Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 21:44
Rappelons-nous c'était en juin  2009 salle Plissonneau...quelques semaines après ...le maire de Château d'Olonne et sa majorité votaient une délibération qui refusait aux castelolonnais le droit de participer au "référendum" sur la fusion  Rappelons-nous c'était en juin  2009 salle Plissonneau...quelques semaines après ...le maire de Château d'Olonne et sa majorité votaient une délibération qui refusait aux castelolonnais le droit de participer au "référendum" sur la fusion

Rappelons-nous c'était en juin 2009 salle Plissonneau...quelques semaines après ...le maire de Château d'Olonne et sa majorité votaient une délibération qui refusait aux castelolonnais le droit de participer au "référendum" sur la fusion

LES MOTIVATIONS TROUBLES DU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE SUR LA FUSION ET COMMENT OSER ENVISAGER UNE SORTIE DE CRISE

Suite de

http://www.olonnes.com/2015/04/fusion-des-3-communes-du-pays-d-olonne-et-confusion-generale-la-responsabilite-du-maire-de-chateau-d-olonne.html

 

Les motifs invoqués par le Maire de Château d'Olonne pour différer toute décision sur la fusion sont diffus voire pour certains hypothétiques.

Officiellement, il n’y a pas de motif : le "projet " à élaborer pour une commune nouvelle, la consultation renvoyée aux calendes grecques ne sont que des moyens pour faire croire que la majorité municipale de Château d'Olonne reste fidèle à ses engagements électoraux et pour se dédouaner de la responsabilité d'un échec de la fusion.

En effet, il faudra à cette majorité municipale pouvoir dire à la population castelolonnaise : vous voyez, s’il n’y a pas fusion, c’est la faute des deux autres partenaires…nous, on voulait y aller à condition de sauvegarder les intérêts des castelolonnais que nous défendons !

En mars 2014, presque toute la population castelolonnaise croyait que leur équipe municipale nouvellement élue était vraiment favorable à la fusion des 3 communes. Maintenant elle doute profondément.

 

LA REALITE QUE NOUS RESSENTONS EST MÊME PLUS COMPLEXE ET BEAUCOUP MOINS BELLE : le comment et le pourquoi.

 

1) L’Équipe de Monsieur Joël MERCIER face à la vague fusionniste avant les élections municipales de 2014 a dû modifier son langage et dire, pour se faire élire, que la fusion est «inéluctable»...attitude ambigüe d'où est née la confusion au départ et la crise actuelle,

2) Après avoir été élu sur cette ambigüité il fallait à la majorité municipale faire en sorte de sauver les meubles face à un engagement que cette majorité municipale de Château d'Olonne renie : donc, il a été urgent de tout faire pour retarder au maximum la fusion, la faire capoter, refaire le coup de fin 2009 (voir photos ci-dessus du 18 juin 2009).

Rappelons-nous en 2009 les 3 maires assis côte à côte pour prêcher la fusion puis au moment de passer à l’organisation du vote le maire de Château d’Olonne dit : je ne joue plus avec vous !...la fusion, pas d’accord !

3) De nouveau, le maire de Château d’Olonne cherche à fuir et à faire porter le chapeau d’un nouvel échec de la fusion à 3 aux deux autres communes…sauf qu’il n’a plus avec lui son « complice sablais » Louis GUEDON. En effet, Jean-Yves BURNAUD et Louis GUEDON, les deux anciens maires de Château d'Olonne et des Sables d'Olonne avaient lié leurs destins pour le meilleur et pour le pire comme dans les affaires de la  ferme de Villeneuve, du Pôle santé, de la piscine intercommunautaire …aujourd’hui le maire de Château d'Olonne est isolé.

Oui, aujourd’hui, nous craignons que le seul objectif de la majorité municipale de Château d'Olonne soit de trouver les moyens et subterfuges pour sauvegarder le « système castelolonnais » et donc de tenter de :

- Conserver en l'état le mandat de maire, celui des adjoints, les délégations et autres mandats rémunérateurs jusqu’à la fin de la mandature en 2020,

- Conserver effectivement mandats, honneurs et avantages que même la presse locale a osé décrire,

- Conserver des pratiques qui découlent du "clientélisme" et donc de mauvaises pratiques, dangereuses pour les finances locales, la qualité des investissements...

 

CE QUE NOUS DISONS A JOEL MERCIER ET A SES FIDELES : LES TEMPS ONT CHANGE, LA POPULATION DU PAYS D'OLONNE EST ACQUISE A L'IDEE DE FUSION . LES RAPPORTS DE FORCE SONT EN VOTRE DEFAVEUR.

Il faut donc vous rendre à l’évidence.

Les privilèges ont été abolis le 4 août 1789 et au Pays d’Olonne lors des élections municipales de 2014,

Vous n’avez pas le droit de faire sombrer Château d’Olonne face à une fusion à deux : dans ce cas, à la communauté de communes, vous n’aurez que le droit de vous taire face aux deux autres communes unies. Il faut savoir que l'avenir de Château d'Olonne passe encore par les réalisations et les moyens de la Communauté de Communes des Olonnes.

Vous n'avez pas le droit après avoir dit et écrit que vous vouliez le renforcement des compétences de la Communauté de Communes des Olonnes CCO d'agir de façon à ce que celle-ci soit à nouveau ingérable (comme elle le fut lors de la précédente mandature et on voit à quoi cela a abouti : +15% d'impôts ! dus à de grosses erreurs de gestion et de gouvernance). Bloquer la CCO, c'est bloquer la "locomotive" du Pays des Olonnes, c'est paralyser le Pays d'Olonne.

Les recettes de Château d'Olonne dont la Dotation de l'Etat dite DGF diminueront à Château d'Olonne mais ne diminueront pas dans les deux autres communes fusionnées ; laisserez-vous Château d'Olonne s'appauvrir alors que, déjà dans les documents Débat d'Orientation Budgétaire on voit déjà la capacité d'autofinancement de Château d'Olonne baisser. Donc les investissements devront baisser encore plus ou les impôts des castelolonnais devront encore augmenter. 

S’il y a des règlements de compte sur le passé comme, par exemple, sur les frais de fonctionnement de la "piscine communautaire" des Plesses vous ne serez pas gagnants. Les deux autres communes seront-elles d'accord pour absorber les énormes frais de fonctionnement d'une piscine qui profitera avant tout aux castelolonnais ?

Idem, pour les frais liés à l'assainissement des nouveaux lotissements castelolonnais...Avez-vous réfléchi à tout cela et bien pensé aux conséquences qu'auront à supporter les habitants de votre ville ?

Avez-vous pensé au devenir du VENDEOPOLE, déjà si mal en point, établi sur la commune de Château d'Olonne qui devrait en être le principal bénéficiaire?

Avez-vous pensé au devenir des castelolonnais isolés au Pays d'Olonne, en avez-vous parlé à la population castelolonnaise : est-elle prête à payer le prix d'une politique d'isolement ? Nulle trace de cette situation dans les bulletins municipausx, sur le site de la ville, dans les déclarations...

 

Face à ces réalités et à ces risques vous perdrez toute crédibilité : la majorité des castelolonnais prendra conscience des inconvénients de votre politique d'isolement et même vos amis, comme les rats, fuiront le navire avant qu’il ne coule.

 

MONSIEUR LE MAIRE DE CHÂTEAU D’OLONNE SOYEZ REALISTE :

VOUS N’AVEZ PLUS LE CHOIX. VOUS N'AVEZ QU’UNE CHOSE A FAIRE POUR VOUS SAUVER ET SAUVER L’HONNEUR DES CASTELOLONNAIS :

C’EST DE VOUS ASSEOIR AUTOUR DE LA TABLE AVEC VOS DEUX CONFRERES ET AVEC L’OBJECTIF D’ETABLIR LE PLANNING DE LA FUSION DES COMMUNES (AVANT LE DEPART DU VENDEE GLOBE) ET D’AVANCER POUR LA CREATION DE LA COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION (bassin de vie des Sables d'Olonne)!

CE CHOIX VOUS HONORERA ET LES ERREMENTS DE CES DERNIERS MOIS SERONT VITE OUBLIES.

TOUTE AUTRE POLITIQUE SERAIT SUICIDAIRE.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires