Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 21:52
AREVA : le désastre financier et humain que l'État va faire payer aux consommateurs d'électricité

AREVA : UN MODÈLE DE GÂCHIS

 

L'État (c'est nous !) est propriétaire de 86 % du capital d'AREVA...et cela semblait normal compte tenu du caractère stratégique de l'uranium socle de son activité.

Les pertes cumulées de l'entreprise pour les 4 dernières années ont été de 8 milliards d'euros (dont plus de 4 pour 2014 !)

Nous avons démonté le système de gestion de cette société (attendons les résultats des enquêtes entre autres sur l'achat d'URAMIN et autres concessions) :

http://www.olonnes.com/2015/08/areva-qui-va-payer-la-casse-qui-est-responsable.html

 

Annonce pour 2015 une nouvelle perte de 2 milliards d'euros...et des provisions de milliards d'euros sur pertes sur des chantiers et contentieux (Finlande par exemple).

Petite précision d'importance : le chiffre d'affaires annuel d'AREVA est d'environ 8,3 milliards d'euros donc inférieur à ses pertes cumulées...quelle entreprise "normale" pourrait se permettre cela ?

 

10 MILLIARDS D'EUROS POUR ASSAINIR LA SITUATION : 400 euros par foyer français

Il va falloir les trouver par prélèvement dans les poches des français. Donc pour les 26 millions de foyers français consommateurs d'électricité il faut s'attendre à payer.

 

QUE FAIT ANNE LAUVERGEON EX DIRIGEANTE D'AREVA QUI A MENÉ CETTE POLITIQUE CATASTROPHIQUE ?

Elle cumule des postes dans les grandes sociétés et les jetons de présence lui procurent d'excellents revenus. Cela va bien pour elle : merci !

Pendant des années (2001 à 2011) dirigeante fantasque elle a soigné son égo avec la bénédiction du Président MITTERAND, accumulant les erreurs de gestion et de stratégie pour l'entreprise (pas pour elle ! voir ses relations avec EDF).

Maintenant elle se pavane ...c'est une nouvelle TAPIE.

Des milliers d'emplois vont être supprimés à AREVA...elle le regrette...

Aura-t-elle des comptes à rendre après le rapport sanglant de la Cour des Comptes ?...elle répondra :  c'est la faute de l'État !

 

Ce cas d'école devrait attirer l'attention de tous ceux qui considèrent que l'État patron ferait mieux que les entrepreneurs privées...le problème n'est pas là

L'entrepreneur privé est encadré par ses experts comptables, par ses actionnaires, par le marché, il est responsable et révocable...

Quand une entreprise publique n'est plus encadrée...la catastrophe à terme est inévitable et il n'y a pas de responsable.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CACO - dans ECONOMIE
commenter cet article

commentaires

CACO 29/02/2016 15:59

Vous recoupez nos analyses et je mets en ligne votre commentaire. Merci

ROGER 28/02/2016 12:08

Les mêmes "socialistes" qui prônent une emprise de plus en plus forte de l'Etat sur les entreprises et qui vont même jusqu'à leur donner des conseils de gestion, sont responsables des principaux fiascos industriels de la France qui vont coûter très cher aux contribuables Français. On rappellera en effet qu'Anne Lauvergeon grandement responsable de ce scandale (avec son mari) avait été nommée à la tête d'Areva par Lionel Jospin en 2001 et qu'elle ne sera, sans doute, jamais vraiment inquiétée par la justice Française malgré l'escroquerie "Uramin". Cette "petite plaisanterie va coûter au moins 400 euros à chaque ménage Français. Voir :http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-3/pieces-a-conviction/video-pieces-a-conviction-au-coeur-du-scandale-areva-uramin-le-mari-d-anne-lauvergeon_1317751.html