Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 23:23
Vice -Présidence : Hortense de BEAUCHAINE sort et Didier GALLOT rentre un peu plusVice -Présidence : Hortense de BEAUCHAINE sort et Didier GALLOT rentre un peu plus

Vice -Présidence : Hortense de BEAUCHAINE sort et Didier GALLOT rentre un peu plus

Encore un bug ...certains de nos lecteurs ont eu du mal à accéder à cet article  :

http://www.olonnes.com/2016/01/communaute-de-communes-des-olonnes-cco-le-dernier-debat-d-orientations-budgetaires-au-conseil-communautaire-du-vendredi-22-janvier-2

Cette difficulté résulte d'une déficience chez l'hébergeur de notre blog. Avec nos excuses.

Pour obtenir le texte et la photo, il suffit d'aller dans la liste des titres à droite : cliquer sur le titre et c'est le miracle l'article apparaît en entier !

Victimes de la technique ou de nos erreurs n'hésitez pas à nous appeler 0251969026

 

 

 

DÉBAT DANS LE DÉBAT D'ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES

Suite de

http://www.olonnes.com/2016/01/communaute-de-communes-des-olonnes-cco-le-dernier-debat-d-orientations-budgetaires-au-conseil-communautaire-du-vendredi-22-janvier-2

 

Avant de donner la parole aux élus, le responsable des finances de la CCO Joël MERCIER conclut sur une note optimiste : pour 2015, on peut espérer une résultat meilleur qu'on ne pouvait l'imaginer avec une marge d'autofinancement améliorée permettant d'éviter de recourir à l'emprunt en 2016.

 

L'AUGMENTATION DES IMPÔTS N'EST PAS UNE MAUVAISE CHOSE ! ON REFAIT L'HISTOIRE

Anthony PITALIER pour l'opposition socialiste de Château d'Olonne déplace le débat sur le plan de la politique nationale. Mettrait-il  en doute le désengagement de l'État ? C'est pourtant bien l'Etat, le gouvernement actuel qui a diminué la dotation globale de fonctionnement DGF qui est une des ressources les plus importantes des collectivités locales.

Rappelons aussi que cette diminution drastique de la DGF appliquée depuis 2014 pour les années 2014 à 2017 fera baisser la DGF d'environ 15 milliards d'euros pour cette période de 4 ans . Pour les 3 communes du Pays d'Olonne cela représente une perte de 6 millions d'euros qui aurait été évitée s'il y avait eu fusion des communes en 2014. Cela représente environ 1,3 Hôtel de Ville de Château d'Olonne, une demie Piscine des Plesses !

Pour équilibrer son budget ainsi la CCO doit augmenter les impôts locaux.

Retenons deux phrase d'Anthony PITALIER :

"Le désengagement de l' État n'a pas eu d'impact"...bien sûr avec les augmentations d'impôts !

"L'augmentation des impôts n'est pas une mauvaise chose."

et de rappeler que la CCO n'a pas fait le nécessaire pour obtenir les aides européennes en 2014.

Cette intervention "réquisitoire" ne peut laisser le Président Yannick MOREAU indifférent et lui permet une sérieuse mise au point.

Après avoir rappelé qu'augmenter la taxe d'habitation de 15 % fait partie des "décisions douloureuses" et d'expliquer que d'abord ces "recettes supplémentaires ne servent pas à financer la dette mais à financer des investissements"

La précédente mandature a lancé en fin de mandat 3 gros projets mais elle a oublié de prévoir les recettes qui couvriraient ces investissements et le fonctionnement qui en découle :

- la nouvelle crèche "service nécessaire et utile "

- la délégation de Service Public transports OLÉANE dont le côut aussi n'était pas financé,

- le complexe aqua ludique Aqualonne dite piscine des Plesses subventionné mais dont le coût de 8 millions d'euros reste à la charge de la CCO.

"Augmenter les taux d'imposition est douloureux pour tout le monde mais cela a permis de faire face aux décisions prises antérieurement sinon nous nous retrouvions en cessation de payement."

Maintenant il faut passer le cap de 2016 et voir l'avenir avec la Communauté d'Agglomération...la dotation de fonctionnement, la DGF,  pour une intercommunalité est de 78 euros par habitant ...pour une communauté d'agglomération, elle est de 168 euros !

Pour Anthony PITALIER la conclusion s'impose "Vous avez fait des projets sans les financer"...c'était sous la précédente mandature !

Cela permet à Anthony PITALIER de reprendre la fameuse "erreur " de début de mandat : ne pas avoir demandé la manne européenne.

Pour Yannick MOREAU veut en finir avec l'incantation européenne : "en 2014 nous ne connaissions pas l'état des finances de la CCO, nous n'allions pas engager des investissements que nous n'étions pas en mesure de financer."

Il a fallu attendre 2015 et les conclusions de l'audit fait dans la douleur.

On connaît la suite : il n'était plus temps de faire une demande à l'Europe et la CCO devait limiter ses projets et surtout rééquilibrer sa gestion.

Pour le Front de gauche, Nicole LANDRIEAU rejoint la majorité municipale au moins sur un point : la condamnation de la baisse de la DGF " le gouvernement socialiste fait la politique de la droite". Elle rappelle son souhait économique de voir se créer des régies au lieu de délégations de services publics comme pour les transports et recondamne la fusion pour "être gros et devenir la ville la plus peuplée de VENDÉE". Pour ces raisons, elle ne votera pas pour le rapport qui accompagne ce débat d'orientation budgétaire.

La liste d'opposition de droite de Château d'Olonne résume son questionnement au grave problème du devenir des 4 zones industrielles. Avec la création de la communauté d'agglomération va naître un cinquième espace plus attractif que les queues de programmes des zones existantes et que le VENDEOPÔLE...il faudra bien "une réflexion sur le désengagment pour réaliser une zone économique pertinente" ...Le problème est posé...à quand une ébauche de solution et des décisions qui s'imposent et s'imposeront.

Là, il y avait matière à débat. Il faudra bien un jour une opération vérité sur le VENDEOPÔLE par exemple. Des élus seront contents de refiler la patate chaude de leurs erreurs à la Communauté d'Agglomération...en attendant on bricole, on étouffe le sujet...même si Joël MERCIER rêve à haute voix de terrains "commercialisables en 2019, 2020" !

1 voix contre, 3 abstentions : le rapport est adopté...le dernier DOB pour la CCO.

 

CHAISES MUSICALES

Petit moment d'émotion sympathique dans ce conseil communautaire. : l'annonce de la démission d'Hortense de BEAUCHAINE de son poste de vice-présidente de la CCO pour raisons professionnelles.

"C'est avec beaucoup d'émotion et de regret que je démissionne de ma Vice-Présidence de la CCO...

C'est avec passion que j'ai travaillé durant ces 22 mois dans l'intérêt du Pays des Olonnes." déclare Hortense de BEAUCHAINE .

Après les remerciements aux personnels de la CCO et à ses collègues élus, elle adresse un remerciement particulier au Président de la CCO et formule deux vœux. D'une part, que soit mené à bonne fin le LAEP (lieu d'accueil enfants parents) et d'autre part " que l'Agglomération des Olonnes devienne la locomotive économique et touristique de la VENDEE."

Il faut pourvoir cette vice-présidence désormais vacante et deux candidats des Sables d'Olonne se présentent Gérard MERCIER et Didier GALLOT..

Gérard MERCIER reproche au maire des Sables d'Olonne de vouloir concentrer les pouvoirs. Didier GALLOT réplique "je ne tiens pas à cumuler les pouvoirs" mais maintenant qu'il est bien installé comme maire et que se profile la Communauté d'Agglomération "je tiens à être très présent"..."l'avenir c'est l'agglomération" et "je vais m'efforcer de faire le job".

Vote sans surprise :

Didier GALLOT obtient 31 voix

Gérard MERCIER : 3 voix

Bulletins Blancs : 3

Didier GALLOT devient vice-président de la CCO...il y aura certainement une nouvelle répartition des postes et fonctions de vice-présidents car ce vote se conjugue aussi avec le "départ" d'Isabelle DOAT. 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires