Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 17:24
GERMAIN Jean, sénateur, ancien maire de TOURS une victime du système

 

LE SUICIDE D’UN PARLEMENTAIRE DOIT NOUS INTERROGER : MONSIEUR JEAN GERMAIN A ETE  UNE VICTIME CONSENTANTE DU SYSTEME

 

UNE CARRIERE D’UNIVERSITAIRE ET D’HOMME PUBLIC

 

C’est un drame évitable où les non-dits vont être très pesants.

Le sénateur Jean GERMAIN a été Président de l’Université de TOURS. C'est un juriste. Il était donc bien conscient de ses manquements.

Élu maire de Tours en 1995, il effectuera 4 mandats jusqu’en 2014.

Il a été Président de la communauté d'agglomération.

Il a été Vice-Président de la Région Centre de 1998 à 2011.

Il était sénateur depuis 2011

TROP, c'est TROP !

 

POURQUOI CE DRAME ?

Il y a certainement des causes personnelles, intimes.

Il y a eu une inculpation « bénigne » dans ce dossier dit des mariages Chinois.

Le chef d’inculpation n’est que celui de " complicité de prise illégale d'intérêts et de détournement de fonds publics "

Mais il y a surtout une situation de fait plus grave : l’exercice du pouvoir dans ces fonctions électives conduit à l’excès de pouvoir et donc à l’imprudence  et à la faute.

 

UNE MECANIQUE IMPLAQUABLE QU'A NOMME LE PRESIDENT DU SENAT : LE SYSTEME soit CUMUL DES MANDATS ET FAIBLESSES DE LA JUSTICE ...sauf à TOURS 

Les coups de canifs donnés par les élus au respect du aux lois ne sont qu’exceptionnellement sanctionnés.

Donc pour faire plaisir (clientélisme oblige) et plus rarement pour se faire plaisir, l’élu franchit la ligne jaune : délivrance de passe-droit, favoritisme…

Et puis les autres collègues le font aussi... 

C’est trop facile, trop tentant, trop grisant.

 

POUVOIR EVITER LE PIRE, CE SERAIT SIMPLE : D'ABORD LIMITER LE CUMUL DES MANDATS

Si l’on examine le cursus de Monsieur Jean Germain le cumul de fonctions et de mandats a fait qu’il n’a pas maîtrisé son entourage dont cette Madame HAN son ancienne collaboratrice qui a lancé cette affaire de mariages chinois.

Cette dame fut attachée à son cabinet puis détachée à l'Office de Tourisme (emploi aujourd'hui présumé fictif dont elle a été licenciée : son employeutr a été condamné à lui payer pour ce licenciement 48 000 euros !) 

 

Monsieur Jean GERMAIN cumulait non seulement les mandats en nombre mais aussi dans la durée.

Nous le répétons pour protéger les élus et les fonctions qu’ils exercent il faut interdire le cumul des mandats non seulement en nombre (pas plus de deux) mais encore en durée.

Le « métier » d’élu ne doit pas exister.

 

PUIS SANCTIONNER LES DERIVES, STOPPER L’IMPUNITE DONT BENEFICIENT QUELQUES ELUS, C’EST PROTEGER TOUS LES ELUS

 

L’élu est soumis à la pression de son entourage et subit de trop nombreuses sollicitations. Les lobbys, les amis  hantent les couloirs des assemblées, des cabinets, des bureaux des maires…

Il faut protéger l’élu contre lui-même et l’envie de faire plaisir.

Il faut que l’élu ne se sente pas au-dessus des lois.

Pendant des années la « commission de la transparence » a été saisie de nombreux dossiers : tous furent classés sans suite par les Procureurs.

Il a fallu attendre l’affaire CAHUZAC (décembre 2013) pour que la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique qui remplace la "Commission pour la transparence financière de la vie publique" soit dotée de moyens d’agir.

Comme il a été écrit pour le sénateur Jean GERMAIN cette « histoire d’un élu, très cumulard, qui s’affranchit des règles de passation des marchés publics, sans enrichissement personnel » doit servir de leçon...participons tous à la moralisation de la vie publique...

Partager cet article

Repost0

commentaires