Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 23:35
Tous sablais, tous égaux

Tous sablais, tous égaux

LA FUSION À DEUX : UNE PUNITION A L'AVENIR POUR LES CASTELOLONNAIS ?

 

La fusion des 3 communes inscrirait dans les institutions une solidarité qui existe dans les faits.

En effet, lors de divers Conseils Municipaux aux Sables d'Olonne est évoqué le problème des subventions aux associations sportives et culturelles dont le montant avoisine les 600 000 euros en gestion courante incrémenté de subventions exceptionnelles pour événement dont le VENDÉE GLOBE.

 

Aujourd'hui face à des finances serrées et aussi face aux réticences à la fusion des élus castelolonnais, les élus sablais manifestent ouvertement et unanimement leur agacement de toujours payer pour les autres.

 

Ainsi, lors du vote du budget 2016, l'adjoint chargé des Sports a dû justifier le nombre de licenciés (plus de 5000) mais aussi donner la répartition par commune.

 

Seulement 25 % des licenciés sont domiciliés aux Sables d'Olonne.

 

La conclusion du débat : l'an prochain il sera tenu compte du domicile des licenciés pour l'attribution des subventions.

En clair pour l'an prochain un club qui a un fort pourcentage de licenciés castelolonnais risque de voir sa subvention diminuer.

 

AU PAYS D'OLONNE, LES SUBVENTIONS MUNICIPALES AUX ASSOCIATIONS EN FONCTION DU DOMICILE DES MEMBRES DES ASSOCIATIONS OU DES LICENCIÉS DES CLUBS : C'EST LA FIN DE SOLIDARITÉ INTERCOMMUNALE.

 

Nous espérons ne pas en arriver là : ne pas voir les octrois rétablis, le péage pour entrer sur le remblai, des barrières à l'entrée des Sables d'Olonne lors des fêtes aux Sables d'Olonne...

Les élus castelolonnais doivent se rendre à la réalité : s'ils continuent à rejeter la fusion à 3, ils vont punir tous les castelolonnais...la solidarité intercommunale n'est pas un vain mot dans les faits, dans les clubs, dans les associations.

 

Il ne faut pas que l'attitude des élus de Château d'Olonne condamne à faire des castelolonnais dans les clubs olonnais et sablais des membres à part, des parias, des marginalisés, des profiteurs des impôts des sablais... Les membres de l'association CACO qui assume la promotion d'une pétition pour que les castelolonnais soient consultés sur la fusion vont à la rencontre des castelolonnais. Ceux-ci réalisent les dangers d'une fusion à deux (Olonne-sur-Mer et les Sables d'Olonne).

Les castelolonnais ont longtemps cru que leur maire voulait la fusion...puis ils ont douté. Maintenant  leur déception et leur amertume sont grandes et ils espèrent que leur municipalité reviendra à la table des discussions pour entériner une fusion à 3 et que la querelle de clochers soit achevée au nom de l'intérêt général.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires