Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 06:46
Joël MERCIER maire de Château d'Olonne

Joël MERCIER maire de Château d'Olonne

Monsieur  Joël MERCIER, maire de Château d'Olonne, a dit publiquement :

" LA FUSION C'EST POUR AVANT LA FIN DU MANDAT "ECHEANCE ULTIME"

"ENFIN ABOUTIR A LA CREATION D'UNE COMMUNE NOUVELLE"

 

Il n'aura pas fallu attendre  100 jours pour que l'équipe municipale de Château d'Olonne révèle une forme d'ambigüité voire d' hostilité à la "commune unique":

- d'abord en Conseil Municipal de Château d'Olonne le 26 mai 2014 le maire s'est autorisé à critiquer publiquement ses collègues des communes d'Olonne-sur-Mer et des Sables d'Olonne sur les dossiers présentés en conseil municipal : sur celui des rythmes scolaires et sur celui du nouvel Hôtel de Ville.

- puis vient le discours tenu au personnel municipal et le texte mis sur le site de la mairie :

voir: http://www.lechateaudolonne.fr/newsletter/info-du-mois/

 

 

Comment les 3 maires pourront-ils discuter sereinement des problèmes techniques, financiers, de structure... problèmes lourds liés à la fusion dans ce climat ?

Monsieur Joël MERCIER maire de Château d'Olonne qui a promis la commune unique avant la fin du mandat fait-il déjà marche arrière...a-t-il fait cette promesse d'adhésion à la démarche commune unique simplement pour tromper les électeurs sur ses intentions ?

Nous critiquons les élus menteurs et faiseurs  de promesses auxquelles ils ne croient pas eux-mêmes et bien nous avons peut-être les mêmes à la maison !...après cela comment voulez-vous que les citoyens croient en leurs élus et aillent encore voter !

 

LE MAIRE DE CHATEAU D'OLONNE UTILISE DES PROCEDES POUR LE MOINS ETRANGES POUR FAIRE AVANCER LE DOSSIER COMMUNE UNIQUE VOIRE LE FAIRE RECULER OU PIRE...

 

JOEL MERCIER PREND EN OTAGE  LE PERSONNEL MUNICIPAL  POUR ABORDER LES FUTURES DISCUSSIONS ENTRE ELUS SUR LA COMMUNE UNIQUE

citons : "Autre aspect, les communes d'Olonne-sur-Mer et du Château d'Olonne, et la CCO comptent ensemble à peu près 500 fonctionnaires territoriaux. À elle seule la collectivité sablaise en totalise environ 400. Ce différentiel se diluera-t-il sans grincements de dents dans la commune unique ? "

N'est-ce pas aux élus qui ont pris l'engagement de la commune unique de faire en sorte que les problèmes se résolvent ?

Pourquoi avancer un argument sous forme négative ?

La fusion ne peut qu'être bénéfique aux personnels des collectivités concernées (y compris celui de la Communauté de Communes des Olonnes dont Joël Mercier oublie même de parler).

Monsieur Joël MERCIER reprend ici les arguments et procédés de 2009 qui lui ont permis de faire capoter la consultation sur le projet de fusion. Cette consultation fut interdite aux castelolonnais de la manière la plus antidémocratique qu'il soit. Nous avons retrouvé les mêmes arguments au niveau d'une partie de la gauche olonnaise en 2009 et lors des municipales 2014 ! Nous disons donc danger !

 

Monsieur Joël MERCIER  pose publiquement des conditions aux autres communes : est-ce une façon de négocier quand on a un objectif commun ?

N'est-ce pas une façon de préparer le terrain pour un échec d'une fusion des 3 communes ? et faire porter le chapeau aux deux autres communes !

 

Deuxième phrase inquiétante : " Alors écrivons un projet de fusion loyale. Je ne suis pas certain que l'encre soit sèche beaucoup avant la fin de ce mandat "...en réponse à la question : la fusion pour demain ou pour les  calendes grecques ? 

 

Il va falloir que les citoyens au Pays d'Olonne veillent sur le respect des engagements pris lors des municipales de mars dernier : la commune unique avant la fin du mandat, ce n'est pas gagné !

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires