Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 21:03
L'Assemblée Nationale et le député MRG Alain TOURRETL'Assemblée Nationale et le député MRG Alain TOURRET

L'Assemblée Nationale et le député MRG Alain TOURRET

"LES DEPUTES TRAVAILLENT COMME DES CHIENS !"...Alain TOURRET député MRG

"Quelle est l'entreprise française qui commence à travailler à partir de 21h30 ?", s’emporte-t-il dans une interview à TF1.fr

 

 

 

C'est suite à une réflexion du chef de l'Etat sur la "lenteur du Parlement" que ce député appartenant à la majorité ...rapporteur de la loi MACRON,  qui plus est, a poussé son coup de gueule.

Le député Alain Tourret (radical de gauche),  ne décolère pas contre les conditions de travail à l'Assemblée et explique ce qu'il faut changer pour plus de rapidité et de sérieux.

 

"Ce sont une centaine de parlementaires qui font tourner l'Assemblée (100 sur 577 !), ceux-là "travaillent du lundi soir au vendredi midi et lors des cessions le week-end"...

le député tente d'excuser ses collègues  "si un député veut être réélu il doit passer du temps dans sa circonscription."

En accusation pour cet élu ...les élus socialistes puis ceux de l'opposition ...dans une défense du droit aux amendements, par exemple.

"La réforme territoriale a été ruinée par les oppositions internes à la gauche.

  Je n'en reviens pas de l'amateurisme global des grands dirigeants socialistes."

 

Nous n'allons pas faire de l'anti parlementarisme de base, du populisme, comme on dit, mais quand même, il y a beaucoup de réflexions à tirer de ces extraits de l'interview du député Alain TOURRET pour justement sauver la fonction d'élu mal en point actuellement :

 

1) La réforme territoriale a été ruinée...aprés l'échec de la réforme territoriale SARKOSY, l'échec HOLLANDE...une FRANCE impossible à réformer ? ...oui, dans la mesure où il n'y a pas une volonté politique forte de réformer Etat et Collectivités Locales. Le résultat de la réforme actuelle qui ne finit pas de finir est que les structures seront encore alourdies, que le nombre d'élus a augmenté...les députés et sénateurs y ont passé des centaines d'heures mais pour quoi faire...défaire l'embryon de réforme SARKOSY !

 

2) Députés et sénateurs veulent tout sauf se remettre en cause. Demander aux députés et sénateurs de modifier leurs habitudes, leurs circonscriptions, leurs avantages, c'est demander l'impossible ; la preuve : en pleine campagne électorale les parlementaires se sont votés le 19 mars 2015 à l'unanimité une loi un peu anodine mais inutile et surtout déplacée c'est la loi "visant à faciliter l’exercice, par les élus locaux, de leur mandat."...quelques petites améliorations au statut d'élu !

 

3) Le cumul des mandats tue le bon travail parlementaire : c'est bien le message du député Alain TOURRET. Deux "mandats principaux", renouvelables une fois, seraient suffisants.

 

4) Il y a trop de parlementaires en France...puisque seulement 100 députés travaillent 100 sur 577 !

 

5) Bien sûr, le travail parlementaire tourne à la faillite quand on voit le nombre de textes importants qui à peine élaborés sont modifiés, annulés, ou dont l'application est différée.

 

6) Se faire réélire : une excuse qui n'en n'est pas une : si le travail parlementaire se fait si mal...c'est que les députés et sénateurs doivent passer beaucoup  de temps dans leur circonscription pour se faire réélire...nous posons la question. Se faire réélire est-elle la priorité pour un député par rapport à celle qui est d'exercer son mandat honnêtement en légiférant ? Il n'y a pas de choix pour un député : son devoir c'est celui d'exercer au parlement son devoir d'élu de la NATION.

 

Ce débat illustre un dysfonctionnement de notre appareil législatif...mais qui osera s'attaquer au fonctionnement bancal de celui-ci ?

Il appartient peut-être aux électeurs (ceux qui votent encore !) citoyens d'être plus vigilants dans leurs choix pour avoir des élus  qui soient vraiment des députés et sénateurs à temps plein.

 

Quant à la formule du député : "les députés travaillent comme des chiens"...elle ne nous paraît pas appropriée car des chiens "pour leur mission assignée" : garde, sauveteurs en mer et en montagne, chasse, guides d'aveugle... font généralement un excellent travail.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CACO - dans CITOYENNETE
commenter cet article

commentaires