Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 07:47
Avis de tempête sur la Communauté de Communes des Olonnes : va-t-on découvrir le commandant qui sauvera le navire ?

Avis de tempête sur la Communauté de Communes des Olonnes : va-t-on découvrir le commandant qui sauvera le navire ?

Après...

http://www.olonnes.com/2015/03/gestion-imprudente-a-la-communaute-de-communes-des-olonnes.html

 

http://www.olonnes.com/2015/03/gestion-imprudente-a-la-communaute-de-communes-des-olonnes-0.html

 

LE PASSÉ EST PASSÉ, PRÉPARONS L'AVENIR, OSEZ messieurs et mesdames les élus !

 

Tentons, avec l'expérience acquise ses dernières années au sein de la CCO, d'examiner comment sortir de l'impasse financière avec des décisions courageuses. Le courage n'est pas toujours l'apanage des politiques, mais dans la conjoncture actelle il sera le bienvenu et il sera nécessaire ! C'est dans cette épreuve que nous jugerons la qualité de nos élus.

 

Vous trouverez ci-dessous des propositions qui certainement ne seront pas abordées au cours du Conseil Communautaire de ce jour...il y a des moments où il faut oser tout dire pour tout débattre. Si certaines des propositions qui figurent ci-dessous choquent, que ceux qui sont choqués s'expriment. Le débat s'enrichira.

Nous n'avons pas la prétention d'être exhaustif mais simplement nous écrivons que c'est possible !

 

1) PREMIERE CHOSE : POURSUIVRE, ACCELERER LA MUTUALISATION DES MOYENS ENTRE LES TROIS COMMUNES ET LA CCO...

ET CREER LA COMMUNE NOUVELLE AVANT LE 31 DECEMBRE 2016

 

Pourquoi cette date ? C'est celle qui est incluse dans la loi adoptée le 11 février 2015 qui améliore le statut des fusions de communes en une commune nouvelle.

Cette loi garantit aux communes concernées le maintien de leur plus grosse recette, la DGF, Dotation Globale de Fonctionnement (environ 17% du budget d'une commune )  aux communes qui auront fusionné avant le 31 décembre 2016. Les autres communes devront se serrer la ceinture.

Laisser passer cette opportunité, tirer sur la ficelle pour repousser la fusion aprés cette date  serait la pire vilénie à faire aux citoyens ; ce serait dire, nous élus, retardons la fusion pour, par exemple, terminer le mandat dans nos fauteuils, tant pis si on perd l'opportunité  offerte par la loi. Tant pis pour les citoyens contribuables, ils n'auront qu'à payer. Ce sera aux citoyens de payer plus d'impôts ! nous combattrons cela.

Qu'on ne nous parle plus de la baisse de la DGF...si la commune nouvelle était réalisée en fin 2015...il n'y aurait plus de baisse de la DGF...il suffit de prendre une décision politique immédiate (même sans lancer de consultation à Château d'Olonne où cette consultation aurait dû être faite en 2009!).De plus, cette consultation a été encore faite lors de l'élection de mars 2014 !...plus de discours... des décisions.

 

2) DES ECONOMIES SYMBOLIQUES ET AISÉES

 

21) suppression de la parution du journal de la CCO : du temps  perdu et de l'argent perdu puisque personne ne lit Energie Océane...le site de la CCO peut fournir toutes indications et les messages transmis par la presse sont plus  lus.

 

22) diminution des indemnités versées aux élus et particulièrement pour les élus qui cumulent. Les citoyens croient que leurs élus sont bénévoles. Les citoyens  qui découvrent que ce bénévolat ne touche que quelques élus apprécieront ce geste que d'autres collectivités ont fait.

 

23) passer au peigne fin toutes les lignes de dépenses pour les dépenses courantes : chauffage, papier et autres consommables...la création de groupement d'achats va dans ce sens. Mais s'il y a achat...il y a consommation derrière et c'est ce point que chaque chef de service devra surveiller.

 

3) LES GROSSES ECONOMIES

 

31) On en parle peu : le VENDÉOPOLE. Il ne faut plus dépenser un centime sur ce projet et stopper les marchés : viabiliser un terrain qui est invendable par sa situation et invendable car la structure  CCO n'a pas un seul "commercial" apte à réaliser ce type de prospection. Focalisons les ventes de terrains sur ce qui est vendable : la VANNERIE.

 

32) LES TRANSPORTS PUBLICS OLEANE

Le problème a été pris à l'envers : aucun plan marketing au départ et tous les déficits à la charge de la collectivité. Une montée en charge sans tenir compte du besoin réel, de l'appétence des citoyens pour ce moyen de transports.

C'est vrai qu'il n'y a eu aucun débat en conseil communautaire sur un engagement qui dépassait les 10 millions d'euros !

Maintenant il appartient à ceux qui ont accepté ce contrat de le renégocier.

 

33) LA PISCINE MUNICIPALE COMMUNAUTAIRE EX COMPLEXE AQUATIQUE CANTONAL

Nous espérons qu'un budget prévisionnel de fonctionnement sera présenté et qu'à partir de cela des économies pourront être réalisées ne serait-ce qu'en faisant une ouverture progressive diu site. Une vraie mise en concurrence des délégataires pourrait donner des résultats surprenants dans le bon sens;

La Ville de Château d'Olonne bénéficiaire en priorité de cet investissement pourrait participer à titre exceptionnel largement au fonctionnement de "sa" piscine. Ce serait contraire à la mutualisation des moyens et à la solidarité qui doit présider dans les rapports entre nos collectivités locales mais ce peut être une piste pour une solution provisoire.

 

34) LE VILLAGE D'ENTREPRISES NAUTIQUES

C'est un boulet. Il faut déléguer du personnel pour commercialiser en provisoire jusqu'au VENDEE GLOBE et préparer dès maintenant le lendemain de cet événement pour larguer le boulet.

 

PAS D'AUGMENTATION D'IMPOTS

 

Nous partons du principe qu'il faut accroître les recettes de la CCO sans que cela pèse globalement sur le contribuable. Il suffit que la ligne CCO pour la taxe d'habitation soit augmentée et que cette augmentation d'impôts soit compensée au niveau du contribuable  par des baisses de taxes et impôts. C'est possible !

 

 

 trois pistes

 

1) LA DOTATION DE SOLIDARITÉ  :  c'est une somme que reverse la CCO aux trois communes. Elle peut être diminuée dès 2015. Le reversement par la CCO de cette dotation peut être arrêté en 2016.

Les communes ne cessent de transférer des compétences à la CCO, elles doivent donc laisser à la CCO des moyens.

 

 2) ORDURES MENAGERES TRIVALIS et VENDEE EAU

Face à la situation actuelle il y a lieu de se retourner vers ce syndicat départemental dont le coût des prestations se trouve imputé sur la taxe foncière (TEOM).

Cette taxe augmente sans cesse et les prestations diminuent comme la quantité de production de déchets.

Il appartient à la CCO de négocier sérieusement avec le syndicat départemental le poids de cette taxe dite d'enlèvement des Ordures Ménagères.

A voir si cette même démarche peut être entreprise avec VENDEE EAU pour l'assainissement.

 

3) IMPOTS CCO ET COMMUNES

Il est un principe simple qui consiste à dire que la CCO est le moteur du Pays d'Olonne et qu'il lui faut du carburant !

Donc il faudra certainement si les économies réalisées sont insuffisantes prévoir une hausse des impôts en faveur de la CCO.

Les tranferts de compétences vont se poursuivre et les budgets des communes vont se trouver alléger des compétences transférées...les communes devront donc baisser leurs  taux d'imposition pour compenser la hausse CCO.

Pour le contribuable l'opération sera blanche et les promesses électorales de ne pas augmenter les impôts seront tenues.

 

Nous espérons avoir convaincu nos lecteurs qu'il existe de manière réaliste  d'autres voies que celle de toujours augmenter les impôts.

Espérons aussi que les élus comprendront que le + 15 % d'impôts annoncé brutalement peut être mis en oeuvre de manière indolore pour le contribuable et sortir la CCO d'un mauvais pas.

Pour mettre en place ce programme il faudra aussi que les élus mettent les mains dans le cambouis : c'est quand même eux qui ont créé cette situation ou pris le risque d'accepter un héritage sans inventaire. Il faudra que ces mêmes élus éxaminent si leur cumul éventuel de mandat est compatible avec la tâche qui les attend à la CCO.

 

 

N'HESITEZ PAS A DIFFUSER CETTE INFORMATION AUTOUR DE VOUS  www.olonnes.com

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires