Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 22:20
La Nouvelle Mairie. Inauguration vendredi 30 septembre, portes ouvertes : ne pas y aller, c'est une façon de manifester son mécontentement.

La Nouvelle Mairie. Inauguration vendredi 30 septembre, portes ouvertes : ne pas y aller, c'est une façon de manifester son mécontentement.

Y A-T-IL ENCORE UN CONSEIL MUNICIPAL À CHÂTEAU D'OLONNE?

UNE VILLE DE  15 000 HABITANTS PEUT-ELLE ACCEPTER UN CONSEIL MUNICIPAL AUSSI PAUVRE ?

 

À la sortie du dit conseil municipal, les "auditeurs" se posaient la question.

14 questions à l'ordre du jour : pas de débat, pas de projet nouveau ?

 

Après la minute de silence en mémoire de l'ancien maire Jacques LE BEL (1981-1989), l'ennui s'est confortablement installé sur la salle du Conseil.

Même la lumière de la salle qui, seule, pouvait éclairer les débats s'ennuyait et a marqué son insatisfaction en faisant grève.

Quelques élus ont cherché un sujet, rappelé une remarque faite il y a plusieurs mois pour meubler, dire quelque chose à tel point que, sur un sujet, ils furent trois à poser la même question, certes, avec des mots différents et en s'excusant de répéter ce que le précédent avait déjà dit.

Ainsi va le Conseil Municipal d'une ville de 15 000 habitants.

 

QUE RETENIR DE PLUS DE CE CONSEIL MUNICIPAL?

 

AMÉNAGEMENT DU CENTRE VILLE ZAC CENTRE VILLE 3

L'élue, Annick BILLON, qui a en charge le dossier depuis le début de la mandature précédente (2008) traîne ce boulet. Elle a vu défiler études, prestataires...pour qu'enfin le dossier s'écroule. Tout un chacun sait qu'il est impossible de construire un lotissement en moins de 20 à 30 ans à Château d'Olonne. Les forces occultes ou lobbys locaux  se chargent de mettre sous l'étouffoir tout dossier qui gênerait certaines personnalités dans leurs petites affaires...donc les lotissements communaux font l'objet d'études et non de réalisations. Les 400 à 700 demandeurs de logements attendront.

Pour l'opposition,  Madame Sylvie ÉPAUD a posé la bonne question du planning de réalisation. La réponse fut, pour le moins, rituelle mais accablante : c'est long...effectivement, puisque cela dure depuis plus de 10 ans ! L'élue a-t-elle encore la foi sur ce dossier comme elle l'eût dans le passé. Nous ne le croyons pas.

Sur la zone de 15  500 m², 80 à 110  (95 ?) logements environ, une première tranche sur les terrains déjà acquis...on a déjà vu cela il y a quelques années !

Quand on voit la vitesse de réalisation des lotissements à Olonne sur Mer et aux Sables d'Olonne...il y a un réel problème à Château d'Olonne.

En se basant sur le prévisionnel financier, les premiers engagements financiers sont pour 2018, avec une phase vraiment active en 2022...il en aura coulé de l'eau dans le Tanchet avant que l'on voit les premiers habitants s'installer. 

.

Le Conseil  Municipal a adopté le programme global d'aménagement seule la représentante de l'opposition qui connait le dossier depuis des années a eu le courage de voter contre. 

 

UN RECRUTEMENT SPÉCIAL INCONGRU, INCOMPRÉHENSIBLE

Il a fallu attendre la dernière question de l'ordre du jour pour que naisse une petite agitation avant de prendre la direction de la sortie.

En octobre 2016, à deux mois de la consultation sur la fusion du 11 décembre, le maire recrute un cadre responsable de la communication. Le responsable actuel part à la retraite en fin d'année...il n'y a pas le  feu !

Ne pouvait-il pas respecter son engagement de mutualiser ses recrutements avec  les deux communes soeurs ?

A-t-il le droit moralement de recruter une personne en CDD alors qu'elle en poste aujourd'hui, avec un CDI ? Une décision antisociale remarquable.

Pourquoi l'impétrant accepte-t-il, par les temps qui courent, un CDD débutant le 24 octobre 2016 ?

Gérard Maingueneau pour l'opposition de droite ose faire remarquer tout cela en ajoutant que charger la mule en frais fixes, dans la période actuelle, est, en plus, une faute de gestion.

C'est vrai qu'avec deux responsables en poste de "responsables communication" pendant la période de la campagne pour la consultation sur la fusion le 11 décembre, le maire va se sentir plus épaulé ...mais dans quel but ?

Un recrutement qui a étonné et peut-être un jour nous en saurons plus sur cette incongruité que le conseil municipal a cependant accepté avec l'abstention de 3 élus d'opposition. là aussi l'opposition a été particulièrement complaisante et avare de commentaires et interrogations.

 

QUELQUES PETITES NOUVELLES EN SUPPLÉMENT

Nous avons eu droit au couplet sur les sous-concessions sur la plage de TANCHET. Un échange avec propositions intéressantes de l'opposition pour reprendre une concession délaissée et dont la durée de vie sera limitée à 3 ans. Ceci  empêche le concessionnaire de faire les investissements nécessaires. Gageons que les candidats ne seront pas nombreux. Le maire a rejeté toutes les propositions faites et s'engage dans la longue procédure d'attribution de cette unique sous-concession.

 

Il a été aussi question de la poursuite de la restauration de l'abbaye Saint Jean d'Orbestier et du chemin piétonnier entre le camping Bel Air, et Petit Paris et le littoral.

 

Une nouvelle en prime annoncée à voix basse : l'inauguration clandestine de la nouvelle mairie le vendredi matin 30  septembre 2016 avec la sous-ministre chargée des collectivités territoriales Estelle GRELLIER dont  l'élu de Château d'Olonne dit d'opposition, le socialiste Anthony PITALIER, est chef adjoint de cabinet et conseiller parlementaire. La mairie sera fermée ce matin-là  et, par contre, ouverte au public le samedi matin.

À noter que le coût de la construction annoncé sur le site de la mairie est fortement minoré par rapport au coût global officiel (4.5 millions d'euros) de l'opération. Pourquoi ? Un autre aveu de faiblesse ?

Les castelolonnais qui, dans leur grande majorité, rejettent cette construction. Ils le font savoir  publiquement en critiquant tant sa forme, son architecture que son opportunité. Ils se feront une joie de ne pas assister à ces manifestations d'ailleurs dévoilées au dernier moment...ce qui est aussi un signe patent de ce mécontentement populaire et aussi d'une  certaine crainte de réactions peu favorables.

Dans cette opération, on est en droit de regretter trés sincérement que le personnel municipal soit pris en otage.

 

http://www.lechateaudolonne.fr/actualites/2185-samedi-matin-portes-ouvertes-a-l-hotel-de-ville-de-9-h-30-a-12-h-30.html

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires