Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 19:08
Photo La Dépêche : manifestation des jeunes et moins jeunes

Photo La Dépêche : manifestation des jeunes et moins jeunes

DES PROMESSES ET 400 à 500 MILLIONS D'EUROS EST-CE CELA QUE LA JEUNESSE ATTEND ?

 

LE COMMUNIQUÉ DU PREMIER MINISTRE

"Des avancées majeures et structurelles pour la jeunesse

A l’issue d’un cycle de travail de qualité engagé avec les organisations de jeunesse, un plan d’ensemble cohérent et ambitieux en faveur de la jeunesse a été annoncé lundi 11 avril par le Premier ministre.

Il représente une mobilisation de moyens exceptionnels - entre 400 à 500 millions d'euros par an- pour favoriser l'autonomie des jeunes et lutter contre la précarité qu'ils subissent plus que les autres. Le plan prévoit, notamment, la création d'une aide à la recherche du premier emploi (ARPE), versée durant 4 mois, pour 126 000 jeunes d’origine modeste ayant obtenu leur diplôme et en recherche d’emploi, et une augmentation des minimas salariaux des apprentis."

 

CHÔMAGE, DESTRUCTION DES VALEURS, DE LA NOTION D'EFFORT, SPECTACLE D'UN MONDE DÉPRIMANT...QUEL AVENIR POUR LES JEUNES ?

Il faudra d'abord expliquer aux jeunes ce qu'est l'autonomie des jeunes qui sont sans emploi et qui ont comme perspective le "pas d'emploi".

Le gouvernement qui a poursuivi :

- une politique de casse de la famille, éléments de stabilité pour les jeunes,

- une politique des loisirs et de dévalorisation de l'effort et du travail : l'exemplarité ne peut venir, par exemple, de la réussite de certains footballeurs qui dévalorise, eux comme leurs grands dirigeants, le sport populaire par essence. L'exemplarité ne peut être donnée par la réussite de politiciens douteux, nantis cumulant les privilèges...de cette société, les jeunes n'en veulent plus,

- une politiqué faite de scandales non sanctionnés, d'une justice à laquelle les eunes aussi ne fut plus confiance...

- une politique où les anciens confisquent le pouvoir en verrouillant les postes avec un cumul des mandats scandaleux...que signifie aujourd'hui en politique "place aux jeunes "?

- une politique incapable d'adapter la formation aux besoins,

Quels espoirs, quel idéal, quelle liberté ce siècle offre-t-il aux jeunes ?

 

DES CADEAUX...VITE OUBLIÉS...LES PROBLÈMES, EUX, SERONT TOUJOURS LÀ

 

Après des années de non-politique en faveur de la jeunesse, pourtant "priorité" de François Hollande lors de sa campagne présidentielle, c'est un déluge de cadeaux qui s'abat sur les jeunes. Des cadeaux pour faire taire une colère que le pouvoir craint ! mais des cadeaux de ce type ce n'est pas cela que les jeunes attendent.

Le verrou le plus important à faire sauter c'est celui de la non création d'emploi en France en 2016. L'impuissance gouvernementale en ce domaine est catastrophique. Pour les jeunes, la perspective pour leur avenir, c'est trop souvent Pôle Emploi, la précarité des petits boulots, la dépendance...Cette perspective est effectivement révoltante : nos gouvernants n'en sont pas assez conscients. Leurs suffisances, leurs échecs, leurs promesses non tenues sont reçues comme une provocation par la jeunesse déstabilisée dans ses croyances, dans ses repères qui ne peut croire dans un avenir meilleur.

 

Pour toutes ces raisons, une véritable politique de la jeunesse consisterait à former correctement les jeunes et à faire sauter tous les verrous qui entravent leur entrée sur le marché du travail plutôt qu’à multiplier à l’infini les dispositifs de la politique de l’emploi et créer de nouvelles allocations.

Attaquer le mal à la racine plutôt que de traiter les symptômes, en quelque sorte…

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CACO - dans SOCIAL
commenter cet article

commentaires