Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 19:10
3 communes enchevêtrées faisant une unique agglomération mais  3 clochers dont les cloches ne sont pas accordées

3 communes enchevêtrées faisant une unique agglomération mais 3 clochers dont les cloches ne sont pas accordées

 

UNE ÉTUDE POUR TROMPER LES CASTELOLONNAIS SUR LE DÉSIR RÉEL DU MAIRE DE FAIRE LA FUSION DES 3 COMMUNES

 

N’arrivant pas à se décider sur la fusion, création d’une commune nouvelle, les élus castelolonnais ont décidé de faire faire, encore une fois, une étude.

 

Bizarrement cette étude ne fut pas présentée au Conseil Municipal de Château d'Olonne. Elle n'a pas fait l'objet d'une délibération du conseil municipal : étude clandestine et machiavélique lancée en juin 2015 sans concertation avec les communes des Sables d'Olonne et d'Olonne-sur-Mer.

 

C’est cette étude qu’ont découvert les castelolonnais au moins ceux qui ont lu leur Bulletin Municipal de novembre 2015.

On y trouve un article particulièrement ambigu.

Prenons cette interrogation posée par le bulletin à Marc Antoine VINCENT du bureau d'étude SÉMAPHORES à qui est confiée l'étude :

 

« À quelle date pressentez-vous la naissance de la « commune nouvelle » ?

 

Réponse "La date tombera naturellement quand le projet sera mûr. Se buter sur une date ne revient qu’à ajouter de la pression. L’important est d’être prêt à franchir le pas le jour « J ». Plus le projet avancera, plus ce jour « J » approchera ».

(Extrait du Bulletin Municipal de novembre 2015 page 9  : RÉUSSIR À TROIS  LA « COMMUNE NOUVELLE »)

Plus l'étude dure plus le cabinet SEMAPHORES touche, plus les contribuables castelolonnais payent.

Nous vous recommandons de LIRE ET RELIRE CE TEXTE COMME MODÈLE DE LANGUE DE BOIS ; DE QUI SE MOQUE-T-ON ? On a envie de crier : soyer clair et franc, donnez une date !

 

30 ANS DE RÉFLEXION D’OÙ RIEN N’EST SORTI : NAVRANT !

Depuis 30 ans la fusion est à l’ordre du jour à CHÂTEAU D’OLONNE.

En 30 ans, les élus dont l’ancien maire Jean-Yves BURNAUD, mentor du maire actuel, ne savent pas ce qu’est la fusion, ce qu’elle induit : Avantages/ Inconvénients.

Pourtant en novembre 2009 nous rappelons que le maire Jean-Yves BURNAUD et son adjoint ont déjà présenté aux castelolonnais une étude  faite par le cabinet KPMG .

Cette incurie révèlerait...une incurie, une grave déficience intellectuelle de la part des élus : ils ont eu 30 ans pour réfléchir au sujet et n’ont pas réussi à savoir ce qu'est une fusion de communes.

Il fallait donc faire appel à un cabinet extérieur pour "accompagner l’équipe municipale".

La réalité est que cette étude est bidon : un bidon de plus que les castelolonnais vont payer avec leurs impôts comme la mairie nouvelle.

 

UNE ÉTUDE : UN MOYEN POUR GAGNER DU TEMPS

D’abord tout le monde sait qu’une étude de ce type aboutit au résultat que fixe celui qui la commande !

Ce ne sera pas à l’honneur du cabinet Sémaphores piégé dans cette affaire. Les propos de Marc-Antoine Vincent de Sémaphores dans le bulletin municipal ont au moins l'avantage d'être édifiants pour les castelolonnais qui avaient des doutes ou croyaient les dires et promesse de leur maire sur la fusion "inéluctable"...

C’est clair puisque le maire Joël MERCIER a bien dit en Conseil Municipal que la mission d’étude et assistance pouvait se prolonger au moins jusqu’à juin 2017 (la moitié du mandat sera passée).

En outre, le maire a bien précisé que cette étude-mission d’assistance débouchera sur la finalisation du projet de commune nouvelle (union des 3 communes) qui sera soumis à une consultation des castelolonnais…

donc pas de planning, pas de décision…

on gagne du temps.

 

A SUIVRE...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires