Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 14:28
TAXIS PARISIENS : un scandale institutionnalisé

 

TAXIS PARISIENS : un scandale qui perdure

C’est une histoire hors du commun !

De passage à Paris vous pouvez vous demander pourquoi cela fait une heure que vous attendez à la station en vain un taxi, pourquoi le taxi appelé par téléphone n’arrive pas.

Simplement  c'est parce que le nombre de taxis reste toujours très faible.

Il était en 1956 de 12 500.

En 2014 il est de 17 000.

C’est vrai qu’entre 1956 et 2014 la région parisienne a peu évolué !

Résultat le prix de la « course » est exorbitant par rapport aux prix dans d’autres capitales.

C’est le Préfet de Paris qui fixe ce « numerus clausus » et qui assure la police des taxis.

Ce que l’on ne sait pas c’est qu’une fois son « examen » en poche le chauffeur qui veut s’installer a besoin d’une « licence » ou « droit de stationnement » pour exercer.

Comme c’est le nombre de « licences » qui est limité il s’est instauré un "marché" « des licences.

En clair, une licence est délivrée gratuitement par la Préfecture de Paris et actuellement une licence se négocie sous le manteau plus de 200.000 euros (250 000 euros en 2012)!...une chose qui n’a donc aucune valeur se vend en toute illégalité 200 000 euros !

Il y a un marché parallèle par syndicat interposé pour vendre un document administratif donné par l’Administration !

Vous pouvez analyser cette situation et les conséquences sur les usagers, les pratiques illégales du trafic des licences et cela depuis des décennies !

Vous pouvez comprendre aussi que les propositions de Jacques Attali sur les taxis aient été envoyées aux oubliettes.

Il prévoyait la délivrance d’environ 50 000 à 60 000 licences et autorisations pour les véhicules de petite remise VPR.

Un trafic, juteux pour certains mais pernicieux pour l’activité à Paris, par exemple pour les touristes, est ainsi protégé.

Vous comprendrez mieux ainsi  la hargne des taxis contre les VTC (Véhicules de Tourisme avec Chauffeur) dont la multiplication a fait chuter…le prix de la licence et mis en danger ce trafic !

Dans quel monde vit-on ?

Partager cet article

Repost0

commentaires