Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 16:28
CHATEAU D'OLONNE : conseil municipal du 23 février 2015

Ce Conseil Municipal n'avait rien qui puisse enthousiasmer le citoyen.

L'approbation des comptes de l'exercice clos, litanie de chiffres, sans illustration animée, en fait une présentation monotone et rébarbative.

Quelques délibérations méritent cependant de retentir l'attention.

 

Le bilan de la politique foncière : pas de politique de réserve foncière à Château d'Olonne

En la matière, il n'y a rien de nouveau sous le ciel castelolonnais. Une  politique foncière  communale  active n'intéresse pas la municipalité. Elle vit des vieux projets qui ont plus de dix ans comme les Prés de la Clais, Puits Rochais, Centre-Ville,...mais il n'y a aucune prospective de création de réserves foncières pour permettre de prévoir des lotissements à prix accessibles en complément et concurrence du secteur privé.

Quant à l'opposition de gauche son mutisme laisse hélas à penser qu'elle est d'accord avec la municipalité pour ne rien faire. Nous espérons une réaction de sa part.

En effet, cette non politique foncière laisse toute sa place aux spéculateurs locaux qui gèrent bien, à leur profit, la pénurie de logements au détriment des jeunes ménages locaux qui ne peuvent se loger en terre castelolonnaise compte tenu du prix du foncier et de la pénurie de logements sociaux attractifs.

 

PLU modification N° 5

Etonnant qu'une ville de 15 000 habitants qui se crée un poste de première adjointe chargée "du cadre de vie, voirie, développement durable" se soucie si peu de la préservation de son patrimoine environnemental. En acceptant une politique de développement de l'urbanisme anarchique la municipalité se disqualifie. Les élus de la majorité soutenue par l'opposition de gauche endossent une responsabilité lourde pour les dégâts irréparables qu'elles couvrent en refusant des protections que la loi et le bon sens prônent.

Cette modification du PLU qui impacte l'urbanisme de la Pironnière est l'illustration de cette impéritie. Ce ne sont pas les propos à peine rassurants de l'adjointe à l'urbanisme, nouvelle sénatrice Annick BILLON  qui semble ainsi ignorer l'actualité parlementaire (loi MACRON) qui permettent d'espérer la fin du massacre patrimonial et environnemental à Château d'Olonne.

La véritable opposition par la voix de Sylvie EPAUD a tenté d'attirer l'attention de la majorité sur ce "massacre". Malheureusement toute intervention de l'opposition même constructive sur ce thème fait l'objet de réponses qui n'ouvrent aucun débat, aucun amendement, aucune écoute même. On est à Château d'Olonne dans le domaine de la gestion occulte du secteur immobilier, chasse gardée de quelques élus et de leur clientèle électorale et non dans une gestion de l'intérêt général avec une vision prospective de Château d'Olonne. 

Pour informer nos concitoyens castelolonnais nous donnons ci-dessous le texte de l'intervention de l'opposition en désaccord sur cette modification du PLU tant sur sa forme (non concertation) que sur le fond qui est un abandon des protections concernant l'urbanisme d'un quartier.

"Le lotissement de la Pironnière a été conçu en 1960 sur la base de documents d’urbanisme restrictifs en termes de droit à construire.

Ces restrictions concernaient principalement les conditions de hauteur, d’implantation et de densité des constructions :

- Emprise au sol maximale de 25 %,

- Hauteur maximale : rez-de-chaussée surélevé,

- Interdiction de toute construction en limite de propriété.

La loi pour un Accès au Logement et un Urbanisme Rénové (Alur) permet l’évolution des règlements de lotissements anciens comme celui de la Pironnière afin de favoriser la densification de ce quartier.

La modification du Plan local de l’Urbanisme que vous nous proposez ce soir à pour effet de reconduire certes la restriction sur l’emprise au sol, mais de permettre désormais de construire plus haut (R+1+combles) au lieu de rez de chaussée surélevé et de s’édifier en limite de propriété.

Alors que vous pouviez reconduire dans leur intégralité, les restrictions antérieures, vous ne l’avez pas souhaité.

Je considère pour ma part que ces modifications ne sont pas de nature à préserver le cadre spécifique de ce secteur de la Pironnière, secteur résidentiel constitué majoritairement de villas, et ne respecte pas la volonté collective des « colotis » qui se sont unis dans une communauté de destin en acquérant leur lot depuis 1960.

On ne doit jamais revenir sur la parole donnée. C’est la raison pour laquelle, je m’oppose à ces nouvelles règles édictées par cette modification du PLU, sans concertation avec les propriétaires occupants concernés. "

 

La mutualisation avance

Un point positif : les conseils municipaux et le conseil communautaire ratifient les accords créant des groupements d'achats entre les 4 collectivités(en principe) . Une bonne gestion avec des achats groupés. La nomination systématique comme coordinateur de tous ces groupements pour la ville de Château d'Olonne du duo Isabelle DOAT et Bernard GARANDEAU étonne certains élus et citoyens.

 

L'éco-pass : aide au logement du conseil général et de la ; le compte n'y est pas

En effet, le budget ne permettra pas de satisfaire les demandes qui se présentent. Faudra-t-il une rallonge pour terminer l'année et satisfaire les ayants droit ?

 

Les suggestions des oppositions

Pour la gauche, c'est une aide aux jeunes pour passer le permis de conduire . L'opposition demande un aide de 500 euros : le permis de conduire est cher et nécessaire pour trouver un emploi. Le dossier est transféré à l'action sociale. On en reparlera.

Pour la liste "Ensemble, Agir pour le Changement" comme on a beaucoup parlé dans la presse de l'aménagement du cimetière, Sylvie EPAUD propose divers aménagements répondant à des demandes transmises par des castelolonnais : abribus et arrêt au cimetière, eau (projet de fontaine), et toilettes... On envisage bien des toilettes pour un budget de 61 000 euros aux VALLEES...un effort pourrait donc être fait au niveau du cimetière. Ces suggestions de bon sens n'ont pas reçu l'accueil favorable qu'on espérait. Ces demandes correspondaient cependant bien à des "besoins" réels !

 

 

Blog : www.olonnes.com :

Nos parutions vous intéressent ABONNEZ-VOUS …

pour être avisés de chaque nouvel article mis en ligne ABONNEZ-VOUS…

pour ce faire (dans le cas où vous ne l'êtes pas encore) :

Inscrivez-vous à la NEWSLETTER : vous recevrez une « alerte » qui vous permettra par un simple clic d’accéder à tout nouvel article dès sa parution.

C’est gratuit, confidentiel, sans engagement et un simple « clic » aussi vous permet de vous désabonner.

Merci de votre confiance : toutes remarques suggestions, critiques sur nos parutions sont les bienvenues.

Mode d’emploi

1) Allez sur la page d’accueil du blog en cliquant (clic +CTRL) sur www.olonnes.com

 

2) Puis allez dans la case NEWSLETTER (à droite en dessous des rubriques « ARTICLES RECENTS » et « PAGES ») : indiquer votre adresse mail et cliquer sur « abonner »…

 

Aidez-nous à poursuivre notre action : adhérez à notre association CACO  support de ce blog (20 € à l'ordre de CACO) à adresser à

CACO, 6 impasse du Bellay 85180 Château d'Olonne

02 51 96 90 26

 

Partager cet article

Repost0

commentaires