut se remémorer que : 

- Ce n’est qu’à la suite du lancement  de la pétition faite par l’Association CACO (Citoyens pour un Avenir Commun au pays des Olonnes) qu’enfin, le maire de Château d’Olonne, pressé par les élus de sa majorité, a décidé, en mai 2016, de fixer la consultation sur la fusion promise au 11 décembre 2016,

- Que les dysfonctionnements internes à la majorité municipale furent étalés par le maire lors de l’été 2016 quand il a présenté à la presse la charte qu’il voulait imposer aux conseillers municipaux de sa majorité. Le résultat des signatures de cette charte devait être donné le 5 septembre. Il ne fut jamais donné publiquement. La responsable du dossier, Isabelle DOAT, n’a pas non plus fait état de ce résultat. (Ouest France du 1er septembre 2016). On en conclut que le succès de cette opération ne fut pas au rendez-vous et que la position du maire en sortait très affaiblie.

Ceci fut confirmé par ce conseil municipal du 28 novembre dernier.

 

A SUIVRE...le détail du Conseil Municipal de Château d'Olonne du 28 novembre 2016

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires