Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 11:06
Les points sur les I par Yannick MOREAU

Les points sur les I par Yannick MOREAU

Les oppositions à Olonne-sur-Mer sont montées au créneau

Les oppositions à Olonne-sur-Mer sont montées au créneau

LE CONSEIL MUNICIPAL EN DÉTAIL POUR MIEUX APPRÈHENDER LES POSITIONS PARTICULIÈMENT SUR LA FUSION

 

Après notre précédent article sur ce conseil municipal :

http://www.olonnes.com/2015/12/olonne-sur-mer-conseil-municipal-du-vendredi-11-decembre-2015-fusion-des-deux-communes.html

 

Nous allons tenter de reprendre l'essentiel du débat animé de ce Conseil Municipal qui délibérait sur cette motion qui s'achève ainsi

"Par la présente motion commune, les conseils municipaux des Sables d'Olonne et d'Olonne-sur- Mer affirment solennellement leur volonté de créer la commune nouvelle des Sables d'Olonne au 1er janvier 2018 et décident de tout mettre en œuvre pour préparer cette union historique au mieux des intérêts des Olonnais, des Chaumois et des Sablais."

 

LE NON DU FRONT DE GAUCHE (liste l'humain d'abord à Olonne sur Mer )

Les propos de l'opposition de gauche sont tranchés et sans nouveauté.

Elle s'élève contre l'entêtement inexorable de Yannick MOREAU "à vouloir faire passer en force " cette fusion malgré le vote contre des olonnais en 2009 et la pétition qui a réuni 754 personnes en faveur d'une nouvelle consultation, "c'est au peuple de décider,"  "non à un seul homme" dit Eric GARDES. Pour l'élu du front de gauche la démocratie est bafouée.

L'argument choc contre la fusion est désormais "cette fusion a-t-elle encore un sens avec la création de l'agglomération?"

La gauche y voit aussi la perte d'identité olonnaise et elle en appelle aux élus pour ne pas faire disparaître leur histoire millénaire.

Et la dette des Sables d'Olonne ?

Pourquoi une fusion à deux communes?

Pourquoi cette date de 2018 ?

Le dialogue avec Château d'Olonne ne doit pas être rompu.

Et pourquoi ne pas faire une commune nouvelle à 7 ?

"une fusion à 2 n'est pas concevable."

 

UNE RÉPONSE DE YANNICK MOREAU QUI DÉMONTE LES ARGUMENTS DE L'OPPOSANT

D'abord la simplicité "cette proposition est celle de la majorité conforme à nos engagements "

"La fusion à 2 est une étape vers la fusion à 3..."

"Du côté de Château d'Olonne il n'y a pas eu la volonté d'adhérer à une fusion à 3...donc, il y a un moment pour la discussion et un moment pour la décision."

"La fusion à deux sera utile pour le développement."

Yannick MOREAU n'apprécie pas la leçon de démocratie : "la démocratie s'est exprimée dans les urnes " et sa majorité respecte ses engagements "nous sommes entrain de mettre en œuvre le projet présenté à nos électeurs, nous respectons les votes des olonnais."

En réponse à deux paroles malheureuses d'Eric GARDES, Yannick MOREAU répond qu'il n'y a pas de bons olonnais et de mauvais olonnais suivant qu'ils sont natifs ou pas d'Olonne-sur-Mer et rassure l'opposant sur l'histoire olonnaise et sa pérennité...cette fusion ne fait que remettre en l'état une situation que RICHELIEU avait créé en détachant en 1622 Les Sables d'Olonne d'Olonne-sur-Mer. La fusion des deux communes "répare l'erreur stratégique qui a séparé les Sables d'Olonne d'Olonne sur Mer"

Il enfonce le clou "Nous allons préparer la réunion des 3 communes . si nous ne faisons rien on déclinera avec la baisse de nos moyens" "Nous mettons en œuvre nos engagements"

 

LA GAUCHE EN RECHERCHE DE PATERNITÉ DE L'AGGLOMÉRATION ET LA FUSION Á 7

La gauche et la municipalité de Château d'Olonne ont toujours mis en avant la communauté d'agglomération même quand elle n'était pas réalisable sur le plan législatif : c'était son argument pour refuser la fusion. Le slogan était : d'abord la communauté d'agglomération puis le renforcement de la CCO.

Cela irrite un peu Yannick MOREAU qui rappelait comme d'autres élus que déjà dans la préparation des consultations des Communes en 2009 sur la fusion le rapport KPMG qui servait de base aux présentations en public du projet de fusion : il y avait et la fusion et déjà la communauté d'agglomération comme conditions du développement du Pays des Olonnes.

Certes, ce schéma a connu des hauts et des bas constate Yannick MOREAU. Mais dès les élections de 2014 passées, les maires ont repris le projet qui va aboutir.

Quant à la fusion à 7 Yannick MOREAU trouve l'idée intéressante mais "les élus ne sont pas prêts et déjà l'agglomération suscite de l'inquiétude ! "

.

UNE FUSION Á DEUX : " DU GACHIS" A DIT LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE...MAIS AUSSI A-T-IL AGI EN PARTENAIRE LOYAL ?

Yannick MOREAU ne peut laisser passer cela : le vrai gâchis a été de ne pas créer la commune nouvelle au 1er janvier 2016 et d'avoir ainsi perdu 6 militions d'euros de dotation de l'État t Le responsable de ce gâchis est bien le maire de Château d'Olonne

"Pour la fusion à deux c'est mieux qu'une fusion tout seul !".

Deux communes vont avancer comme moteur, faire une fusion à deux est une étape incontournable, positive avant une fusion à 3, à 2 ou à 3 l'union se fera.

Suivent les mises au, point que regrette de devoir faire Yannick MOREAU et il met en cause :

- le manque de volonté des élus de Château d'Olonne pour cette union à 3,

- la forme : "nous, nous ne nous sommes pas exprimés par voie de presse",

- la municipalité de Château d'Olonne a failli à ses engagements pris de mutualisation et de concertation à diverses reprises :

- en achetant sans concertation avec les deux autres communes des logiciels de gestion différents de ceux des deux autres communes,

- en recrutant un cadre sans concertation avec les deux autres communes,

- alors qu'il y avait une démarche d'harmonisation des fiscalités, la municipalité de Château d'Olonne a créé unilatéralement des abattements fiscaux,

- même problème pour le prix des tickets de cantine scolaire.

Mais surtout ce qui a pesé dans les rapports et discussions c'est la mauvaise volonté de la Ville de Château d'Olonne et de son maire pour la tenue de réunions et cela ne date pas d'octobre 2015 comme avancé par le maire de Château d'Olonne.

Dès l'été 2014 et c'est là la preuve du très difficile accouchement de la motion d'octobre 2014 qui arrive après des semaines d'attente et des relances du Maire de Château d'Olonne qui en ne répondant pas gagnait du temps.. Il a même été question d'ultimatum des maires d'Olonne sur Mer et des Sables d'Olonne pour avor une réponse attendue durant tout l'été 2004 !

Des mauvaises manières du maire de Château d'Olonne qui laissent et laisseront malheureusement des traces et qui ont pu légitimement exaspérer les deux autres maires.

 

A SUIVRE...

Partager cet article

Repost0

commentaires