Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 22:59
Didier GALLOT adresse ses voeux à la population

Didier GALLOT adresse ses voeux à la population

UN GRAND RENDEZ-VOUS RITUEL INSTRUTIF

 

C'est à l'adjointe Brigitte TESSON qu'il appartenait d'ouvrir cette soirée de vœux face à un public qui a littéralement envahi les Atlantes. Dans sa brève intervention Brigitte TESSON, l'humanisme a eu toute sa place : c'est l'adjointe de la proximité qui parlait d'échange et partage, du maintien d'une médecine de proximité, d'un éclairage nouveau.

L'animation audio qui a suivi a été marquée par un symbole fort : celui des 7 communes qui se rapprochaient pour fusionner dans la communauté d'agglomération...ce sera fait le 31 décembre 2016.

Le Maire Didier GALLOT a eu l'opportunité de glisser quelques notes d'humour dans un discours de vœux qui porte loin l'horizon du devenir du Pays des Olonnes en marche.

 

2015 UNE ANNÉE D'AVANCÉES

La revue des réalisations 2015 était pour le maire un exercice de style : affirmer le changement qu'il avait promis sans mettre en cause le passé représenté dans la salle par son prédécesseur Louis GUÉDON. Le maire Didier GALLOT a réussi cela dans la douceur lui qui sait se laisser aller parfois ne pas faire dans le dentelle.

La liste des actions lancées ou exécutées défile :

- La rénovation de la voirie dans les lieux sensibles comme la rue Nationale ou le boulevard de 8 mai à la Chaume très prochainement,

- "le site des Roses pour répondre au besoin vital de rajeunissement de la population".

"Pour cela nous devons nous n'efforcer d'inverser la tendance."

- le plan de rénovation des bâtiments communaux et particulièrement les toitures.

Le maire rappelle avec fierté l'activité économique de la cité : la pêche, le port, la construction navale et le tourisme, les 800 emplois sur la Cabaude, originalité d'une zone industrielle en Centre-Ville et bien sûr, le tourisme.

Cette fierté du maire confine au "miracle" concernant la gestion :

- pas d'augmentation des impôts,

- baisse de l'endettement,

- pas d'emprunt nouveau.

Oui, l'équipe municipale a fait des miracles, le mot est prononcé : on est déjà assez loin des craintes de fin 2014 où, sur les Sables d'Olonne, il y avait plus de nuages noirs que de ciel bleu !

L'équipe municipale et les services municipaux sont remerciés publiquement...1 million d'euros d'économies réalisées.

 

2016 L'ANNÉE OCÉANIQUE

Un programme 2016 de choix : VENDÉE GLOBE J -282 précédé de la course NEW-YORK VENDÉE LES SABLES D'OLONNE et en fin d'année les 150 ans de l'arrivée du" train du plaisir " et des premiers bains de mer.

Dans ce tourbillon d'événements il faut mettre la création de la communauté d'agglomération, "véritable territoire avec une logique économique et touristique enrichie par une qualité de vie reconnue"...dans l'énumération des 7 communes le maire a lui-même avoué qu'il avait oublié la ville de Château d'Olonne. Ceci fait désordre dans le contexte actuel, mais l'humour sauve l'honneur.

"La nouvelle agglomération c'est cela : donner une forme institutionnelle à une réalité humaine" et là, le maire doit franchir le Rubicon pour parler de la fusion à deux.

Le temps des tergiversations est terminé : "projet de projet, méthode de méthode...on a un projet, on a une date, un objectif et une méthode avec deux cabinets extérieurs" et de citer Nathalie VLIET responsable du cabinet Ernst et Young et spécialiste du secteur public " le niveau le plus efficace de mutualisation est la fusion ; c'est elle qui permet de réaliser des économies."

Pour résumer la situation le maire ajoute "je voulais tenir cet engagement."

Didier GALLOT termine par quelques chiffres dont les 2439 entreprises installées dans la ville, 10 emplois créés grâce à l'ouverture des terrasses pour les café restaurants du port, 5 et 9 septembre à 8 heures se dérouleront les premiers cours de l'Université d'Angers...

Après le renouvellement de ses vœux à la population, le maire en adresse un, en forme de supplique, aux élus parlementaires :

"Je suis Charlie, n'arrêtera les balles..." "La réforme constitutionnelle, il faut la voter ...le gouvernement a pris la mesure du danger. Manuel VALLS disait "aucune excuse sociétale ne sera admise"...il faut donc se préparer à vivre avec les mesures d'urgence.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires