Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 14:49
AREVA, BANQUE POPULAIRE, CODE DU TRAVAIL...suites
AREVA, BANQUE POPULAIRE, CODE DU TRAVAIL...suites
AREVA, BANQUE POPULAIRE, CODE DU TRAVAIL...suites

TROIS INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES À NOS PRÉCÉDENTS ARTICLES

 

DOSSIER  AREVA

voir :

http://www.olonnes.com/2016/02/areva-le-desastre-financier-et-humain-que-l-etat-va-faire-payer-aux-consommateurs-d-electricite.html

 

Le chiffres d'affaires du groupe AREVA a chuté de 8 milliards à 4 milliards et rappelons que les pertes cumulées sont affichées à 10 milliards !

L'État vient de garantir un prêt de trésorerie et il faudra recapitaliser par un apport de 5 milliards d'euros. Qui va souscrire ?...le principal actionnaire..;donc l'État donc NOUS ...merci, madame LAUVERGEON.

Reprenons le propos d'un dirigeant d'une entreprise du CAC 40 " Beaucoup de dirigeants à l'origine d'un fiasco comme celui d'AREVA se seraientb fait oublier Ils auraient rasé les murs" (cité par le Point).

"Les mêmes "socialistes" qui prônent une emprise de plus en plus forte de l'Etat sur les entreprises et qui vont même jusqu'à leur donner des conseils de gestion, sont responsables des principaux fiascos industriels de la France qui vont coûter très cher aux contribuables Français.

On rappellera en effet qu'Anne Lauvergeon grandement responsable de ce scandale (avec son mari) avait été nommée à la tête d'Areva par Lionel Jospin en 2001 et qu'elle ne sera, sans doute, jamais vraiment inquiétée par la justice Française malgré l'escroquerie "Uramin".

Cette "petite plaisanterie" va coûter au moins 400 euros à chaque ménage Français.

Voir :http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-3/pieces-a-conviction/video-pieces-a-conviction-au-coeur-du-scandale-areva-uramin-le-mari-d-anne-lauvergeon_1317751.html"

 

 

BANQUE POPULAIRE ATLANTIQUE...changer de banque !

voir  :

http://www.olonnes.com/2016/02/banques-certains-banquiers-qui-ont-pignon-sur-rue-sont-ils-des-escrocs-des-incompetents-ou-les-deux-suite.html

 

Le dossier est clos, notre ami a eu en 3 jours ouvrables ce que la banque n'arrivait pas à lui donner en 4 semaines ! Le client n'est pas roi partout.

Le conseiller local l'a quand même appelé pour se faire confirmer que le virement attendu pendant 4 semaines était enfin effectué.

Par contre, il n'a reçu ni excuse, ne explication, ni dédommagement... ce doit être cela le secret bancaire

Il attend donc.

Par contre, nous vous mettons ci-dessous les commentaires reçus ...d'un ex professionnel retraité que l'on remercie et qui se tient gracieusement à la disposition de nos lecteurs :

"A juste titre, beaucoup de gens se plaignent du comportement des banques et, paradoxalement très peu de clients ont le courage de changer de banque.

3 % seulement d’entre eux sautent le pas soit trois fois moins que dans les autres pays européens (selon une étude de l’UFC-Que Choisir publiée le 9 décembre 2014).

Néanmoins 32 % des clients sont aujourd’hui prêts à ouvrir un compte ailleurs que dans une banque traditionnelle alors qu’ils n’étaient que 29% en 2014 (selon une étude de septembre 2015 du cabinet Deloitte).

Toutefois l’opération est jugée complexe et fastidieuse pour une majorité de français qui détiennent généralement plusieurs produits bancaires (crédit à la consommation, crédit immobilier, assurance-vie et comptes d’épargne règlementée…) au sein d’un même établissement et qui hésitent donc à changer par crainte de voir virements, prélèvements ou chèques rejetés…

Résultat, la concurrence s’installe difficilement dans le monde bancaire.

Pourtant, la réglementation évolue.

En cas de changement de banque, le dispositif qui contraint les établissements à proposer à leurs clients de prendre en charge le transfert de leurs opérations (virements, prélèvements), a été renforcé par la loi relative à la consommation (dite loi Hamon) du 17 mars 2014.

Un décret publié le 8 juillet dernier (n° 2015-838) fixe, en outre, des délais précis aux créanciers (impôt, loyers, téléphonie…) pour traiter les changements de domiciliation, soit 20 jours à compter du 1er octobre 2015 (10 jours à partir du 1er avril 2017).

Enfin, un amendement voté dans le cadre de la loi Macron (loi du 6 août 2015) obligera bientôt les banques à prendre intégralement en charge l’ensemble des démarches de changement de domiciliation (un décret est attendu d’ici la fin de l’année).

Objectif ? Favoriser la concurrence entre établissements bancaires."

Puis

"1/ On rappellera que l'on peut souscrire des contrats d'assurance-vie sur des sites en ligne ( Boursorama affilié à la SG, Fortuneo affilié au Crédit Mutuel ...) sans frais de souscription.

2/ Actuellement, placement préféré des Français, l'assurance-vie risque de connaitre de gros problèmes dans les années à venir en cas de remontée des taux à court terme, synonyme de forte dépréciation des emprunts d'états supports des contrats d'assurance vie. En outre certains émetteurs (États..) des emprunts souscrits par les assureurs vie risquent d'être défaillants car déjà trop endettés..."

 

CODE DU TRAVAIL : RÉFORME ?

Voir les articles :

http://www.olonnes.com/2016/02/code-du-travail-une-reforme-certainement-pas.html

C'est avec une demie satisfaction que nous apprenons ce jour que la réforme du Code du Travail qui est en fait simplement la mise à jour de quelques articles, histoire d'alourdir ce code, vient d'être reportée.  au moins au niveau de sa présentation en Conseil des Ministres.

Un matraquage médiatique, des informations parcellaires et surtout un manque de réflexion étonnant des élus et gouvernants sur un sujet aussi grave que périlleux. Ils sont tellement portés par le souhait des effets d'annonce qu'ils en oublient l'essentiel : la préparation des dossiers. Ce n'est pas parce que l'élection présidentielle est dans 15 mois qu'il faut faire n'importe quoi.

 

Il y a de très bonnes choses, discutables par le Parlement, dans ce projet de loi. Mais, on l'a vu, tout est mélangé donnant une impression d'incohérence et d'impréparation...fait sur un coin de table comme le découpage des régions. C'est pour cela que, pour nous, ce report n'est qu'une demie satisfaction.

De plus, la jeune Ministre du Travail qui a brillé par sa méconnaissance du droit du travail et des pratiques législatives a montré ses limites et mis tout le gouvernement et le Président en difficulté. Elle était embauchée pour commenter les chiffres du chômage, puis pour faire faire 500 000 stages aux chômeurs et faire reculer les chiffres du chômage (pas le chômage ?) ...trois misions impossibles qui devraient l'inciter de rejoindre vite son poste en mairie parisienne si elle ne veut pas faire trop de dégâts dans l'équipe gouvernementale..

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CACO - dans ECONOMIE ban
commenter cet article

commentaires