Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 21:02
Le siège de la Communauté de Communes des Olonnes CCO

Le siège de la Communauté de Communes des Olonnes CCO

LA CONFUSION S'INSTALLE

 

Suite de :

http://www.olonnes.com/2016/06/communaute-de-communes-des-olonnes-conseil-communautaire-du-vendredi-24-juin-2016.html

 

ENCORE PLUS GRAVE...

Nous avons tenté d'expliquer la complexification des procédures et prises de décision dans cette période charnière (création de la communauté d'agglomération, fusion à deux, fusion à trois, consultation à Château d'Olonne...) et avec des élus dont les relations sont empreintes de défiance suite aux tergiversations de la majorité de Château d'Olonne au sujet de la fusion...et cette sombre histoire est loin d'être finie quand on analyse les propos publics langue de bois, de Joël MERCIER (voir conseil municipal du mardi 28 juin 2016).

 

FUTURE IDENTITÉ VISUELLE DE LA COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION DES OLONNES, DE LA COMMUNE NOUVELLE...

Au 1er janvier 2017, la Communauté de Communes des Olonnes et la Communauté de Communes de l'Auzance et de la Vertonne fusionneront (suite à la loi NOTRe qui impose cette date limite pour une fusion "obligatoire")...dans la Communauté d'Agglomération.

il lui faudra nouveau logo, nouveau papier à en-tête...

Au 1er janvier 2018 les communes d'Olonne sur Mer et des Sables d'Olonne fusionneront avec ou sans Château d'Olonne dans une commune nouvelle.

Il lui faudra nouveau logo, nouveau papier à en-tête,..

 

ACCROCHEZ-VOUS ! TOUT DEVIENT COMPLIQUÉ

L'idée est donc de travailler intelligemment en recherchant pour ces deux collectivités une identité commune qui pourrait se décliner.

Donc, il est décidé de créer un groupement de commandes comprenant la communauté de communes des Olonnes et les villes des Sables d'Olonne et d'Olonne sur Mer..

Créer ce Groupement de commandes en juin 2016 quand la Communauté d'agglomération n'est pas encore créée : ce n'est pas évident !

Attendre le 1er Janvier 2017 : cela signifie que la Communauté d'agglomération démarrerait sans son "identité visuelle".

Démarrer avant le 1er janvier 2017 : cela signifie que la Communauté d'Agglomération ne sera pas parfaitement représentée (elle pourra être représentée par ses futurs élus) et sera sans moyens financiers propres jusqu'au 31 décembre 2016 !

 

ENCORE PLUS FORT POUR COMPLIQUER

Château d'Olonne qui traîne les pieds pour la fusion des 3 communes du Pays d'Olonne vient de fixer sa phase Numéro 1 de sa démarche Fusion : la consultation sur la fusion au 11 décembre 2016...donc pour l'instant la Ville de Château d'Olonne se met "OUT"...En effet, participer à un groupement de commandes pour définir l'identité de la commune nouvelle avant que le peuple castelolonnais n'ait donné son avis : c'est bancal . En effet, cela revient à faire dès aujourd'hui comme si les castelolonnais avaient dit OUI à la consultation. C'est anticipé la décision populaire et donc peu démocratique.

 

CHÂTEAU D'OLONNE SUR LA TOUCHE

Donc la ville de Château d'Olonne s'est trouvée de facto exclue du dispositif "groupement de commandes" ; les financeurs sont d'un part, la CCO à 50 % et d'autre part, OLONNE SUR MER et LES SABLES D'OLONNE à 25 % chacune.

Comme, en général, c'est celui qui paye qui décide on voit une nouvelle fois Château d'Olonne mise sur la touche. Pas totalement puisque les élus de Château d'Olonne siégeant à la CCO pourront participer par ce biais.

Ainsi on retrouve dans la commissions marché sur 5 membres titulaires deux sont de Château d'Olonne (Annick BILLON et Joël MERCIER) et deux suppléants aussi (Isabelle DOAT et Annick TRAMEÇON).

Par contre, les signataires de la convention créant le groupement de commandes ne portera les signatures que de Françoise PINEAU, Maire d'Olonne sur Mer, Yannick MOREAU, Président de la Communauté de Communes des Olonnes et Didier GALLOT Maire des Sables d'Olonne.

 

UN LONG DÉBAT CONFUS

Ce débat fut un peu la copie de celui qui a eu lieu au Conseil Municipal des Sables d'Olonne. La gauche qui monte au créneau pour soutenir le Maire de Château d'Olonne, C'est une façon édifiante et instructive de voir comment navigue la majorité Centre droit de la Ville de Château d'Olonne. Elle s'appuie sur la gauche sablaise et castelolonnaise anti fusionniste et même sur le front de gauche olonnais.

Ce soutien ne semble pas gêner outre mesure  les élus de la majorité castelolonnaise habituée à cette manoeuvre au niveau du conseil municipal de Château d'Olonne.

Mais cela ne peut qu'entraîner de la confusion.

Et ce d'autant plus que dans ce débat le maire Joël MERCIER se tait sauf pour acquiescer au fait que la Communauté d'Agglomération aura besoin de son "identité graphique" au 1er janvier 2017...pour le reste il s'abrite maladroitement derrière la nécessité d'une délibération de son conseil municipal pour s'engager.

Le projet de délibération est porté par Armel PECHEUL, adjoint aux Sables d'Olonne. L'exclusion de Château d'Olonne après les interventions des élus  gauche ne peut que gêner un juriste comme lui...tout est bancal dans ce dossier comme on le dit ci-dessus.

Il est vrai que ce ne sont pas les élus locaux qui sont responsables du calendrier imposé par la loi NOTRe : au 1er janvier 2017 la Communauté d'Agglomération sera créée et la CCO aura disparu.

Il propose donc de laisser la porte ouverte à Château d'Olonne qui par avenant au contrat pourrait après le 11 décembre 2016 selon le résultat de la consultation rejoindre les autres partenaires.

Brigitte TESSON, première adjointe au maire des Sables d'Olonne, appuie cette proposition d'ouverture.

Mauricette MAUREL pour l'opposition de droite castelolonnaise tente aussi de présenter une petite proposition d'ouverture pour la participation financière de Château d'Olonne.

Mais le Président Yannick MOREAU ne veut pas perdre de temps pour lancer ce travail.

Le vote ne peut que lui être favorable.

Les élus de gauche votent CONTRE, Brigitte TESSON, Nicole LANDRIEAU (front de gauche Olonne sur Mer ) et Isabelle DOAT s'abstiennent. (résultat du vote à confirmer car lui aussi fut confus au moins pour le public présent).

C'est donc le projet présenté qui est adopté sans modification confirmant une certaine exclusion de Château d'Olonne. Le maire Joël MERCIER a voté cette délibération et accepte donc une punition pour la Ville qu'il représente ?

Il est victime de sa politique et s'estimera pourtant victimisé par les autres élus.  Il entretient la confusion dont sa propre majorité souffre voyant les dégâts que cela peut causer au détriment des castelolonnais.

 

A SUIVRE...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires