Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 14:11
16 juillet 2014 : le campement sauvage est toujours là

16 juillet 2014 : le campement sauvage est toujours là

Rien n'a bougé, à Château d'Olonne, à ce jour 16  juillet 2014 : les colères d'élus locaux ne semblent pas porter leurs fruits. La situation illégale d'occupation de terrains par les gens du voyage se poursuit.

 

 

Nous avons, en citoyens légalistes et humanistes, défendu en 2013 et partagé pour partie la position des gens du voyage qui n'avaient pu s'implanter à Château d'Olonne sur le terrain impraticable qui leur avait été affecté. Ils avaient donc la loi pour eux.

 

Il ne peut en aller de même dans le contexte actuel de 2014 : les communes  et la Communauté de Communes des Olonnes sous l'égide du coordinateur préfectoral ont affecté et aménagé un  terrain au Pays d'Olonne.

Les gens du voyage qui désiraient se rassembler au Pays d'Olonne devaient en faire la demande. Des rassemblements y ont eu lieu fin juin, début juillet sur ce site selon la procédure légale.

Nous apprenons que cette demande pour les deux rassemblements concernés n'est pas faite ; l'installation et le stationnement sur des terrains privés ou publics non aménagés est par définition illégale.

D'un côté, il y a un vaste espace aménagé avec branchement aux réseaux, possibilité de collecte des déchets... qui est inoccupé et de l'autre une occupation de sites non aménagés...

 

Mais sur ces sites où est prise l'eau, où iront les déchets, quel branchement électrique...qui va payer les factures ?

Les contrevenants seront-ils sanctionnés et comment?

 

L'inertie des pouvoirs publics et la non application de la loi coûte cher aux contribuables. ces installations pirates  peuvent engendrer une grave gêne aux riverains, l'environnement en prend un coup...

Une minorité reconnue (les gens du voyage qui ont la nationalité française et qu'il ne faut pas assimiler aux immigrants souvent en situation irrégulière)  a des droits mais elle ne doit pas oublier ses devoirs.

 

 

Les gens du voyage et leurs responsables pasteurs évangéliques ou pas  sont non seulement aujourd'hui des occupants illégaux de terrains privés et publics mais en plus ils font un grand tort à leurs "collègues" gens du voyage respectueux des régles.

 

Ils ne sont pas défendables.

 

Nous attendons la réaction de Monsieur le  Préfet de la VENDEE. Les mesures légales coercitives risquent d'intervenir aprés le départ des occupants en situation irrégulière...et en 2015...on aura le même problème.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

CACO 17/07/2014 11:33

On fait ce qu'on peut...mais le champ de la citoyenneté et des droits des uns et des autres est vaste, la liberté d'expression limitée...les réseaux sociaux c'est un peu d'oxygène...à condition d'être sainement utilisés.

auto ecole neuilly sur seine 16/07/2014 23:23

Je vous applaudis pour votre éditorial. c'est un vrai travail d'écriture. Poursuivez .