Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 16:14
UNE QUESTION SIMPLE, UNE RÉPONSE SIMPLE OUI ou NON ...c'était en 2009 !UNE QUESTION SIMPLE, UNE RÉPONSE SIMPLE OUI ou NON ...c'était en 2009 !

UNE QUESTION SIMPLE, UNE RÉPONSE SIMPLE OUI ou NON ...c'était en 2009 !

EN 2009, CONSULTATION DES HABITANTS DU PAYS D'OLONNE

 

Le résultat de cette consultation

Les Sables d'Olonne : OUI

Olonne-sur-Mer : NON

Château d'Olonne ...Le Maire Jean-Yves BURNAUD qui avait  cependant fait la campagne pour le OUI avec ses collègues refuse d'organiser la consultation.

Commentant le résultat du vote le député maire Louis GUEDON lance : "la fusion est enterrée"

 

EN 2015, 2016 LES OPPOSITIONS DE GAUCHE ET DE DROITE RÉCLAMENT POUR OLONNE SUR MER ET LES SABLES D'OLONNE QUE SABLAIS ET OLONNAIS SOIENT À NOUVEAU CONSULTÉS...QU'ONT-ELLES DIT ET FAIT EN 2009 POUR SAUVER LA CONSULTATION À CHÂTEAU D'OLONNE?...RIEN

 

Assistant aux conseils municipaux on entend la complainte des opposants sablais et olonnais réclamer leur consultation.

Quant aux oppositions castelolonnaises multiples et divisées on a du mal à savoir ce qu'elles réclament.

"La possibilité d'un projet, la consultation des citoyens devaient être une évidence"...la consultation "c'est la méthode pour réussir." ainsi s'exprime aujourd'hui la gauche sablaise rejointe sur ce registre par l'opposition de droite.

Il est bien dommage qu'en 2009 la gauche du Pays des Olonnes ne soit pas montée au créneau pour demander que le maire de Château d'Olonne consulte les castelolonnais. La consultataion est-elle démocratique en 2016 et ne l'était pas en 2009 ?

On a perdu 9 ans pour la fusion.

Le maire de Château d'Olonne a alors fait capoter la consultation puis la fusion dont il n'en voulait et ne veut toujours pas.

Dans un débat citoyen comme celui d'une fusion de communes on voit ainsi les "politiques" s'immiscer, versatiles, troublant l'opinion avec des arrière-pensées de revanche ou autres. L'opposition de droite sablaise redemande une consulatation alors que c'est sous son règne qu'il y a eu eu déjà, en 2009, la consultation de la population sablaise et que les sablais ont confirmé leur choix en élisant une majorité fusionniste.

Voilà maintenant les mêmes voler au secours du maire de Château d'Olonne dont on ne sait pas ce qu'il veut exactement (voir le dernier conseil municipal du 30 mai 2016 ) et la question ambigüe qui sera posée aux castelolonnais le 19 décembre 2016.

 

C'est ainsi que le citoyen est dégouté par un monde d'élus et de politicien. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires