Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 19:57
Une friche : l'ancienne clinique...pourtant Jean-Yves BUENAUD l'ancien maire, ancien directeur, actionnaire, président de la SCI propriétaire de la clinique aurait dû faire gommer cette friche.,

Une friche : l'ancienne clinique...pourtant Jean-Yves BUENAUD l'ancien maire, ancien directeur, actionnaire, président de la SCI propriétaire de la clinique aurait dû faire gommer cette friche.,

UNE RAISON DE PLUS POUR LES CASTELOLONNAIS

DE VOTER

"OUI À LA FUSION "

LE 11 DÉCEMBRE 2016

 

CHÂTEAU D’OLONNE EN FRICHES

 

 

Daniel TESSIER, ancien élu, nous transmet ce compte-rendu d'une discussion qui fait mal.

 

"Un de mes amis m'a posé la question suivante : «Pourquoi y a-t-il autant de friches en tous genres dans notre commune ? »

 

Sa liste est longue.

 

Friches commerciales. Des milliers de mètres carrés sont à vendre ou à louer depuis longtemps, que ce soit dans la zone du Pas du Bois, des Lauriers ou des Plesses.

 

Friches industrielles : anciennement Kirié. depuis plus de 25 ans. Ce dépotoir est offert à la vue des touristes.

Friche des Bourrelières, pourquoi avoir sorti cette zone d'habitation concerté du P.L.U. depuis 2008 ? Un projet renvoyé au fond des tiroirs !

Friche du Centre- Ville. Un projet qui joue les Arlésiennes.Quel est le coût des études faites depuis 3 mandatures sur ce projet ?

Friche du Puits Rochais, projet vieux de plus de 10 ans.

Friche du Vendéopôle. Quel est le montant de l’investissement, combien d'argent dépensé pour quel résultat. C'était pourtant le projet phare porté par l'ancien maire ?

Friche de l'ancienne clinique, quelle image de bienvenue pour notre ville !

 

Il continue, me disant qu'il ne comprenait pas comment il se fait que des entreprises s'installent ou que bien d'autres se délocalisent sur Olonne.

 

Il suffit de regarder la zone des Fruchardières (à Olonne sur Mer)  et celles des axes de circulation, commerces, hôtels, bureaux, cabinet d'avocats, restaurants s'ouvrent à qui mieux mieux.

 

Pourquoi Château d' Olonne est boudé et a si peu d’attractivité ?.

Regarde le Centre Ville.

Est ce qu'il est digne d'une ville de 15 000 habitants ?

Compare avec Talmont, Brétignolles, la Tranche, Saint Gilles, Vairé…

Pourtant de nombreuses possibilités immobilières se sont présentées pour le restructurer, des projets suivis d' études existent mais restent rangés au fond d'un carton, aussitôt les élections municipales passées.

 

À Château d' Olonne, rien ne bouge, pas de réalisations, pas de marché.

Pire la majorité du maire refuse la fusion avec les Sables et Olonne.

Qu'allons-nous devenir?

Nous, les castelolonnais ?.

Allons-nous nous replier sur nous-mêmes, nous isoler, vivre en autarcie ?

Des solutions existent.

 

Unis nous serons plus forts.

Nous avons un potentiel de développement très important, des ressources, des atouts.

Si nous restons isolés, nous subirons,

Nous ne déciderons pas, nous régresserons."

 

Vous, chers lecteurs, aurez une partie de la solution en allant voter le 11 décembre, jour de la consultation, en vous prononçant pour le "OUI à la fusion."

Daniel TESSIER.

 

PS  Nous regrettons que cette parution proposée au courrier des lecteurs du Journal des Sables ait été refusé malgré sa sagesse et sa modération. C'est la liberté de la presse mais c'est un traitement vexatoire, inégalitaire d'accès du citoyen à la libre expression dans ce journal que nous espérions plus ouvert à tous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aurelie 03/10/2016 22:31

De quoi parler vous quand vous parler de la "friche " des bourrelière?

CACO 03/10/2016 22:48

Il s'agit du vaste terrain situé derrière Intermarché dont une partie est propriété de la commune en vue d'un lotissement : projet présenté lors de la précédente mandature : 2008/2014...on est en fin 2016..le terrain peut servir abusivement aux gens du voyage pour leur rassemblements l'été