Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 14:52
CHATEAU D'OLONNE : conseil municipal du 28 janvier 2015, quelques précisions

Revenons sur ce conseil municipal de Château d'Olonne  du 28 janvier 2015 qui mérite quelques autres commentaires.

 

AUTRES TEMPS, AUTRES MOEURS...et pourtant avec les mêmes,

les documents préparatoires du conseil municipal sont devenus publics.

Il était un temps (septembre 2009) où le maire traînait le responsable de ce blog en justice aux frais du contribuable castelolonnais pour avoir publié le texte d'une déclaration figurant dans le dossier du conseil municipal extraordinaire ( texte sur le refus de la fusion des 3 communes).  C'était pour le Conseil Municipal du mardi 22 septembre 2009 et la mise en ligne du document avait été réalisée la semaine précédente.

Le maire avait été débouté.

En rapport avec cette affaire que s'est-il passé de bizarre pour le dernier Conseil Municipal qui s'est donc tenu le 28 janvier 2015?

 

Apparemment rien, mais on peut quand même se poser une question puisque le jeudi 29 janvier 2015 on pouvait lire dans l'hebdomadaire "Les Sables Vendée Journal" un excellent article non signé sur le projet de budget avec les chiffres exacts et les commentaires que l'on a entendus en conseil municipal  la veille au soir après 20 heures.

Nous nous interrogeons :  comment l'information figurant sur un document préparatoire confidentiel devenu officiel le 28 janvier vers 21 heures peut-elle figurer dans la presse du lendemain matin quand on sait, en plus, que le journal est "bouclé" le mardi pour être diffusé le jeudi matin ?

Une seule explication : l'information a été fournie à la presse la veille ou l'avant-veille (ou même avant) du conseil municipal.

 

Donc l'action conduite par l'ancien maire Jean-Yves BURNAUD n'était bien qu'une mesure d'intimidation faite aux frais du contribuable et un acte d'atteinte à la liberté d'expression contre les auteurs de votre blog.

Les documents de préparation du Conseil Municipal de Château d'Olonne sont donc maintenant devenus des documents publics accessibles à tout citoyen qui en fait la demande...puisque le maire les distribue à la presse avant le conseil municipal comme le font d'ailleurs nombre de communes qui les mettent en ligne quelques jours avant le conseil municipal.

 .

 

 

CHOIX DES CONCESSIONNAIRES SUR LA PLAGE TANCHET DE CHATEAU D'OLONNE

 

A l'issue d'une longue démarche administrative le choix a été fait. Au départ 7 candidats, 6 retenus et 5 "lots sous-concessions de cabanes" à attribuer aux pétitionnaires.

L'adjointe Isabelle DOAT épaulée par le maire Joel MERCIER a refait la longue pérégrination qui a mené au choix des 5 candidats qui gagnent le droit de "planter" leurs cabanes sur la plage avec des règles de plus en plus strictes (horaire, propreté...) .

Mais 5 élus dont un nouveau venu. Par contre un "sortant" qui postulait pour le renouvellement de son droit d'exploitation a été exclu. Il n'a pas apprécié son éviction. Sa réaction est explicable. Il a investi dans du matériel, organisé son commerce, animé la plage l'an dernier, peut-être dépassé un peu les horaires imposés et il est sanctionné gravement. Tout son investissement comme son travail de cet été passent à la trappe.

Cette décision a amené l'opposition de gauche à s'interroger sur l'éviction de ce candidat.

Certes face à 6 candidats pour 5 emplacements il fallait en éliminer un postulant : mais éliminer une personne qui a investi pour en mettre un autre qui "débarque", est-ce un choix judicieux et équitable ?

Dans sa réponse, on a bien senti l'adjointe gênée aux entournures. L'appui du maire qui volait au secours de son adjointe n'a pas suffi à lever la gêne qui entoure cette décision qui paraît injuste par la sanction financière et morale qu'elle inflige au postulant évincé. Pas clair cela ! Et merci à Laurent AKRICHE de l'opposition de gauche (vert) qui a posé la bonne question.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires