Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 07:07
3 communes, 99 élus, une communauté de communes...et si on pensait fusion et communauté d'agglomération avec les voisins

3 communes, 99 élus, une communauté de communes...et si on pensait fusion et communauté d'agglomération avec les voisins

Suite de :

http://www.olonnes.com/2015/11/fusion-de-communes-au-pays-d-olonne-une-information-grave-et-un-appel-aux-castelolonnais.html

 

UNE ÉTUDE QUI EST UNE RUSE DE BASSE POLITIQUE

La population castelolonnaise a élu un maire qui leur disait et écrivait la fusion des 3 communes est « inéluctable », un objectif de la mandature mais sans dire quand : un piège à électeurs.

Le maire, candidat en 2014, Monsieur Joël MERCIER ne pouvait pas dire qu’il était contre la fusion ; il n’aurait pas été élu.

Cela aurait été la fin du "système castelolonnais" que nous aurons l'occasion de décrire : mainmise sur la ville !

Ceci aussi est clair quand on examine l’évolution de son discours lors de la campagne électorale de fin 2013, début 2014. Le 3 octobre 2013 il disait « il faut utiliser ce qui existe et ne pas agiter le miroir aux alouettes. »…on est très, très loin d’une déclaration favorable à la fusion : on lui tourne le dos. Entre les deux tours de cette élection il s'affichait plus fusionniste !

Quand on connaît l’aversion de son mentor Jean-Yves BRNAUD pour la fusion on comprend ce que cette phrase de Joël MERCIER en octobre 2013 veut dire.

On peut donc légitimement se demander pourquoi commander une étude dont on va attendre, attendre, attendre les résultats, dixit le maire, pour décider de faire une chose qui est « inéluctable».

Alors : pourquoi attendre ?

 

LA RÉPONSE EST SIMPLE : GAGNER DU TEMPS JUSQU’AUX PROCHAINES ÉLECTIONS MUNICIPALES EN 2020. C’EST LA RUSE…

qui a un goût de mensonge pour les Castelolonnais. Ils ont été trompés.

 

CETTE RUSE SE FAIT AUX DÉPENS DES DEUX AUTRES COMMUNES QUI ONT ACTÉ LE PRINCIPE DE LA FUSION ET AUX DÉPENS DE LA POPULATION CASTELOLONNAISE

Cette étude bidon a aussi d’autres fonctions.

Dédouaner le maire de Château d’Olonne qui est le méchant qui a promis la fusion et bloque le processus.

Il veut pouvoir dire aux castelolonnais : c’est nous qui sommes sérieux, on étudie, on fera un projet, on ne se lance pas à l’aveuglette, on défendra les intérêts des castelolonnais.

Les Sables d'Olonne et Olonne-sur-Mer attendent, attendent.

Mais ce qu’il faut savoir c’est qu’en refusant les rendez-vous avec ses collègues, en ne répondant pas à leurs invitations…le maire a déjà gagné plus d’un an et il a pourri la situation et les rapports avec ses collègues.

L’ambiance entre les municipalités est empoisonnée par l’attitude de Château d'Olonne et de son maire droit dans ses bottes sous haute surveillance de Jean-Yves BURNAUD.

Avons-nous deux maires à Château d'Olonne ? avons-nous titré récemment...

 

L’OBJECTIF DU MAIRE DE CHÂTEAU D’OLONNE : un abandon de la fusion à trois dont il voudrait faire porter le chapeau à ses collègues des Sables d'Olonne et d'Olonne-sur-Mer.

 

TOUS LES ÉLUS CASTELOLONNAIS VONT-ILS ACCEPTER DE SUIVRE AVEUGLÉMENT LEUR MAIRE DANS CETTE VOIE QUI SERA L’IMPASSE NOMMEE : ISOLEMENT DE CHÂTEAU D’OLONNE ?

...pas sûr, quoique…

 

L'essentiel c'est que les castelolonnais réellement sachent ce qui se passe et réagissent s'ils veulent la fusion. Ils peuvent exiger une consultation en 2016 pour confirmer leur vote aux municipales pour la fusion. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires