Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 21:37
La BRETAGNE nous montre que d'une part, elle avait atteint des degrés de pollution extrémement dangereux et que d'autre part, ce mal se soigne

La BRETAGNE nous montre que d'une part, elle avait atteint des degrés de pollution extrémement dangereux et que d'autre part, ce mal se soigne

POLLUTION DES EAUX DE SURFACE EN VENDÉE

On a beaucoup parlé du risque de pollution des eaux encouru en VENDÉE et particulièrement au sujet de l'autorisation scandaleuse donnée par le Préfet de la VENDÉE pour la construction d'une usine à cochons au POIROUX (23 000 par an!) la lutte contre les sources de pollution et la mobilisation citoyenne est insuffisante.

Cette décision "imposée "au Préfet par le ministre de l'Agriculture sous l'emprise du lobby agro alimentaire joint à la FNSEA a scandalisé une grande partie de la population littorale vendéenne et ses élus. L'ancien Président du Conseil Général devenu Conseil Départemental Bruno RETAILLEAU ne s'est malheureusement pas battu farouchement contre ce projet qui avait été rejeté unanimement.

Certes l'Environnement et en particulier la qualité de l'eau ne sont pas le souci majeur des français.

La VENDÉE et le secteur littoral reçoivent deux avertissements :

1) au niveau du bassin Auzance Vertonne les cours d'eau sont pollués par les nitrates entre autres...donc par l'incivilité du monde agricole,

2) lors de l'élaboration du Schéma Directeur d'Aménagement et de Gestion des Eaux SDAGE il est apparu que la VENDÉE était dans le groupe des mauvais élèves avec des taux de pollution des eaux les plus élevés de France. Nos cours d'eau vendéens sont situés en qualité entre Médiocre et Mauvais.

 

2015 UN OBJECTIF LOIN D'ÊTRE ATTEINT ET RIEN N'EST GAGNÉ POUR LE PLAN SDAGE 2016 2021

L'objectif du SDAGE 2010 2015 était 61% des eaux de surface en bon état écologique. L'objectif ne sera pas atteint...l'objectif pour 2021 sera donc encore pour le nouveau SDAGE de 61% Nous doutons même que cet objectif puisse être atteint en VENDÉE.

Si nous prenons les cours d'eau suivants : Auzance, Ciboule, Vertonne, Tanchet, Gué-Chatelnay, Ile Bernard, Goulet l'état de leurs lit mineur est pour tous soit TRES altérés soit FORT altérés.et pas exemple il en est de même pour leur cours majeur. Le Tanchet a la palme de la dégradation.

 

L'EAU UN ÉLÉMENT VITAL NON SEULEMENT POUR LES HOMMES MAIS AUSSI POUR L'ÉCONOMIE LOCALE

EN VENDÉE, terre de Tourisme, la mauvaise qualité de l'eau de surface qui constitue l'essentiel de l'approvisionnent en eau potable est un danger et ce d'autant plus qu'un flux migratoire vers la VENDÉE est prévu pour les prochaines décennies.

Ne pas oublier que 93 % de l'approvisionnement en eau potable en VENDÉE provient des retenues (barrages) et que donc les eaux provenant des forages ne sont qu'accessoires. Polluer l'eau de surface c'est faire courir le risque aux vendéens de pénurie d'eau potable même si les traitements dans les usines corrigent nombre d'effets découlant des sources de pollution mais à quel prix et pour quel résultat ?

Mieux vaut prévenir que guérir.

Les efforts imposés aux bretons ont payé mais il ne faudrait pas que les installations obsolètes de BRETAGNE et les normes imposées poussent certains à envahir la VENDÉE avec des élevages polluants non contrôlés. 

Partager cet article

Repost 0
Published by CACO - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article

commentaires