Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 21:10
AREVA : qui va payer la casse ? qui est responsable ?

Suite de

http://www.olonnes.com/2015/08/mistral-et-areva-quels-gachis-et-irresponsabilites.html

 

Ce n'est pas par plaisir que nous évoquons un nouveau  scandale politico-financier mais c'est notre souci du "plus jamais cela !", notre souci aussi du renouvellement du personnel politique en qui les français n'ont plus aucune confiance. Il faut tourner la page d'une certaine gouvernance au niveau national comme au niveau local pour que les français retrouvent confiance en de nouveaux élus et que la démocratie à la française soit sauvée.

 

 

Dans le dossier AREVA il y a des dossiers dans le dossier.

Il y a le dossier de la gestion désastreuse de l'entreprise.

Mais, il y a aussi des affaires dans l'affaire.

 

URAMIN

 

Ce nom commence enfin à être connu aprés 8 ans de silence !

Longtemps occultée l'affaire de la société URAMIN, société canadienne achetée par AREVA à prix d'or en 2007 était censée apporter à AREVA des réserves minières à exploiter en Nabimle, en Afrique du Sud et au Niger.

Pour FO qui a porté plainte, c'est 3 milliards d'euros qui ont été investis pour rien surtout sur la mine du Niger qui reste un champ en friche ."Les géologues du CEA (Commissariat à l'Energie Atomique) "savaient que ces mines ne valaient rien, mais on leur a demandé de se taire."

La Cour des Comptes a dénoncé une gestion calamiteuse, mettant nommément en cause Madame LAUVERGEON et a transmis le dossier au parquet national financier (PNF).

Celui-ci aura une lourde de tâche pour découvrir tous les tenants et aboutissants de cette affaire où on retrouvera le mari de Madame LAUVERGEON, d'autres intervenants intermédiaires comme Monsieur BALKANY...Cette fois l'affaire ira-t-elle enfin jusqu'à son terme ?

 

LE RÉSULTAT DE CETTE AFFAIRE : IL FAUDRA TROUVER AU MOINS 8 MILLIARDS D'EUROS POUR SAUVER AREVA ET LE NUCLÉAIRE FRANÇAIS

Les solutions :

- augmenter les impôts : impossible en période électorale et difficile juridiquement,

- le rapprochement avec des sociétés chinoises est évoqué mais ce ne sera pas suffisant,

- d'où l'idée de génie : le mariage EDF AREVA en préparation depuis des mois.

C'est un camouflage.

Comme l’TAT français ne pourra pas renflouer AREVA, ce sera le partenaire EDF qui va le faire et pour faire cela nous clients d’EDF, nous verrons notre facture EDF flamber

Citons la presse pour les dernières augmentations des tarifs EDF : "Le compromis final donne à penser qu'EDF a obtenu (...) les augmentations de tarif de l'électricité réclamées. Les consommateurs payeront davantage pour épargner quelque peu les contribuables."

Mais quand les contribuables sont les clients : ils auront droit à la double peine : facture EDF augmentée et impôts augmentés !!

Personne ne va crier :

- Les politiques de gauche de peur que tout soit dit sur le scandale AREVA URAMIN et .aussi sur ERAMET (producteur de nickel en Nouvelle Calédonie dont AREVA détient une part importante du capital ) qui a un air d'URAMIN.

- Les syndicats (surtout la CGT) se tairont. La CGT a vécu aux crochets d’EDF : emplois fictifs, détournements, gestion catastrophique. La paix sociale chez EDF a été achetée.  La justice a bien confirmé que le plus gros Comité d'Entreprise de France était vérolé. Le procès a abouti à 12 condamnations.

Près de dix ans après les premières alertes sur les dérives au sein du Comité d’entreprise (CE) d’EDF, la justice est passée. Le 1er octobre 2014 le jugement est tombé :"Huit personnes physiques, ainsi que quatre personnes morales dont la CGT et le journal L’Humanité, ont été condamnées mercredi. Leur tort ? Avoir été responsables de détournements de fond, d'abus de confiance, de complicité ou encore de recel. Et la liste aurait pu s’allonger".

 

Nous aimerions bien que des associations comme ANTICOR se saisissent sous toutes ses facettes de ce dossier AREVA que la Cour des Comptes a ouvert et que la transparence soit de mise pour que les citoyens :

- sachent pourquoi ils sont condamnés à payer les résultats d'une gouvernance calamiteuse d'AREVA ,

- aient connaissance des responsabilités individuelles et collectives : là aussi, il est question de commissions importantes !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires