Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 11:41
Joêl MERCIER, Maire de CHÂTEAU D'OLONNE

Joêl MERCIER, Maire de CHÂTEAU D'OLONNE

POURQUOI LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE EST-IL OBLIGÉ DE TRAVESTIR LA VÉRITÉ ?

 

 

POUR MASQUER SES TENTATIVES DE SABORDAGE DE LA FUSION DES TROIS COMMUNES,

POUR SAUVER SA MAJORITÉ MUNICIPALE EN CRISE ET CHANCELANTE,

POUR APPARAITRE AUPRÈS DE SES CONCITOYENS COMME UNE VICTIME ALORS QU'IL EST LE SEUL INSTIGATEUR DES OBSTACLES MIS EN TRAVERS DE LA ROUTE QUI MÈNE À LA FUSION

 

Nous espérions, comme nous l'avons fait nous-mêmes, que ce mois d'août 2016 soit un temps de pause hors polémiques, vilénies et menteries de toutes sortes (au moins au niveau local).

 

La maire de Château d'Olonne n'a pas daigné respecter ce temps de pause et de réflexion en donnant une interview dans le Journal des Sables de ce jeudi 24 août 2016. Cet "article" a ému, outré  et même écoeuré la population locale : la vague d'écoeurement est venue troubler notre quiétude estivale.

Ouest France a emboîté le pas dans un article de ce mardi 30 août.

Nous avons un peu différé notre réponse à cet article pensant que les élus des deux autres communes perdront un peu de leur temps pour répondre à cette attaque qui déshonore son auteur. Lancer ainsi l'anathème publiquement sur ses partenaires maires avec des tels mots est déshonorant pour son auteur. 

 

 

"QUI SÈME LE VENT, RÉCOLTE LA TEMPÊTE"

 

NON LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE N'EST PAS UNE VICTIME DE LA VINDICTE DE SES COLLÈGUES DES SABLES D'OLONNE ET  D'OLONNE SUR MER, IL EST L'ACTEUR DE MANOEUVRES INCESSANTES CONTRE LA DÉMARCHE QUI DOIT ABOUTIR  À LA RÉALISATION D'UNE FUSION INÉLUCTABLE ALORS QU'Il S'EST FAIT ÉLIRE POUR UNE FUSION... DONT IL NE VOULAIT PAS.

 

En effet, c'est bien lui le maire de Château d'Olonne qui provoque la zizanie comme l'atteste les PV du dernier Conseil Municipal des Sables repris dans notre article :

http://www.olonnes.com/2016/07/les-sables-d-olonne-conseil-municipal-du-mardi-5-juillet-2016-suite.html

On a découvert lors de ce débat la lassitude des élus sablais vis-à-vis de leurs collègues castelolonnais qui pourrissent, depuis 2014, la planche de  la fusion. Et, comme il fallait avancer, les deux autres maires ont dû se résigner à adopter la fusion à deux tout en laissant la porte ouverte à Château d'Olonne.

C'est donc bien le maire de Château d'Olonne qui a fait capoter la collaboration intercommunale au Pays des Olonnes en lâchant les deux autres communes sur le dossier culturel !...La presse présente à ce conseil municipal peut en témoigner.

 

TROMPER LES CITOYENS, POURQUOI ?

 

Le maire de Château d'Olonne travestit donc la vérité pour cacher ses échecs, ses manoeuvres anti-fusion, sa honte de tromper les castelolonnais qui ne sont plus dupes, l'isolement dans lequel il plonge Château d'Olonne.

Il ose prononcer les termes de "manque d'élégance et de loyauté" à l'encontre de ses collègues alors qu'il est patent et public que c'est lui qui provoque, par ses manoeuvres, ses collègues. Espère-t-il, par ces propos pour le moins inélégants, créer une situation de non-retour où tout dialogue et toute avancée dans les  discussions entre les 3 maires deviennent impossible ?

 

Rappelons que le maire de Château d'Olonne fusille les projets de mutualisation des actions envisagées en matière de culture, investissements, social...depuis 2014 comme il l'a déjà fait ainsi pour le recrutement du personnel, pour la fusion des offices de tourisme, pour les réunions dont il demandait sans cesse le report pour "gagner du temps", pour un programme intercommunal de manifestations culturelles d'ampleur qu'il a saboté,   pour une mairie nouvelle inadaptée à la fusion, véritable provocation anti-fusion ...

 

Tout cela, pour tenter d'atteindre ce vil but de l'échec de la fusion à 3 et tenter de se faire passer pour une victime de ses collègues alors qu'il porte seul l'entière responsabilité des difficultés rencontrées dans cette démarche de fusion attendue.

 

Le maire de Château d'Olonne n'hésite pas à manipuler :

 

- les élus de gauche qui ne savent plus où ils sont car ils furent les fers de lance de la fusion puis maintenant la combattent avec la complicité et bienveillance des media,

- les citoyens castelolonnais : mais désormais ceux-ci ne se laissent plus abuser. La nouvelle mairie (toujours pas inaugurée, pourquoi ?) a ouvert les yeux de très nombreux castelolonnais qui se posent la question : où nous mène le maire Joël MERCIER ?

- les élus castelolonnais de la majorité du maire sont eux-mêmes désemparés. Cette majorité municipale n'a plus qu'un façade d'unité traversée de larges fissures laissant espérer une réaction salutaire qui rouvrirait la voie d'une fusion à 3 en 2018.

 

Les castelolonnais qui ont voté en  mars 2014  pour le maire qui avait promis  la "fusion inéluctable"; dixit;  se demandent de plus en plus s'ils n'ont pas été trompés. Ils réagissent maintenant.

 

Ces électeurs s'étaient-ils demandé pourquoi l'ancien maire et son adjoint, le maire actuel, avaient lancé en catastrophe le projet de mairie nouvelle tant décriée aujourd'hui ...mairie qui ne pouvait qu'être inadaptée lors de la fusion des 3 communes en une commune unique nouvelle ?

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires