Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 18:13
Mairie des Sables d'Olonne

Mairie des Sables d'Olonne

UN CONSEIL MUNICIPAL TOUJOURS UN PEU (moins) AGITE

 

L'HARMONIE DANS LA DISCORDE

 

Le deuxième point à l'ordre du jour paraissait anodin "convention Association Orchestre Harmonie".

Par contre, ce que nous avions appris par la presse était alarmiste : la fin de l'Orchestre d'Harmonie ?

L'Orchestre d'Harmonie est géré par une association distincte du conservatoire même si musiciens et enseignants sont parfois les mêmes qui jouent, apprennent ou enseignent.

Le maire Didier GALLOT devait rappeler la fonction de l'Orchestre d'Harmonie qui est l'animation des fêtes patriotiques et le maire n'imagine pas ces fêtes avec un lecture de musique enregistrée.

"Nous soutenons l'Harmonie" a-t-il dit.

De son côté, le Député Maire Yannick MOREAU avait  dû faire une déclaration comme Président de la Communauté de Communes qui subventionne aussi l'Harmonie. La Communauté de Communes continuera à soutenir L'HARMONIE.

Alors, tout est pour le mieux ?

Pas tout à fait.

La Communauté de Communes a engagé une réflexion sur son rôle vis-à-vis de l'HARMONIE et sur le mode de fonctionnement de cet orchestre. Il y a un problème de légalité à respecter. Il n'en sera pas dit plus en public.

Alors, la ville des Sables d'Olonne maintient son soutien financier à l'Orchestre avec l'application de son -10% soit une subvention de 8 100 euros.

Ce n'est pas du goût de l'opposition de gauche qui veut voir maintenue la subvention au niveau de 2014 soit 9 000 euros. Et elle demande le vote sur cet "amendement" du maintien des 9 000 euros. L'amendement sera rejeté bien sûr.

Ce débat s'est fait dans l'approximation avec une pincée de non-dit, une pincée de confusion, le terme imbroglio a même été prononcé.

Harmonie oui ! Mais, pour l'instant, discorde au niveau du Conseil Municipal et discorde au sein même de l'Association qui gère l'Orchestre mais volonté affichée au niveau du maire des Sables d'Olonne et du Président de la CCO de ne pas laisser tomber cette institution plus que centenaire.

En fin de compte la délibération est adoptée par la majorité municipale...mais on reparlera des péripéties de l'Orchestre d'Harmonie avec l'espoir d'une issue heureuse.

 

MAINTIEN DES TAUX D'IMPOSITION ET POURTANT LE DEBAT S'ENVENIME : les taux n'augmentent pas aux Sables d'Olonne , mais les contribuables verront que leurs impôts  locaux augmentent !

Cela aurait pu être une bonne nouvelle : le maire tient sa promesse électorale.

Yvan KERVENKA qui porte la charge des finances de la Ville a exposé techniquement ce que signifie la maintien des taux.

Taxe d'Habitation : 15,05%

Taxe Foncier Bâti : 20,72%

Taxe Foncier non bâti : 26,02 % 

La loi de Finances (l'Etat ) a augmenté les bases de 0,9%. A cela s'ajoute l'augmentation des bases qui découle aussi par exemple des améliorations de l'habitat, de constructions nouvelles...

Les recettes fiscales de la ville devront donc augmenter de 1,75 % en 2015.

 

LA COMMUNAUTE DE COMMUNES EST INVITEE D'OFFICE AU DEBAT. QUI DEVIENT HOULEUX...

 

Pour Monsieur Gérard MERCIER les impôts vont augmenter. En effet, il faut ajouter la part CCO de taxe d'habitation qui va augmenter de 15 % soit une moyenne de  45 euros par foyer.

La gauche votera contre ces taux.

...Et la machine s'emballe puisqu'il est reproché par l'opposition de gauche au maire d'avoir voté l'augmentation des impôts de la CCO "les promesses électorales ne sont pas tenues !".

 

Il n'en fallait pas plus au maire pour mettre avec fermeté les choses au point "vous êtes hors sujet" et de rappeler sa position  :

- oui "la situation de la CCO n'est pas bonne",

- mais sur cette situation nous ne portons "aucune responsabilité : pour les transports publics avec ces bus qui roulent à vide, avec le VENDEOPOLE , avec la Piscine..."et même d'exploser contre cette "gestion imbécile" ..."vous connaissez les dessous politiques de ces affaires"..."de ces investissements imbéciles ...oui la CCO est dans le Mur"

L'opposition de droite a pris pour elle l'évocation des erreurs de gestion de la précédente mandature. Elle n'entre pas dans le débat. Son représentant Monsieur Jean-Noël LANDAIS a refait les calculs des surcoûts par foyer : plus de 100 euros pour les grands logements, 25 pour les petits...

Bien évidemment le maintien des taux est adopté. Mais le contribuable sablais comme ses amis d'Olonne-sur-Mer et de Château d'Olonne feront l'amalgame en voyant en fin 2015  leur taxe d'habitation augmentée.

 

 

A SUIVRE : on parle ventes d'immobiliers, effectif, culture...

 

 

 

 

CONSEIL MUNICI

Partager cet article

Repost0

commentaires