Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 11:33
Anthony PITALIER, conseller municipal  socialiste de Château d'Olonne

Anthony PITALIER, conseller municipal socialiste de Château d'Olonne

ANTHONY PITALIER L'ÉLU SOCIALISTE DE CHÂTEAU D'OLONNE, JUSQU'À MAINTENANT ANTIFUSIONNISTE DÉCLARÉ, ENTRE DANS UN CABINET MINISTÉRIEL CHARGÉ DE LA RÉFORME DES COLLECTIVITÉS LOCALES DONC DES FUSIONS DES COMMUNES ET DES  COMMUNAUTÉS DE COMMUNES.

 

C'est un honneur pour le Château d'Olonne et pour le Conseil Municipal de Château d'Olonne d'avoir un élu nommé dans un cabinet ministériel.

Cette promotion d'un jeune qui se voue à sa passion qu'est la politique et qui ne sort pas de l'ENA doit être saluée.

Il rejoint donc Estelle Grelier qui a été nommée, le jeudi 11 février 2016, secrétaire d’État chargée des collectivités territoriales. Cette secrétaire d'État est placée sous l’autorité de Jean-Michel Baylet, nouveau ministre de l’aménagement du territoire. Elle succède à André VALLINI qui a porté la lourde charge des réformes territoriales et surtout celles des régions, communautés de communes et communes nouvelles (fusion de communes)...

Il a défendu la commune nouvelle, résultat de fusions de communes et la loi NOTRe.

Cette nouvelle  Secrétaire d'État aura la lourde tâche :  

- d'une part, de faire passer la fameuse pilule de la baisse des aides de l'État aux collectivités locales : baisse de la fameuse Dotation Globale de Fonctionnement DGF dont on a beaucoup parlé et objet du courroux de nombreux élu.

Cette baisse drastique du financement par l'État des communes particulièrement vise en fait indirectement à réduire le millefeuille donc à pousser à la fusion des communes.

- d'autre part, de réformer en début 2017 cette fameuse DGF.

 

L'ÉLU LOCAL ANTHONY PITALIER DOIT DONC DEVENIR PROMOTEUR DE LA FUSION AU PAYS D'OLONNE  DES COMMUNES ET DES COMMUNAUTÉS DE COMMUNES À L'EXEMPLE DE SON MINISTRE À FÉCAMP, circonscription de la Secrétaire d'État aux Collectivités Territoriales.

 

Nous allons donc avoir un élu local qui devra pousser ses collègues du Pays d'Olonne à faire des économies pour absorber les baisses de dotation de l'État.

Il devra aussi mettre en accord ses nouvelles fonctions ministérelles et ses mandats au Pays d'Olonne  Il devra donc pousser à la fusion des communes.

En toute logique, les fusionnistes peuvent donc espérer qu'ils auront désormais un allié à CHÂTEAU D'OLONNE.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

CACO 22/03/2016 12:55

Nous vivons en commun le caractère paradoxal de la fonction à Paris et de la position à Château d'Olonne. En partant du principe qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis on peut espérer qu'Anthony PITALIER rappellera sans cesse à notre maire de Château d'Olonne que, comme ce dernier l'a dit, "la fusion est inéluctable" et que pour être effective en fin de mandat il doit prendre position avant fin 2016..;en 2017 ce sont d'autres élections nationales et au 1er janvier 2018 Olonne sur mer et Les Sables d'Olonne auront fusionné.

Martine 85 22/03/2016 12:47

C'est un paradoxe être élu contre une fusion des communes et entrer dans un cabinet sur la réforme des collectivités dans un gouvernement socialiste qui prône le regroupement des communes et des régions. Je suis une socialiste Castelolonaise. je me réjouis de cette nomination d'Antony PITALIER mais jamais je ne voterai pour lui aux prochaines élections municipales (s'il se représente) s'il ne change pas d'opinion sur la commune à 3 aux olonnes et ce bien entendu bien avant la prochaine campagne électorale !!!b