Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 20:20
Thomas LAURENT, castelolonnais de 17 ans sacré, en septembre 2015,  champion du monde de kart sur le circuit du Mans lève les bras

Thomas LAURENT, castelolonnais de 17 ans sacré, en septembre 2015, champion du monde de kart sur le circuit du Mans lève les bras

CHAMPION DU MONDE DE KART ET UN BEL AVENIR POUR CE CASTELOLONNAIS DISCRET DONC ENCORE MÉCONNU DANS SON PROPRE PAYS : EN VENDÉE ET PARTICULIÈREMENT À CHÂTEAU D'OLONNE

 

Nous avons déjà eu le plaisr de vous présenter Thomas LAURENT et son palmarès impressionnant pour ce jeune de 17 ans

http://www.olonnes.com/2015/09/vendee-pays-des-olonnes-media-reconnaissent-un-jeune-talent.html

 

Nous nous devons donc de vous communiquer l'information récente diffusée par le Team Yvan MULLER coureur alsacien ( lui-même 4 fois champion du monde de la spécialité voiture de tourisme et collectionneur de titres ) qui adjoint à son équipe Thomas Laurent.

Vous retrouverez aussi Thomas LAURENT ce week-end sur PORSCHE au Castelet ! dans une formule où la célèbre marque choisit son élite.

 

Ci-dessous Thomas LAURENT vu par ce Champion.

 

Lors de la revue des sportifs à Château d'Olonne ce jeune Thomas LAURENT n'est pas cité...il n'est que champion du monde...décidément l'information circule mal au Pays des Olonnes où pourtant la presse a salué ses exploits.

Thomas LAURENT porte haut les couleurs de la VENDEE avec son kart 85 accompagné (heureusement !) par une équipe d'entrepreneurs vendéens qui ont cru en lui ...maintenant ce sont les couleurs de la France qu'il va exposer sur les grands circuits du monde sur le prototype qui lui est confié.

Souhaitons-lui d'abord les podium qui lui permettront d'accéder aux prochaines 24 heures du MANS.

Pour les encouragements : www.thomas-laurent.com

Un bon résumé

Un bon résumé

Partager cet article

Repost 0
Published by CACO - dans DIVERS
commenter cet article

commentaires