Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 12:20
Le conseil municipal de Château d'Olonne au grand complet

Le conseil municipal de Château d'Olonne au grand complet

A CHATEAU D'OLONNE, les informations qui viennent de tomber en cette dernière semaine de février 2015 sur la municipalité interrogent les castelolonnais et au-delà tous les habitants du Pays d'Olonne.

 

La majorité municipale de Joël MERCIER est fragilisée et le maire s’en trouve certainement déstabilisé.

Il y avait déjà au départ deux interrogations de la population :

1) la nouvelle mairie pour quoi faire ? La large communication du maire là-dessus n'a fait qu'accentuer le questionnement des castelolonnais : quel prix .? Opportunité d'un tel projet quand le maire réitère le caractère "inéluctable" de la fusion des trois communes?

2) Le maire persiste à vouloir organiser une consultation des électeurs de Château d'Olonne sur la fusion : pour quoi faire ? Dans son programme électoral le maire avait affiché son objectif de fusion avant la fin du mandat comme les équipes élues aux Sables d'Olonne et Olonne-sur-Mer qui n'organiseront pas cette consultation inutile et coûteuse au lendemain des élections municipales.

Á Château d’Olonne, Joël MERCIER et sa majorité persistent dans l’engagement des dépenses inutiles.

S’ajoute à cela que la gestion de Joël MERCIER n’est pas comprise au niveau de ses partenaires, les élus de la Communauté de Communes des Olonnes CCO.

Ainsi, ils ne comprennent pas la modification unilatérale du statut de l’office municipal des sports et celui de l’office de tourisme de Château d’Olonne.

Et, comme pour ajouter de la difficulté au processus de mutualisation des moyens préalable à la fusion, Mr Joël MERCIER et sa majorité lancent le 27 février 2015 un appel d’offre pour la fourniture d’un progiciel de gestion des services éducation, enfance et jeunesse au profit de la seule commune de Château d’Olonne.

Pourquoi ne pas avoir monté ce projet en concertation avec les deux autres communes ? Si ce n’est que pour ajouter de la confusion dans le projet de fusion des communes ?

 

Joël MERCIER est vice-président de la CCO et a en charge les finances.

Deux annonces le mettent en cause dans l'exercice de cette responsabilité :

1) le chef de service comptabilité et finances de la CCO –placé sous son autorité- a pu détourner des fonds sans que le responsable des Finances s'en aperçoive,

2) le président de la CCO, lui, s'aperçoit qu'on lui a caché l'existence d'un emprunt toxique d’un montant important. Qui lui a caché cela ? Joël MERCIER responsable des Finances n’ignorait pas ce risque.

 

Enfin dans un passé récent, l'adjoint au maire de la précédente mandature Joêl MERCIER est pointé du doigt dans deux dossiers:

1) un fait divers qui l'a touché personnellement : son associé Monsieur BONNET qui partageait les locaux de son cabinet d’assurances AXA a détourné en 10 ans plus d'un million d'euros sans qu'il s'en aperçoive même s'il aurait dit avoir des doutes sur le train de vie du dit associé qu’il était censé côtoyer tous les jours (voir jugement du Tribunal des Sables d’Olonne du 4 juillet 2013) Il nous dira bientôt qu’il n’a rien vu et rien entendu non plus des malversations commises par son collaborateur à la CCO.

2) le dossier de la Ferme de VILLENEUVE refait surface : la commune de Château d'Olonne avait tenté en 2013 de camoufler le jugement de la Cour d'Appel qui annulait la vente à vil prix de 20 000 m² au prix de de 7 €. La municipalité avait proposé au groupe hollandais un protocole d'accord avantageux pour eux, désavantageux pour le contribuable castelolonnais. En Conseil Municipal la municipalité avait été mise en garde par l’opposition.

Cette procédure de la municipalité n'a pas plu au magistrat rapporteur du gouvernement qui propose au Tribunal Administratif de Nantes d’annuler cet arrangement.

Comme dans l’affaire TAPIE au niveau national.

Et l'ancien élu,  Jean-Claude ROSSIGNOL, attend le texte du jugement pour se prononcer sur les suites à donner à de cette affaire pour préserver les intérêts des castelolonnais comme il l’a toujours fait depuis 2008.

Ce dossier empoisonne la vie castelolonnaise et tous ceux qui y ont trempé : maires, adjoints actuels, ancien maire, ancien président de la CCO...

Le résultat de cette situation doit être insupportable pour les élus de la majorité castelolonnaise.

Des failles apparaissent dans la cohésion de la majorité au moment critique où se discutent âprement (hélas !) le devenir et les modalités de la fusion des 3 communes.

Il serait temps que les élus castelolonnais affichent leur volonté de fusion sans consultation de la population castelolonnaise ou avec celle-ci dans les mois qui viennent et que la page soit tournée.

Que le Pays des Olonnes puisse enfin envisager l'avenir en commun des trois communes avec sérénité avant une communauté d’agglomération et la fusion des communautés de communes CCO et Auzance VERTONNE !

 

 

 

Blog : www.olonnes.com :

Nos parutions vous intéressent ABONNEZ-VOUS …

pour être avisés de chaque nouvel article mis en ligne ABONNEZ-VOUS…

pour ce faire (dans le cas où vous ne l'êtes pas encore) :

Inscrivez-vous à la NEWSLETTER : vous recevrez sur votre boîte mail une « alerte » qui vous permettra par un simple clic d’accéder à tout nouvel article dès sa parution.

C’est gratuit, confidentiel, sans engagement et un simple « clic » aussi vous permet de vous désabonner

Merci de votre confiance : toutes remarques suggestions, critiques sur nos parutions sont les bienvenues.

Mode d’emploi

1) Allez sur la page d’accueil du blog en cliquant (clic +CTRL) sur www.olonnes.com

2) Puis allez dans la case NEWSLETTER (à droite en dessous des rubriques « ARTICLES RECENTS » et « PAGES ») : indiquer votre adresse mail et cliquer sur « abonner »…

 

Aidez-nous à poursuivre notre action :

adhérez à notre association CACO support de ce blog, cotisation annuelle 20 € à adresser à CACO, 6 impasse du Bellay 85180 Château d'Olonne 02 51 96 90 26

MERCI !

Partager cet article

Repost0

commentaires

plombier paris 25/03/2015 16:19

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Vannier 03/03/2015 10:57

Il serait intéressant que les élus notamment du Château, indiquent aux citoyens un processus clair du fusion ainsi qu'un calendrier. La fusion semble s'estomper de mois en mois.
Le carriérisme des élus et les guerres de clocher nous envoi droit dans le mur.

Si pas de fusion globale, je suggère de fusionner les Sables et Olonne et laisser le Chateau au bord de la route. Cette commune déprimante n'a aucun dynamisme. Les bâtiments à l'abandon sont de plus en plus nombreux, le dynamisme commercial au point mort.

CACO 03/03/2015 15:26

Revisitez le schéma de 2009 et vous comprendrez les méandres de la pensée et de l'action de la majorité municipale castelolonnaise. Il appartient au castelolonnais de ne pas se laisser mener en bateau et aux maires des deux autres communes d'avancer.