Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 17:34
Pépinière d'entreprises de la CCO

Pépinière d'entreprises de la CCO

Suite de

http://www.olonnes.com/2016/03/communaute-de-communes-des-olonnes-autour-d-un-non-debat-budgetaire.html

 

Poursuivons nos informations et commentaires sur les budgets de la Communaté de Communes des Olonnes CCO

 

LES INVESTISSEMENTS PAUVRES ET LE DÉBAT PAUVRE AUSSI

Si le montant des investissements est faible pour 2016 il faut cependant noter la part du centre NUMERIMER sur le site de la VANNERIE pour 590 000 euros et le reste à payer sur la piscine des Plesses dite abusivement Complexe Aquatique et des travaux de voirie.

Quoique ce ne soient pas des investissements mais ils pèsent lourd, il faut ajouter  les mesures prises pour se débarrasser des emprunts toxiques ou à taux fixes élevés par rapport aux taux actuels.

On notera aussi le poids supporté par la CCO pour le VENDEOPÖLE : 377 760 € d'avance de la CCO "remboursable...quand ????"

C'est Anthony PITALIER qui ouvre le débat avec ce constat : "ce n'est pas une année blanche, il n'y a aucun investissement."

Il a deux questions à poser :

L'élu socialiste pose sa première question déjà évoquée lors d'un précédent Conseil  "en cas de changement de majorité au niveau national, est-ce que les élus vont s'engager à augmenter les dotations des collectivités ?". C'est une façon inélégante et déplacée dans le débat...une façon de se débarrasser d'un poids qui pèse sur les élus de gauche qui ont diminué drastiquement les dotations de l'État aux collectivités locales oubliant de faire faire le même effort à l'État au niveau national !

La réponse de Yannick MOREAU est un scoop humoristique ..."les élus de 2017 pourront vous donner une réponse à votre question qui est sans objet. Pour ma part, je ne suis ni candidat à la primaire ni aux présidentielles"

Effectivement, que vient faire la politique nationale dans ce débat ?

La deuxième question concerne l'augmentation du taux de taxe d'habitation...alors qu'il n'y a pas d'investissements programmés.

Yannick MOREAU rappelle simplement que la CCO  redresse ses finances et qu'effectivement 2016 est une "année de transition " avant la disparition de cette Communauté de Communes englobée dans la communauté d'agglomération au 1er janvier 2017. Ceci justifie aussi qu'il ne soit pas prévu d'emprunt nouveau pour 2016.

Enfin, Yannick MORREAU fait remarquer d'abord qu'il y aura des investissements en 2016 et que le redressement des finances de la CCO "permettait de retrouver de la capacité d'investissement".

"Nous assumons un budget d'une année de pause et de transition" et le Président relève quand même qu'il n'apprécie pas la "manière de donner des leçons a minima pas très aimable".

Madame Nicole LANDRIAU pour le front de gauche rappelle que tout a été dit lors du précédent Débat d'Orientation Budgétaire ; elle regrette aussi la baisse des dotations de l'État, "pas d'emprunt, pas d'embauche, je voterai CONTRE."

L'élu de la liste castelolonnaise de l'opposition "Ensemble agir pour le changement" surprend la salle, les élus et le Président lui-même dans sa question concernant l'absentéisme du personnel. En effet, on est loin du débat sur le budget...on est loin de la prospective, du jugement sur la gestion de 60 millions d'euros par la CCO pour 2016.

On y revient cependant par une nouvelle intéressante concrète donnée par le Président concernant la Communauté d'agglomération "Nous aurons à débattre d'un projet pour 2017 à l'été 2016."

Le vote est clair : 4 voix de gauche contre ce dernier budget de la CCO.

Nous pouvions attendre plus de cette dernière discussion budgétaire au sein de la CCO : un bilan, un actif de la CCO et son passif, une base de départ pour son intégration dans la Communauté d'Agglomération;

Le niveau des questions et donc du débat, encore une fois, n'a pas été à la hauteur des enjeux passés et à venir...une esquisse de débat viendra sur un seul point le VENDEOPÔLE, c'est tout...

Les élus ont tourné la page de la CCO née en 1994, fondue dans la future Communauté d'Agglomération le 1er janvier 2017.

Sur le plan essentiel qu'est pour une institution, le budget, cette fin programmée s'est faite sans tambour ni trompette, dans la gêne collective pour un bilan contrasté, des réussites, des occasions manquées, d'autres qui se présentent comme le site NUMERIMER, LA VANNERIE...mais depuis des années, plus de projets, plus de plan d'actions, plus d'OLONNES 2020 qui aurait dû être le projet de la décennie 2010/2020 ; ce grand projet qui avait mobilisé les forces vives du pays et qui est resté dans les tiroirs.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires