Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 08:28
La Chambre des Députés ; le peuple se choisist ses élus qu'il y délègue mais le mandat donné par le citoyen doit être clair et surveillé par celui-ci

La Chambre des Députés ; le peuple se choisist ses élus qu'il y délègue mais le mandat donné par le citoyen doit être clair et surveillé par celui-ci

LE DROIT DE VOTE ET SES FAILLES

 

 

Un des modes d'expression du peuple en démocratie se trouve dans le bulletin de vote.

En vertu du principe qu'aucun système inventé par l'homme n'est parfait, voyons les limites de cette liberté d'expression que donne le droit de vote.

Déjà, notons que les élections qui portent au pouvoir des hommes et femmes avec des scores de 90 à 99% cachent des manipulations condamnables. Donc, les citoyens du monde ne sont pas égaux en matière de droit de vote.

Celui-ci se doit d'être aménagé pour garder sa signification noble et son impact.

Cela n'empêche que, même bien aménagé, bien protégé, le droit de vote peut perdre de sa valeur.

 

LES ELUS EUX-MEMES RESPONSABLES DE LA DEVALORISATION DU DROIT DE VOTE

 

Il leur est surtout reproché pour atteindre leur objectif de la conquête du pouvoir d'user et abuser de promesses irréalistes, de tromper ainsi le citoyen.

La politique est, en France, devenu un métier quasiment réservé à une élite qui va faire son maximum pour se maintenir...et l'on retrouve ici la loi du mensonge rencontrée dans l'exercice du pouvoir après celui des promesses électorales.

Les élus trahissent leurs électeurs : ils promettent trop, ils trompent. Il faut leur rappeler que ce petit jeu scie la branche sur laquelle ils sont si bien assis. Mais surtout, c'est la démocratie qui pâtit de cette situation qui peut conduire à toutes les aventures dictatoriales ou autres.

 

LE PEUPLE, LES ELECTEURS COMPLICES

 

Face à toutes les promesses d'un monde meilleur, le citoyen électeur s'exprime avec son bulletin de vote (quand il ne s'abstient  pas) à partir de sa compréhension des enjeux.

Sa formation, sa liberté de jugement est-elle toujours au niveau des enjeux ? On peut en douter ; car la tromperie gagne du terrain grâce aux média. Nous sommes particulièrement choqués (pour ne citer que lui) du donneur de leçons Laurent RUQUIER, amuseur public vif, intelligent, qui  a soutenu publiquement la candidature de François HOLLANDE (c'était son droit..quoi que...)...et qui maintenant se désolidarise de la politique menée par celui-ci. Monsieur RUQUIER, donneur public de leçons,  est-il si peu perspicace qu'il se soit ainsi trompé...et pire qu'il ait trompé les citoyens ses fidèles auditeurs ?

Il appartient donc à l'électeur, au citoyen d'être attentif, de se former, de s'informer pour être prêt à exercer son droit de vote en toute connaissance avec bon sens...pour ne pas laisser le champ libre aux aventuriers politiques sans scrupules et ne pas céder aux mirages promis par les vendeurs d'illusions politiques.

 

LA DEMOCRATIE, UN PILIER DE LA LIBERTE INDIVIDUELLE, A TOUJOURS BESOIN D'ETRE PROTEGEE COLLECTIVEMENT

 

Oui, donc le système démocratique est plein de failles, d'écueils, de dangers. Mais jusqu'à maintenant l'homme n'a pas trouvé mieux pour développer des espaces de liberté qu'il faut sauvegarder.

C'est un travail de tous les jours. Il faut s'engager citoyennement pour sans cesse défendre la et les libertés...ne pas subir et laisser cette tâche toujours aux autres et se plaindre sans agir.

Le citoyen a des droits mais aussi des devoirs.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires