Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 21:57
UN PÔLE D'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR AU PAYS D'OLONNE, LE PROJET PREND CORPS ET DEVRAIT FAIRE L'UNANIMITÉ PARMI LES ÉLUS

L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PEUT ET DOIT S’INSTALLER AU PAYS D’OLONNE

 

Parler d'enseignement pendant les vacances ; pourquoi pas ? Ce n'est pas une provocation mais une information importante pour le Pays d'Olonne.

 

Trois fronts sont ouverts pour donner au Pays d’Olonne et plus largement au Bassin d’Emploi des structures qui vont accueillir des formations supérieures.

Il y a des lustres que le projet d’Hôtel des Formations figurait dans les budgets de la Communauté de Communes des Olonnes sans suite par défaut de volonté politique et de mobilisation concrète des élus.

Avec la nouvelle mandature si le projet  d'Hôtel des Formations ou de Pôle universitaire n’est pas repris les nouveaux élus de 2014 ont pris le problème à bras le corps et de manière pragmatique voire osée.

 

NUMERIMER

Sur le site de la Vannerie avec l’arrivée d’un data center il a été programmé d’accueillir des « Start up » en lien avec des formations liées au numérique.

Le Pôle Numérique NUMERIMER est un projet global ambitieux, se déclinant en plusieurs phases :

- L'implantation réalisée d'un data center : 1ère pierre du pôle numérique,

- La création de la Numeric Factory, une pépinière/hôtel d'entreprises combinés à un pôle de formation et à un espace co-working : berceaux du campus numérique,

- L'installation d'entreprises de la filière numérique autour du campus.

 

SUR LE SITE DE L’ANCIENNE SOUS-PRÉFECTURE AUX SABLES D’OLONNE : déjà deux projets bien avancés

 

C’est l’École Supérieure Angevine en Informatique et Productique ESAIP qui implantera une antenne dès la rentrée de l'année univeritaire 2015 2016  hébergée provisoirement au Palais des Congrès des Atlantes en attendant la fin des travaux dans l'ancienne sous-préfecture.

Il s’agit d’une classe de bachelor « chefs de projets mobilité et sécurité du numérique » (1ère promotion limitée à 15 étudiants).

 

De même, le projet d’Institut Supérieur du Tourisme avance.

 

Le Pays d'Olonne est donc en train de se doter d’un projet structurant véritable Pôle d’Enseignement Supérieur du Pays d’Olonne attendu depuis au moins deux décennies.

Certains se sont évertués à faire avorter les précédentes velléités de création de ce type de structure.

Il est temps maintenant que l’union sacrée se fasse autour d’un projet.

Les premiers contacts positifs aboutissent avec des partenariats avec des établissements dits du secteur privé et cela peut choquer les tenants du tout secteur public.

Il s’agit pour ceux-ci d’un procès d’intention : la souplesse du secteur privé a permis des réponses et offres plus rapides et nous avons bien entendu dans les divers conseils municipaux et communautaires que les contacts avec l’enseignement public se poursuivaient.

 

L’UNION SACRÉE DOIT SE FAIRE POUR QUE LE PROJET DE PÔLE UNIVERSITAIRE AU PAYS D'OLONNE ABOUTISSE ET QUE COMMENCENT Á SE DEVELOPPRER LES PREMIÈRES INITIATIVES

 

L‘embryon de Pôle d’Enseignement Supérieur des Olonnes qui se met en place ne doit pas pâtir de procès d’intention, du dogmatisme « en dehors du Service Public de l’Enseignement, pas de salut ! »...car, avec cela, on sera sûr, encore une fois, de perdre tout espoir de voir un vrai pôle universitaire se créer au Pays d’Olonne associant enseignement privé et enseignement public.

Certains propos des oppositions, le vote et le débat sur le NOUVEAU CONTRAT RÉGIONAL et sur les demandes de subventions sur ces projets nous interpellent et même nous ont choqués et fait craindre le pire sur le devenir de ces projets.

 

Nous donnons volontairement un caractère public à ces doutes pour que chacun soit face à ses responsabilités.

C’est un appel public voire une mise en garde que nous lançons pour que les oppositions de principe, les dogmatismes et les manœuvres politiciennes ne fassent pas capoter un projet d’intérêt général porteur d’avenir au Pays d'Olonne.

Partager cet article

Repost0

commentaires