Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 15:24
Toujours plus haiut !

Toujours plus haiut !

LES IMPÔTS LOCAUX NE CESSENT D'AUGMENTER ET NE CESSERONT PAS D'AUGMENTER SI LES CITOYENS NE RÉAGISSENT PAS

 

Le quotidien Ouest France a cette délicate attention de faire paraître rituellement dans son édition du dimanche de fin août, début septembre les chiffres d'impôts locaux (taxe habitation et taxes foncières) et ses analyses.

Avec l'arrivée des premiers avis d'imposition :

- Pour le contribuable, c'est soit la consternation, soit la résignation soit les deux.

- Pour les élus, c'est le moment de l'explication du pourquoi et du comment...souvent avec astuce, parfois avec pédagogie, parfois même avec mauvaise foi, ils essaient de faire passer la pilule.

Ccar si certains élus osent dire "nous n'avons pas augmenté vos impôts" ils sont contredits par les faits. La facture est, en général, toujours augmentée tous les ans comme chacun va pouvoir le constater en ouvrant les enveloppes de leurs avis d'imposition.

 

LES VRAIES CAUSES DES AUGMENTATIONS

 

LES BASES QUI SERVENT POUR LE CALCUL DE VOS IMPÔTS LOCAUX : MAUVAISE FOI

En effet, les parlementaires votent tous les ans une augmentation des bases...au départ, c'était pour compenser l'inflation, maintenant, c'est pour faire un cadeau aux élus qui ont du mal à boucler leurs budgets suite aus baisses des dotations de l'État...les élus locaux disent alors "c'est pas nous c'est la faute à l'Etat "

Cela, c'est de la mauvaise foi.

Car des élus, pour leurs communes peuvent décider de baisser leurs taux pour compenser cette hausse des bases.

Donc, c'est de la mauvaise foi de la part de l'État et des parlementaires qui votent le budget de l'État qui d'une part, diminuent ses dotations aux communes et autres collectivités et d'autre part, augmentent les bases et en prime collent des charges supplémentaires aux collectivités !

 

LES TAUX

Ce sont les collectivités qui les votent...ce sont bien vos élus locaux (des communes, intercommunalités, départements ) qui les votent;

Par exemple, pour le secteur VENDÉE, Pays des Olonnes, les fortes hausses votées l'an dernier ont été décidées par la Communauté de Communes des Olonnes CCO pour sauver une situation catastrophique laissée par les élus de la précédente législature ...parfois réélus !

2016, en VENDÉE, le Conseil Départemental pousse le bouchon sur la taxe foncière : + 5.36%

 

LES AUTRES "POSTES" SUR LES FEUILLES D'IMPÔTS

Il ne faut pas oublier que sur ces feuilles est ajoutée la taxe télé, les ordures ménagères, les "taxes spéciales" et les frais de gestion pour la poche de l'État (qui lui aussi donne un coup de pouce ! en douce )

 

RÉSULTAT : VOS IMPÔTS LOCAUX NE CESSENT DE MONTER. LES ÉLUS DOIVENT ORGANISER LA CHASSE AU GASPI ET FAIRE UNE VRAIE RÉFORME TERRITORIALE

Ils augment nt plus vite que les revenus du travail et que le retraites et pensions ...qui diminuent !

 

Car, l'État est incapable de moins dépenser en se réformant,

Car les élus locaux ne sont pas des gestionnaires comme l'attestent les délibérations des Conseils Municipaux, Communautaires, d'Agglomération et Conseil Départemental...la chasse systématique aux économies  n'est pas ouverte dans ces assemblées.

Le mille-feuille des collectivités locales inefficace et contreproductif coûte trop cher à l'Économie et donc aux contribuables :

à quand une vraie réforme territoriale ?

à quand les fusions des collectivités avec transfert et partage clair des compétences ?

à quand une vraie responsabilité des élus et de vrais pouvoirs aux chambres régionales des comptes pour sanctionner irrégularités ou erreurs?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CACO - dans impots
commenter cet article

commentaires