Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 21:07
C'était en novembre 2009 !

C'était en novembre 2009 !

LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE DIT NON À LA FUSION !

 

RAPPELS

Novembre 2009 :

le maire manœuvrier, Jean-Yves BURNAUD, prive les castelolonnais de la consultation sur la fusion des 3 communes alors que les habitants d’Olonne-sur-Mer et des Sables d’Olonne ont le droit de s’exprimer.

Pire, il fait capoter la consultation.

 

LA FUSION DES 3 COMMUNES AU PAYS DES OLONNES VUE PAR LE MAIRE EN MARS 2014 (lors des dernières élections) : JOËL MERCIER SE DÉCLARE FAVORABLE À LA FUSION POUR SE FAIRE ÉLIRE.

Joel MERCIER dans sa profession de foi pour les élections municipales mars 2014 sur la fusion :

« Projet équitable qui permet d’aboutir à l’union des 3 communes »

« Je confirme ma volonté de travailler pour l’union des 3 communes »

Castel Actu (bulletin municipal 27 mai 2014 N°18  : Fusion, ou commune unique, la position du Maire : "Oui, par étapes, et avec l'accord des Castelolonnais"

C'est lui qui le dit !

 

CONSULTATION DES CASTELOLONAIS le 11 DÉCEMBRE 2016 : BRUSQUE NON À LA FUSION DU MAIRE.

Le maire Joël MERCIER ne se prononcera pas en faveur de la « fusion inéluctable » comme il l’écrivait.

Le 6 octobre 2016, était convoqué un Conseil Municipal en Assemblée plénière, c’est-à-dire à huis clos, dont l’objet était la fameuse consultation des castelolonnais  du 11 décembre 2016 sur la fusion.

Pas de compte-rendu de ce Conseil Municipal mais un flash sur Facebook d’un élu de la liste «Ensemble agir pour le changement »

 

« Réunion plénière hier soir du conseil municipal du Château d'Olonne sur la consultation du 11/12/2016.

Question de JP Chapalain : Monsieur Mercier, vous allez organiser 3 réunions sur la fusion, acceptez vous notre présence à vos côtés ?

Réponse: NON

Question de JP Chapalain : Au cours de ces 3 réunions allez-vous prendre parti et inviter nos concitoyens à voter OUI ?

Réponse : NON .

Les masques tombent !!!!!!! »

 

Le maire Joël MERCIER N'EST DONC PLUS FAVORABLE À LA FUSION...on le savait ! Sinon pourquoi une nouvelle mairie inadaptée et inadaptable à la commune unique ?

 

LES MENSONGES DU MAIRE DE CHÂTEAU D’OLONNE, EXPRESSION D'UNE CERTAINE PANIQUE MAIS UNE PRATIQUE INADMISSIBLE

 

1) L’OPPOSITION CAP VRAI N’A PAS DONNÉ SON ACCORD POUR LA CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE MAIRIE : un bel exemple de procédé que l'éthique condamne !

En effet, par une prise de position sans équivoque, elle a refusé de participer à tout débat et à tout vote depuis juin 2012 compte tenu de la procédure pour la prise de décision et de la non-consultation du personnel communal sur le choix du projet.

« Ainsi, l’opposition CAP VRAI a décidé de ne plus participer aux décisions concernant ce nouvel Hôtel de Ville » est-il écrit dans un communiqué de presse repris par le Journal Des Sables du 9 août 2012.

Extrait du Procès-verbal du Conseil municipal du 31 juillet 2012 « Mmes Beales-Guersent, Vrignon, MM. Rossignol, Charrier, Tessier, ne prennent pas part au vote.».

et encore une couche de contre-vérité toute fraîche :

Nous trouvons sur le site de la mairie dans le Castel actu N° 55 du 3 octobre 2016 " le projet architectural sélectionné fut ratifié par le Conseil municipal. Aucune voix contre, aucune abstention, ni dans le groupe majoritaire ni dans les deux groupes d'opposition" ...

La vérité est dans le Procés-verbal du Conseil Municipal du 30 avril 2013 : 

"M. Rossignol pour lui-même et pour Mme Beales-Guersent, Mme Vrignon, MM. Tessier et Charrier ne prennent pas part au vote."

Les écrits du maire tentent de nier cette évidence du NON de l'opposition CAP VRAI dés 2011 au projet d''édification d'une nouvelle mairie. insinuer l'inverse c'est vraiment condamnable !

 

Il faut donc que le maire de Château d’Olonne cesse de vouloir tromper les castelolonnais par sa pratique de diffusion abusive de contre-vérités grossières qui décrédibilisent la fonction d'élu.

 

2) SUR LA FUSION, IL USE DE LA MÊME PRATIQUE CONDAMNABLE SUR :

- les hausses d'impôts en cas de fusion,

- la dette des Sables d’Olonne,

- sur un pré-projet du Musée de l’Abbaye de Sainte Croix.

 

Nous diffuserons des mises au point précise irréfutables afin que non seulement les citoyens soient éclairés mais que tous les élus du Pays d'Olonne et au-delà prennent conscience des manipulations des responsables castelolonnais que sont Joël MERCIER, maire de Château d’Olonne, Isabelle DOAT adjointe au maire de Château d’Olonne et de Jean-Yves BURNAUD, ancien maire.

 

Il faut que les castelolonnais soient bien informés pour pouvoir se prononcer clairement le 11 décembre sur la FUSION. Nous tâcherons d'oeuvrer dans ce sens avec le concours de nombreux citoyens.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires