Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 18:27
Le franco brésilien Carlos GHOSN (Renault, Nissan) , le portugais, Carlos TAVARES, (PEUGEOT)Le franco brésilien Carlos GHOSN (Renault, Nissan) , le portugais, Carlos TAVARES, (PEUGEOT)

Le franco brésilien Carlos GHOSN (Renault, Nissan) , le portugais, Carlos TAVARES, (PEUGEOT)

Nicolas BATUM, basketteur émigré aux USA pour rejoindre l'élite de la NBA

Nicolas BATUM, basketteur émigré aux USA pour rejoindre l'élite de la NBA

LES VRAIS GRANDS PATRONS SURPAYÉS ? HALTE À LA DÉMAGOGIE ET AU LYNCHAGE MÉDIATIQUE

 

POURQUOI LES GRANDS PATRONS N'AURAIENT PAS DROIT À UNE RÉMUNÉRATION AU MOINS ÉGALE À CELLE D'UN JEUNE SPORTIF?

 

Nous recommandons à nos lecteurs de revenir à ce que nous déjà écrit sur ce sujet

voir

http://www.olonnes.com/2016/05/economie-reflexions-anti-demagogiques.html

 

Nous avions marqué notre étonnement suite aux attaques concernant le salaire de Carlos GHOSN patron de RENAULT et NISSAN qui rend le service à la France de maintenir RENAULT au niveau mondial. On pourrait dire de même pour TAVARES avec Peugeot.

 

Entendre des élus français crier "au Scandale ! " et même se préparer à voter des lois restreignant les rémunérations des dirigeants d'entreprises devient aussi scandaleux que bête, suicidaire (Combien d'impôts rapporte RENAULT à l'ÉTAT ? 540 millions d'euros en 2012, par exemple)

Veut-on priver notre pays de talents que d'autres pays s'arracheraient à prix d'or ?

Y aurait -il une loi du marché pour les sportifs, celle de l'offre et de la demande, et une autre loi du marché, pour les grands patrons ?

 

NICOLAS BATUM, BASKETTEUR DE 27 ANS

 

Depuis huit ans aux États-Unis et il fait partie de l'équipe de France de basket. C'est un grand ami de Tony Parker qui était jusqu'alors le sportif français le mieux payé avec 11 millions d'euros par an sur 4 ans. Nicolas BATUM va toucher le double, 21,6 millions d'euros par an sur 5 ans, sans compter l'argent de ses sponsors. Un record pulvérisé !

Comment est-ce possible ?

Comment de jeunes sportifs arrivent-ils à signer de tels contrats ? Vous êtes stupéfaits devant cette incongruité ? Vous êtes en colère devant une inversion de valeurs si incompréhensible, contraire...à l'intérêt national.

Un sportif de haut niveau à une valeur certaine mais il ne rend pas le "service " à la nation que peut rendre un vrai grand patron qui gagne.

N'oublions pas que celui-ci est jugé (en temps normal) sur ses résultats et qu'il est révocable "ad nutum", si ceux qui ont misé sur lui, le jugent insuffisant dans ses résultats. Ajoutons que dans sa "rémunération" sont comprises des participations (actions, obligations...de "sa société") dont les cours sont volatiles et peuvent même s'effondrer.

 

On ne veut pas défendre une rémunération certes exorbitante mais simplement éviter que, par démagogie et incompétence de nos responsables politiques, la France perde la possibilité de faire venir à elle des hommes qui gagnent comme Carlos GHOSN (RENAULT) et, par exemple aussi, comme un deuxième Carlos, Carlos TAVARES (PEUGEOT), qui, comme par hasard, vient de sortir de l'ornière ce fleuron de l'industrie française.

Partager cet article

Repost0

commentaires