Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 08:26
FUSION DES COMMUNES  AU PAYS DES OLONNES : CELA SE PASSE DANS LA DOULEUR

EXCUSEZ-NOUS POUR LA PARUTION DE BOUTS D'ARTICLES INCOMPRÉHENSIBLES, INTEMPESTIFS PROVENANT DU GESTIONNAIRE OVERBLOG.

 

LE RÊVE DEVIENT CAUCHEMAR POUR LES CASTELOLONNAIS. IL FAUT SE RÉVEILLER ! IL FAUT LES RÉVEILLER...OÚ NOUS CONDUIT LE MAIRE, JOËL MERCIER? IL FAUT LE SAVOIR.

 

Pour Noël, nous vous avions livré ce conte où les 3 maires des communes dOlonne-sur-Mer, des Sables d'Olonne et de Château d'Olonne après avoir signé l'acte qui consacrait la fusion recevait les "Viva" de la foule lors d'une promenade sur le Remblai des Sables d'Olonne.

 

http://www.olonnes.com/2015/12/conte-pour-adultes-au-pays-d-olonne-1.html

 

Le rêve n'a pas duré.

 

Le réveil fut brutal et douloureux. Ce fut l'interview d'Isabelle DOAT, Maire adjointe de Château d'Olonne, Vice-Présidente de la Communuaté de Communes des Olonnes CCO, parue dans le Journal des Sables qui  met gravement en cause le Président de la CCO, Yannick MOREAU. Ridicule mise en cause par l'intéressée  d'un vote qui eût lieu au Conseil Commnautaire précédent sur lequel on vous a tout dit : légal, démocratique, anodin  même s'il a surpris.

Cette remise en cause du coup prend une signification qui dépasse le fait divers qui aurait été vite oublié. 

Ce vote est devenu une affaire publique dont on reparlera et donc apparait comme un vote de défiance par rapport à l'élue de Château d'Olonne et puis par assimilation par rapport à tous les élus castelolonnais.

La réaction par voie de presse au moment des fêtes de Noël est certes une grosse faute de l'élue.

Cette faute est significative d'un état d'esprit : une élue de Château d'Olonne peut tout se permettre y compris de manquer aux principes fondamentaux de courtoisie et à son engagement vis-à-vis de l'institution Communauté de Communes à laquelle elle appartient et dont elle doit être solidaire étant en plus vice-présidente.

A moins que ce ne soit de la part d'Isabelle DOAT l'expression d'un désir d'indépendance, une forme de démission. Mais cela est contraire à sa denière déclaration à la presse. A suivre...

 

http://www.olonnes.com/2015/12/la-treve-des-confiseurs-n-est-pas-respectee-au-pays-d-olonne.html

et

http://www.olonnes.com/2016/01/tempete-au-pays-d-olonne-dans-le-ciel-et-sur-terre.html

 

AUTRE SIGNIFICATION DE CETTE FAUTE D'ISABELLE DOAT : UNE GESTION DÉSORMAIS DIFFICILE DE L'INTERCOMMUNALITÉ

Château d'Olonne ou plus exactement les élus de la majorité municipale et particulièrement Joël MERCIER, Isabelle DOAT et leur mentor l'ancien maire Jean-Yves BURNAUD vont continuer à agir selon leurs convictions antifusionistes comme ils le font depuis des années pas à visage découvert mais en tenue camouflée.

"Je dis que je suis pour la fusion des 3 communes mais j'agis d'une part, pour faire capoter la fusion et d'autre part, pour établir une commune indépendante" qui sera toujours mal managée par les mêmes.

Cela avait marché dans le passé mais cela ne passe plus car la ficelle est trop grosse et trop connue :

- on n'est plus en 2009 au Pays d'Olonne : les élections ont porté aux manettes des communes des maires fusionnistes,

- les équipes d'Olonne-sur-Mer et des Sables d'Olonne ne se laisseront plus manipuler par celle de Château d'Olonne.

 

Cela préfigure hélas la difficulté des relations entre les 3 communes et pourra se répercuter au sein de la future communauté d'agglomération...sauf que dans cette "aggomération" Château d'Olonne isolé n'aura plus voix au chapitre.

 

LES CASTELOLONNAIS NE DOIVENT PAS SUBIR, ILS DOIVENT RÉAGIR, MAIS COMMENT ?

Les castelolonnais humiliés pour avoir été trompés par leur maire qui leur avait promis la fusion se doivent de réagir.

Seuls eux peuvent désormais agir pour que la fusion à 3 soit encore réalisable :

1) en demandant rendez-vous au maire, aux adjoints en interrogeant les élus dans la rue...

- Où allez-vous pour la fusion ?

- Où en est votre promesse de fusion ?

- Quand allez-vous consulter les castelolonnais ?

 

2) En répondant aux appels et manifestations qui vont leur être proposés.

 

Il faut que les castelolonnais rejoignent ceux qui se battent depuis 40 ans pour être des sablais de Château d'Olonne...tous unis et forts au Pays d'Olonne. 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires