Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 15:36
Le rassemblement se mêle  dans sa marche vers le Palais de Justice  aux promeneurs sur le remblai des Sables d'OlonneLe rassemblement se mêle  dans sa marche vers le Palais de Justice  aux promeneurs sur le remblai des Sables d'Olonne

Le rassemblement se mêle dans sa marche vers le Palais de Justice aux promeneurs sur le remblai des Sables d'Olonne

NON À LA POLLUTION SUR LE LITTORAL VENDÉEN ET AILLEURS

 

La résistance à la pollution que veulent nous imposer les industriels de l'agro chimie se poursuit.

 

Juste avant ce jour où le rassemblement "anti porcheries industrielles" sympathique, bon enfant mais sérieux se déroulait sur le Remblai des Sables d'Olonne nous avions la confirmation de nouvelles difficultés pour les fameuses moules de l'Aiguillon (voir document ci-dessous).

Avec ce commentaire d'un conchyliculteur :

"Les moules meurent en baie de l'Aiguillon..".le mystère reste entier"...Que font les laboratoires?" une eau de mer trop douce" lors des épisodes pluvieux l'eau ...arrive du bocage en 3 jours , avec les haies arrivait en 3 semaines..+ les nitrates -pesticides -Matières en suspension...réchauffement climatique - bactérie tueuse- manipulations génétiques(?)

Les conchyliculteurs veulent savoir et nous aussi... en attendant on mange des moules de Normandie..".manger local c'est pas banal " comme disent les élus de Vendée dans leur campagne de communication ".

Il faudra que les citoyens responsables, les élus libres et responsables  maintiennent la presssion.

Au pied du rassemblement qui défile, le site des Roches Noires est déjà devenu celui des Roches vertes...et on est qu'en mai

Au pied du rassemblement qui défile, le site des Roches Noires est déjà devenu celui des Roches vertes...et on est qu'en mai

"NON AUX PORCHERIES INDUSTRIELLES" , "OUI À L'AGRICULTURE COMME NOUS L'AIMONS TOUS"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

REGUIGNE REGIS 04/08/2016 18:03

Des " marées vertes " à répétition , des sources de pollutions pas vraiment identifiées et encore moins combattues !
Photo du secteur de l ' émissaire à l ' appui , chacun aux Sables et alentours est à même de déplorer ces faits !
A qui et comment demander des comptes afin que les mesures , nécessaires , soient prises pour réduire , voire supprimer , les causes de cet situation oh combien préjudiciable pour tous ?
Un organisme d ' Etat , l ' Agence de l ' Eau Loire Bretagne est , par ses fonctions , en charge de ce problème .
Le président du Comité de Bassin Loire - Bretagne , le docteur Joel PELICOT , représentant tous les " usagers " de l ' eau sur le territoire de Loire - Bretagne , Vendée comprise , doit être alerté sur les pollutions que vous ne cessez de dénoncer . Comptez vous le contacter et lui demander d ' agir sur " ce dossier " , cette réalité permanente ? Le siège de l ' Agence de l ' Eau Loire - Bretagne se situe à Orléans - La Source ( 45100 ) . Monsieur PELICOT est en mesure de demander ( exiger s ' il le faut ) tous informations , toutes explications sur le problème , les agents de l ' agence devront lui rendre des comtes ...Si ceux - ci sont demandés ...Grâce à vous les acteurs de terrain .
Auriez- vous de doutes que je vous expliquerais comment " nous " avons sauvé la rivière le Loiret des rejets permanents , polluants de la station d ' épuration d ' Orléans - La Source qui n ' assurait pas , entre autres , déphosphatation et dénitrification correctes .
L ' intérêt général , pas que local , est en cause dans le cas présent ; sauf à baisser les bras et voire devenir les plages des Sables et alentours devenir autant de réceptacles pour échouages permanents de marées vertes !
Les amis , " à vous de jouer " , sans vous et votre ténacité nous serions tous perdants . Les " autorités locales " sont - elles actives , et combien , et comment en direction de l ' Agence de l ' Eau qui est également en charge du milieu marin côtier ? Les avez - vous questionné à ce propos ?
Allez , bon courage et confiance p

CACO 05/08/2016 05:34

Merci pour ce commentaire pertinent, encourageant que nous ferons suivre aux associations locales de défense de l'environnement et à quelques élus locaux sensibilisés à ce problème qu'on ne pet plus nier.
Les pollueurs eux avec leurs lobby sont surpuissants
C'est donc le combat de David contre Goliath.
Ce qui se passe en VENDÉE est vraiment symptomatique : un préfet, un Ministre de l'Agriculture font voler en éclats toutes les règles et la volonté exprimée de la quasi totalité des élus (en 2009)
La station d'épuration des Sables d'Olonne ne déphosphore pas les eaux rejetées en mer et ne les dénitrate pas ...autre exemple alors qu'il s'agit d'un usine nouvelle

REGUIGNE REGIS 03/08/2016 20:18

Et voila , ainsi que vous l ' expliquez les " marées vertes " proliférent l

REGUIGNE REGIS 05/08/2016 10:18

De plus , si les assos locales et départementales de défense de l ' environnement portent de plus en plus , publiquement , la problématique de ces pollutions , les autorités locales et du 85 , préfet en tête , ne pourront que réagir . Par exemple , la manif " anti - cochons " sur le remblai en fut un excellent exmple .... à rééditer et amplifier + pétitions .
Le " poil à gratter " associatif , public , finit toujours par obtenir des résultats ; seule la persévérance est écoutée .
Les médias , de tous niveaux sont aussi à solliciter , en leur mettant " le nez sur les problèmes " .
En route pour une lutte où le pot de terre finit toujours par gagner !

REGUIGNE REGIS 20/07/2016 18:46

La photo , partie Est de la grande plage n' est - elle pas évocatrice des " marées vertes bretonnes " ?
Des explications sur ces proliférations algales sablaises ?

CACO 25/07/2016 21:43

L'accumulation de nitrates et de phosphates dans l'eau de nos cours d'eau plus le fait que a stations d'épuration des Plesses (capacité 120 000 habitants) dont l'eau est évacuée en mer sans traitement des nitrates et phosphates plus une eau qui se réchauffe plus des niveaux d'eau en bord de mer avec une faible profondeur font qu'ainsi tout est en place pour que se reproduise le phénomène breton.
En réalité la partie plage est nettoyée tous les jours et la partie rocher ne peut l'être donc la prolifération d'algues vertes se f ait sur cette zone