Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 11:12
Paisible : notre belle terre nourricière de France va perdre ses derniers agriculteurs

Paisible : notre belle terre nourricière de France va perdre ses derniers agriculteurs

UN AGRICULTEUR MET SON EXPLOITATION EN VENTE SUR LE BON COIN POUR UN EURO

 

LA FRANCE DEUXIÈME CONSOMMATUER DE PESTICIDES D'EUROPE...et cette consommation "cancérigène" est repartie à la hausse.

 

LA DISPARITION DES AGRICULTEURS : COMMENT ET POURQUOI ON LES TUE ?

Il y a désormais moins d'un million d'agriculteurs en France. L'après-guerre a fait fondre le nombre d'exploitants agricoles... Il en reste 515 000 qui font "vivre" environ un million de personnes.

Les causes profondes de cette "crise" sont diverses :

 

Les causes dont on parle :

- les changements dans les habitudes des consommateurs,

- la mondialisation bien sûr avec une concurrence des pays qui ont des coûts de production (main d'oeuvre, produits utilisés voire imposés par les groupes même s'ils sont cancérigènes et nuisibles à l'équilibre environnemental...)

- les normes et contraintes européennes : quotas, les subventions à géométrie variable. Il y a des semaines où l'agriculteur passe plus de temps devant son ordinateur pour courir les subventions et répondre aux questionnaires inquisiteurs qu'à cultiver ses terres.

 

Les causes dont on ne parle pas :

 

- le lobby FNSEA dans des mains comme celles de son Président Xavier BEULIN et de sa fédération qui tuent la petite exploitation, qui dicte sa loi dans des secteurs entiers dépassant même le monde agricole,

- les coopératives (lien en général avec la FNSEA) qui peuvent "imposer " leur loi par exemple en matière de préemption des terres avec les SAFER, d'utilisation de certains produits...

- les banques et particulièrement, la Crédit Agricole, qui participe au massacre en acceptant de donner des prêts que l'agriculteur ne pourra rembourser,

- Les Chambres d'Agriculture qui sont aux mains de la FNSEA contrôlent les agriculteurs, conseillent pernicieusement les agriculteurs (voir ci-dessous), siège dans tous les organismes clés du secteur et orientent les décisions par exemple en matière d'eau (réserve, pollution, préservation de l'environnement...) et pour tout ce qui est aménagement du territoire...et bien sûr pour les subventions au monde agricole,

-Le Ministre de l'Agriculture qui, comme nombre de ses prédécesseurs, subit les pressions de la FNSEA et est à ses ordres : voir pesticides, réserves d'eau, subventions orientées...

 

LA TECHNIQUE DESTRUCTIVE : UN SCENARIO CATASTROPHE INÉLUCTABLE

Les acteurs : fournisseurs de produits et matériel, FNSEA- SAFER-ORGANISMES DIVERS LIÉS A LA FNSEA, Crédit Agricole, Chambre d'Agriculture...face à un agriculteur désemparé.

 

La technique est basique et désormais bienau point :

- il y a incitation de l'agriculteur à se moderniser...il achète du matériel au-delà de ses moyens et besoins...

- donc, il emprunte,

- il a besoin de plus de surface pour amortir son matériel,

- il emprunte encore,

- il ne peut plus rembourser,

- miracle : le Crédit Agricole lui propose une solution en lien avec la Chambre d'Agriculture...céder son exploitation pour une position de salarié, il peut rembourser une partie de sa dette, éventuellement garder son domicile,

- il est tenu par la fin de ses prêts à rembourser jusqu'à la fin de sa vie, il accepte un salaire de misère, il peut être "utilisé" pour grossir les rangs des manifestants...

...ceux qui n'acceptent pas de céder...sont condamnés. Un drame humain quotidien.

Vous avez tout cela dans le dossier de la PORCHERIE DE POIROUX et partout ailleurs dans le monde agricole qu'il faut défendre.

 

A SUIVRE... LES CONSÉQUENCES, LES REMÈDES

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires