Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 18:09
CHATEAU D'OLONNE : conseil municipal du 29 septembre 2014

CONSEIL MUNICIPAL CONSENSUEL : mais l'opposition joue-t-elle son rôle?

 

Ce conseil municipal a été marqué par l'absence de l'adjointe à l'urbanisme Annick BILLON  que ses fonctions nouvelles de sénatrice avaient retenu à Paris.

Retenons parmi les délibérations qui ont fait à quelques exceptions près l'unanimité ( quelques abstentions de l'opposition de droite sur plusieurs points ) : pas de trace d'une vraie opposition proposante, critique et constructive.

 

NOUVEL HÔTEL DE VILLE

On en arrive à l'autorisation du lancement des marchés. L'erreur est consommée, la procédure arrive à un niveau de non-retour. Est-ce vraiment ce que les castelolonnais ont voulu lors du vote aux municipales de mars 2014 ?

Cela doit au moins faire plaisir à l'ancien maire Jean-Yves BURNAUD qui, par sa présence aux conseils municipaux et parfois en mairie montre bien qu'il veille au grain et à son bébé. Il y aura lieu de voir dans les prochains budgets l'impact que cette erreur aura sur la capacité d'investissement de la commune et sur son endettement.

Le maire est habilité à signer les marchés et les crédits sont prévus au budget.

 

MISSION D'ETUDE ET DE DIAGNOSTIC SUR LE LITTORAL CASTELOLONNAIS

Cette étude devrait permettre de connaître l'évolution de l'érosion du littoral. Les dernières tempêtes de l'hiver 2013 2014 continuent d'attaquer le littoral et cela suscite une inquiétude profonde dans le contexte climatique actuel.

Une étude avait déjà été faite par le même bureau, le BRGM ,Bureau de Recherches Géologiques et Minières ( Etablissement public de recherche)  et d'autres travaux et études  sont programmés avec le Conseil Général.

Il est intéressant de noter que l'étude BRGM de 2007/ 2008 fait des recommandations concernant l'anse de la Parée...c'était après la tempête de 1999 et avant XYNTHIA (2010) et voilà la recommandation faite :

" En ce qui concerne les problèmes liés au débordement de la mer sur la chaussée et à la projection de petits blocs, il appartiendrait à la commune sur la base des éventuels dommages subis à ce jour par des véhicules et personnes qui auraient été victimes d'accidents, d'engager les actions en proportion du risque encouru. Une simple signalisation (attention risque de submersion en cas de tempête, projection de galets....) peut être envisagée. Si nécessaire, un réaménagement du site (élévation du parapet en bord de route modification de la route ou dispositif sur l'estran pour casser l'énergie des vagues) pourrait également être considéré"

 

Ces recommandations ne sont que partiellement mises en oeuvre et l'étude est de 2007/2008 ! XYNTHIA est passée par là : l'avertissement du BRGM n'a pas suffi pour faire prendre conscience du danger et des mesures à prendre, bonjour les dégâts !

La nouvelle étude sera plutôt un constat.

L'étude proposée est en fait l'actualisation de l'étude 2007/2008.

 

MESURES FISCALES APPLICABLES EN 2015

Il s'agit de mesures reconductibles d'année en année et non des mesures significatives qui, elles, s'il y en a, figureront dans les délibérations liées aux budgets.

La seule nouveauté est une mesure qui augmente les abattements pour personne à charge.

Un coup de pouce appréciable pour les bénéficiaires qui va "coûter" 60.000 euros à la commune en espérant que ce coup de pouce ne sera pas gommé par une augmentation des bases .

 

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL MUNICIPAL VERSION 2014 voir dans un prochain article.

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires